FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 mars 2009

Partie I : les musulmans et la gouvernance islamique
ou
Quand les musulmans partagent
les mêmes objectifs qu’Al Qaida

Sondage international de l’institut spécialisé World Public Opinion, rapporté par www.bivouac-id.com

Une large majorité des musulmans interrogés (à l’exception de l’Indonésie : 49%) dans les différents pays sont favorables à l’établissement d’une stricte charia dans les pays musulmans, ce qui est par ailleurs un des objectifs d’Al Qaida.

De la même façon, une large majorité se dégage dans tous les pays pour souhaiter que les valeurs occidentales ne pénètrent pas les pays musulmans, ce qui est un autre objectif d’Al Qaida.

Enfin, à l’exception de l’Indonésie (35% de sondés favorables), de larges majorités d’Égyptiens (70%), Pakistanais (69%), et de Marocains (71% en 2006) sont favorables à l’unification de tous les pays musulmans au sein d’un seul état musulman ou d’un califat, ce qui est une fois encore un objectif d’Al Qaida. (ce résultat qui figure dans le rapport ne fait pas l’objet d’un graphique).


Les graphiques
:

sondage islam


sondage islam


sondage musulman

Partie II : Les musulmans et les
attaques sur les troupes américaines
ou
Quand un certain nombre de musulmans
soutiennent les talibans et Al Qaida

Un nombre significatif de musulmans, parfois une majorité dans certains pays, approuvent les attaques sur les troupes américaines. Il existe toutefois de fortes disparités régionales. Si de très larges majorités soutiennent les attaques en Égypte, dans les territoires palestiniens, en Jordanie et au Maroc, les opinions sont plus contrastées au Pakistan ou en Turquie, tandis qu’une nette majorité y est opposée en Azerbaïdjan.

Une majorité relative y est opposée en Indonésie, en nette diminution toutefois par rapport à 2007 (l’écart entre les sondés qui y sont opposés et ceux qui y sont favorables est passé de 44 à 16 points relativement aux troupes américaines déployées en Irak, et de 40 à 20 points relativement à celles présentes en Afghanistan). Ceci est peut-être à mettre en parallèle avec l’oubli progressif du rôle joué par l’armée américaine en Indonésie dans l’apport d’une aide d’urgence après le tsunami de 2004.


Les graphiques
:

sondage islam


sondage islam

Partie III : Les musulmans et les
attentats sur les civils américains
ou
Quand une large majorité de
musulmans se démarquent d’Al Qaida

Une large majorité de musulmans rejettent les attentats sur les civils américains, que ces attentats aient lieu sur le sol américain ou dans des pays musulmans. À noter toutefois que la proportion de musulmans y étant favorables ou ayant des sentiments contrastés sur la question, aussi minoritaire soit-elle, est loin d’être insignifiante pour autant. Elle représente en effet des dizaines de millions d’individus sur l’ensemble des pays sondés ci-dessous.

Les graphiques :

sondage islam


sondage islam

Partie IV : Les musulmans et Al Qaida
ou
Quand les musulmans sont atteints
de dissonance cognitive

L’étude montre que la majorité des musulmans des pays étudiés approuve quasiment tous les objectifs d’Al Qaida sur la gouvernance islamique, l’affirmation de l’identité islamique, et rejette les États-Unis et les valeurs occidentales. Toutefois, une large majorité des musulmans rejettent les attentats sur les civils menés par Al Qaida. Il en résulte une ambivalence dans les sentiments des musulmans à l’égard d’Al Qaida et de Ben Laden. Un exemple probant en est apportée par le fort pourcentage des musulmans refusant de donner leur sentiment sur Al Qaida : 39% au total. Ce chiffre traduit l’existence vraisemblable d’un conflit intérieur chez les sondés

Cette ambivalence se traduit par une dissonance cognitive sur le 11 septembre : seule une minorité de musulmans attribuent le 11 septembre à Al Qaida dans tous les pays musulmans sondés, à l’exception de l’Azerbaïdjan et du Nigéria.


Les graphiques
:

sondage islam

sondage islam


sondage islam


sondage islam

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz