FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 mars 2009

Les Républicains et l’AIPAC ont éjecté le candidat antisémite et pro-islamiste à qui Barack Obama prévoyait de confier les rênes du renseignement américain. Il s’agit du cinquième candidat (!) choisi par Obama qui renonce à son poste, deux mois après la prise de fonctions du nouveau président américain.

Autre signe du temps : un sondage online du site MSNBC, pourtant média de gauche, voit 57% des 70’000 sondés juger    la performance de leur nouveau président par un « F », la plus mauvaise note du système américain.

Le nom « Obama » commence à faire glousser à Washington…

 

Charles Freeman, un diplomate américain chevronné qui était sur la sellette au Congrès, a retiré sa candidature à un poste élevé au sein du renseignement, dernier en date d’une série de désistements laissant vacants des postes de l’administration Obama.
M. Freeman « a demandé à ne pas être nommé au poste de président du Conseil national du renseignement » (CNR), indique ce soir le bureau du directeur du renseignement Dennis Blair dans un communiqué, ajoutant que ce dernier « a accepté la décision de l’ambassadeur Freeman à regret ».

L’annonce de sa nomination par M. Blair à un poste où il aurait dû coordonner les vues des 16 agences de renseignement américain sur des sujets ultrasensibles a en effet soulevé l’inquiétude d’un groupe de parlementaires aussi bien démocrates que républicains soutenant fermement Israël. Ces derniers avaient demandé une enquête sur « tout conflit d’intérêt potentiel » résultant de la nomination de M. Freeman, en raison de ses liens avec l’Arabie Saoudite et la Chine, où il a été ambassadeur.

Deux candidates pressenties pour occuper des postes importants au sein du Trésor s’étaient retirées la semaine dernière, suivant une précédente série de désistements. (voir notre article Obama : quatrième raté, 23 jours de présidence )

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz