FLASH
Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 1 mars 2009

Nous avons bien tous les yeux rivés sur ce qu’il se passe au Proche Orient et  nous sommes toujours préoccupés à voir que les mauvaises  nouvelles. Mais ici,  au moins,  nous allons faire exception, histoire de montrer que le tourisme par exemple  peut rapprocher entre les Peuples.

 

Aujourd’hui, le tourisme « musulman » en Israël est en hausse. De plus en plus de musulmans viennent visiter Israël, découvrir un pays merveilleux où toutes les nations sont représentées.

 

Début décembre 2008, ce sont les musulmans londoniens qui  ont sillonné le pays. D’autres sont venus même de pays qui n’entretiennent pas de relations diplomatiques avec Israël, de Malaisie, d’Indonésie… Une délégation de 15 musulmans français est  arrivée aussi en Israël  entre le 14 au 19 décembre 2008 .Leur but de ces visites : confronter l’opinion musulmane avec la réalité israélienne.

 

Au programme, les visiteurs  sont passés au mémorial de la Shoah  à Yad Vashem (beaucoup ont pleuré), une école de Kfar Kara, où des enfants juifs et musulmans étudient ensemble, Bethléem et bien sure à  la vieille ville de Jérusalem.

 

Ces groupes des musulmans européens et asiatiques, en visite à la ville Sainte, ont  pu découvrir comment les autorités israéliennes n’empêchent pas les visiteurs pacifistes à accéder dans tous les lieux saints. Aucun  de ces musulmans n’a  été interdit d’accès aux lieux de culte y compris  dans l’esplanade du Temple.

 

 

Les visiteurs musulmans ont remarqué par eux même que tous les lieux de cultes juifs, musulmans ou chrétiens ont été préservés, protégés et sont totalement libres d’accès pour toutes les religions. Ils ont aussi constaté que les travaux entrepris par le bureau des Antiquités d’Israël sont à l’extérieur de l’enceinte du parvis des mosquées.


L’émotion de voir Jérusalem (en hébreu Yerushalaïm, synonyme de paix)  était  très forte chez les touristes musulmans .La ville brille par ses monuments et la chaleur de ses habitants. Les visiteurs ont   constaté aussi une activité commerciale  intense dans les vieux quartiers de la ville  sainte et que les arabes et   les juifs y travaillent  conjointement dans une harmonie que les médias arabo-musulmans ne rapportent  jamais (2).

 

 

Le groupe des visiteurs musulmans venu de France eu la possibilité  rare de faire  des rencontres, avec  monsieur Shimon Pères, Président de l’Etat d’Israël ainsi qu’avec monsieur Abou Mazen le chef de l’autorité palestinienne. En dépit de leurs occupations,  ils ont accordé un temps plus long que prévu à ce petit groupe de musulmans français.  « Votre présence ici nous met du baume sur le cœur », lance  monsieur Pères après leur avoir parlé du douloureux quotidien des Palestiniens et des Israéliens.


 

A Ramallah, ils étaient reçus dans la moukata par Mahmoud Abbas. Là, ils parlent de l’influence du conflit israélo-palestinien sur la réalité judéo-arabe en France. « Quel serait votre message pour la communauté musulmane française ? » lui demandent-ils. « Dites leur que nous voulons vivre en paix avec les Israéliens, et que nous ne cautionnons aucun acte de violence au nom de la Palestine », répond  monsieur  Abbas.

 

Au terme de ces 5 jours de voyage, les  visiteurs musulmans  ont pu découvrir sur le terrain qu’ils n’avaient jusque là rien compris au conflit et qu’ils portaient beaucoup de préjugés. Même ceux qui avaient de la peine à prononcer le mot Israël (l’entité sioniste pour eux)  appellent  aujourd’hui à la nécessité de mettre en place des actions communes. « Personne n’est sorti indemne de ce voyage » conclut Valérie Hoffenberg (2) en entendant de la bouche des uns  et des autres : « Nous ne serons plus jamais les mêmes ».

 

Aujourd’hui  de telles initiatives sont de plus en plus légion .Étincelle d’espoir dans la nuit ?   Y aura-t-il d’autres voyages de musulmans des pays arabes comme celui-là, pour que l’étincelle grandisse ?

 

 

Ftouh Souhail, Tunis

Citoyen du Monde

 

 (1) Depuis 1967, la population arabe  de Jérusalem a augmenté au total de 257% en passant de 68.000 à 245.000 .L’ancien maire de Jérusalem Uri Lupolianski a entreprit plusieurs projets pour l’intégration de la population arabe de la ville. Les responsables municipaux  israéliens ainsi que la commission de la planification urbaine de Jérusalem améliorent constamment les conditions de vie des citoyens arabes de la ville sainte.

 

(2) Pour le groupe français c’était Valérie Hoffenberg, directrice du bureau parisien de l’American Jewish Comite (AJC) qui a préparé ce voyage. Depuis plusieurs années  cette femme courageuse travaille à créer des ponts entre  les responsables et représentants de la communauté musulmane et juive de France.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz