FLASH
Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 mars 2009

  
  
  

  
  

Michel Garroté – Mardi 10 mars 2009

http://monde-info.blogspot.com et http://jcpa-lecape.org

Si je vous dit que quelqu’un a lancé une affirmation du style  « communautés juives dispersées,  rebut de la terre et poubelle des nations »,  vous allez me répondre qu’il doit s’agir d’un Waffen SS,  vers 1940,  du côté d’Auschwitz,  ou quelque chose comme ça.  Mais malheureusement,  cette affirmation a été lancée,  telle quelle,  mot pour mot,  en 2009,  par un géologue,  membre de l’Association américaine pour le développement de la Science.

Il est vrai que le géologue en question,  un certain Zaghloul Al-Naggar (je n’ironise pas,  pour le Zaghloul en question,  c’est bien son vrai nom),  Zaghloul Al-Naggar,  écrivais-je,  est aussi – et surtout – un ouléma.  Et un ouléma,  pour ceux qui l’ignorent,  c’est,  en terre dite d’islam,  un docteur de la loi islamique,  un juriste et un interprète du coran.

Autrement dit,  c’est un docteur en géologie,  Zaghloul Al-Naggar,  docteur de la loi islamique de surcroît (donc pas un bédouin mahométan illettré perdu dans le désert à mâchouiller des dattes avec sa chèvre pour tuer le temps) qui lance l’affirmation :  « communautés juives dispersées,  rebut de la terre et poubelle des nations ».  Cela se passe en 2009.  On a eu droit à Mgr Williamson (et sa Shoah modèle réduit aux 200.000 victimes sans chambre à gaz) en janvier et février derniers.

Apparemment,  Williamson en janvier et février,  ce n’était qu’un amuse bouche.  En mars (via MEMRI et jcpa-lecape.org que je recommande aux lectrices et aux lecteurs) nous avons droit au plat principal :  une pyramide de caca fumant sur une assiette en argent servie par l’ouléma Zagougoul Machin en personne (c’est bien le 9 mars que nous apprenons – en français – la chose dite par l’ouléma,  même si la chose a été dite – en arabe – par l’ouléma dans un sermon le 6 janvier dernier).

Or donc,  dans un article intitulé « Le sermon télévisé de l’ouléma Al-Naggar – un exemple de discours islamiste contemporain »,  Pierre Lurçat,  lundi 9 mars 2009,  sur jcpa-lecape.org,  écrit (début de l’article de Pierre Lurçat) :  « Le sermon de l’ouléma Zaghloul Al-Naggar,  diffusé le 6 janvier 2009 par la chaîne égyptienne Al-Rahma (et traduit en français par l’institut MEMRI) est un exemple frappant du discours islamiste contemporain.  Sa thématique constitue,  nous allons le voir,  une incitation virulente à la haine des Juifs et d’Israël.  Le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France) a d’ailleurs saisi le C.S.A (1),  cette chaîne égyptienne étant diffusée par le fournisseur d’accès français Eutelsat.

Principaux thèmes du sermon,  le thème du complot,   ce thème   récurrent dans le discours islamiste contemporain,   notamment depuis Sayyid Qutb   se fonde à la fois sur l’antijudaïsme traditionnel du Coran et sur la théorie du complot moderne,  importée de l’antisémitisme occidental (2).  Selon Al-Naggar,  ‘l’Occident a voulu se venger de sa défaite lors des Croisades ;  il a donc rassemblé ses communautés juives dispersées   le rebut de la terre et la poubelle des nations    pour les installer au cœur du monde arabe’.

Le second thème du sermon est celui de l’origine des Juifs actuels,  qui sont selon Al-Naggar les descendants des Khazars,  convertis au 10e siècle.  ‘La plupart des personnes de confession juive aujourd’hui’,  explique-t-il,  ‘sont d’origine khazare.  Elles viennent des races mongoles tatares,  qui n’ont rien à voir avec la région arabe [sic] ni avec Jacob,  Abraham  et  Moïse.  C’est pourquoi la revendication juive portant sur cette terre est sans aucun fondement’.  Cet argument polémique pseudo-historique est très souvent employé dans le discours arabe et islamiste pour s’opposer au sionisme,  et on le retrouve même sous la plume d’un historien israélien antisioniste contemporain,  Shlomo Sand,  dont le dernier livre est devenu un outil de propagande contre Israël en Occident (3).  Dans le reste de son sermon,  Al-Naggar développe le thème du djihad,  ‘seule solution pour régler le problème’,  car ‘avec les Juifs,  on n’arrive à rien au moyen d’accords et de relations diplomatiques.  Ce sont des démons à forme humaine’.

Qui est Zaghloul Al-Naggar.  Il est intéressant de se pencher sur la formation et les activités de l’auteur de ce sermon radical.  On constate en effet qu’il s’agit d’un islamiste formé en Occident,  géologue de profession,  qui s’enorgueillit d’être membre de nombreuses associations professionnelles, y compris l’Association américaine pour le développement de la Science !  Né en Egypte en 1933,  Al-Naggar a étudié à l’université du Caire,  puis à l’université du Pays de Galles,  où il a obtenu un doctorat en géologie.  Il fait aussi partie des membres fondateurs de la Banque Al-Taqwa,  impliquée dans le financement d’Al-Qaïda.  Il a donné des conférences dans plusieurs universités occidentales,  et a même été ‘Visiting lecturer’ à l’université de Californie.  En conclusion,  nous voyons que l’ouléma Al-Naggar,  loin d’être un illuminé,  est un islamiste occidentalisé,  dont le discours virulent contre Israël,  contre les Etats-Unis et contre les Juifs va de pair avec une formation scientifique acquise en Occident.  Cet islamiste radical mêle à une apparence de rationalité occidentale les thèmes antijuifs les plus délirants,  et c’est ce mélange explosif qui le rend tellement dangereux » (fin de l’article de Pierre Lurçat).

On l’a vu ci-dessus,  le caca fumant du Waffen SS Zaghloul Al-Naggar a été diffusé sur Eutelsat,  donc à la télévision chez nous en Europe :  « communautés juives dispersées,  rebut de la terre et poubelle des nations ».  Retenez bien la formule du Docteur Zagougoul.  Et citez-là à chaque fois que quelqu’un vous taxe « d’islamophobie ».  Car on se moque de nous.  Et il serait grand temps de réagir.

© 2009 Michel Garroté http://monde-info.blogspot.com et http://jcpa-lecape.org

Notes de jcpa-lecape.org :

(1) Dans sa réponse au CRIF,  Michel Boyon,  Président du CSA,  indique qu’il va procéder à un « contrôle approfondi du contenu diffusé par cette chaîne ».

(2) Voir notamment les travaux de Pierre-André Taguieff,  présentés de manière synthétique dans « L’imaginaire du complot mondial.  Aspects d’un mythe moderne »,  éditions Mille et une nuits 2006.

(3) Shlomo Sand,  Comment le peuple juif fut inventé,  Fayard, 2008.  Je renvoie à mon analyse de ce livre,  « Déconstruire le peuple juif :  le négationnisme ‘soft’ du ‘nouvel historien’ Shlomo Sand »,  publié sur le site de l’UPJF.



  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz