FLASH
[18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  |  Le frère du dictateur coréen Kim Jong Un a été assassiné par deux femmes (aiguilles empoisonnées) en Malaisie  |  [13/02/2017] Le Figaro : 50 attaques dans 30 communes la nuit dernière (confidentiel intérieur pas si confidentiel)  |  Houston Texas : avalanche d’appels à la police (911) suite à odeurs suspectes  |  La Corée du nord a lancé un nouvelle missile balistique  |  France, guérilla urbaine qui ne dit pas son nom: policiers pris dans un guet-apens hier soir à Mantes-la-jolie  |  Attentat déjoué : c’est à la Tour Eiffel ou près de militaires que le couple de Français musulman voulait se faire exploser  |  Egypte : double attentat de l’Etat islamique près du passage de Rafah avec Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 mars 2009

banni_reantiobama
Jusqu’ici, les spécialistes politiques s’accordaient pour affirmer que Barack Obama était un Président populaire. Les faits allaient dans ce sens. Les Républicains ont commencé leur travail – normal – d’opposition dès le premier jour. Ils étaient pourtant limités dans leurs possibilités par cette popularité Présidentielle.

 

Aujourd’hui, cette situation disparaît petit à petit.

 

Quelques informations intéressantes. Fox News a publié une moyenne des sondages sur les cent premier jours des six derniers Présidents. Cette moyenne se limite aux cinquante premiers jours pour Barack Obama.

Obama_not_so_popular


Ces chiffres sont une moyenne des sondages des 100 premiers jours de ces Présidents, à l’exception de Barack Obama où il ne s’agit de sa moyenne uniquement sur ses 50 premiers jours.

 

Si aujourd’hui Barack Obama est dans la moyenne, son actuelle chute de popularité montre qu’il lui faudrait avoir été bien plus haut précédemment pour y rester.

Parlons donc de ces sondages très négatifs. L’institut Rasmussen, considéré comme l’un des plus fiables, s’il n’est pas le plus fiable, donne pour le 12 Mars Barack Obama à 58% d’opinions positives pour 41% d’opinions négatives.

Ceci est un record de division des États-Unis. Avant la fin des cent premiers jours, il semble incroyable qu’autant d’américains s’opposent au Président, alors que « l’état de grâce » n’est pas censé être achevé !

A mi-mars 2001, George W Bush pouvait compter sur le soutien de 64% des Américains. Ses opposants se trouvaient être autour de 22%.

Allons plus loin dans le détail. Avec 41% d’opinions négatives, Barack Obama ne s’est pas uniquement aliéné les Républicains. Environ 31% d’américains sont inscrits comme Républicains. C’est donc une frange importante des indépendants qui s’oppose désormais à la politique menée par l’actuel Président.

Pire, en partant de 65% d’opinions positives au 21 janvier 2009, et 30% d’opinions négatives, sa chute dans les sondages est impressionnante. Non seulement sa popularité s’est effritée de huit points, mais surtout ses opposants ont augmenté de plus de 35% !

Les politiques absurdes du programme de Barack Obama, dénoncés par John McCain durant la campagne de 2008, sont effectivement rejetées (et de plus en plus fort) par les Américains.

La question est : jusqu’où Barack Obama peut-il continuer à tomber avant la fin de ses 100 premiers jours ?


 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz