FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 mars 2009

banni_reantiobama
Jusqu’ici, les spécialistes politiques s’accordaient pour affirmer que Barack Obama était un Président populaire. Les faits allaient dans ce sens. Les Républicains ont commencé leur travail – normal – d’opposition dès le premier jour. Ils étaient pourtant limités dans leurs possibilités par cette popularité Présidentielle.

 

Aujourd’hui, cette situation disparaît petit à petit.

 

Quelques informations intéressantes. Fox News a publié une moyenne des sondages sur les cent premier jours des six derniers Présidents. Cette moyenne se limite aux cinquante premiers jours pour Barack Obama.

Obama_not_so_popular


Ces chiffres sont une moyenne des sondages des 100 premiers jours de ces Présidents, à l’exception de Barack Obama où il ne s’agit de sa moyenne uniquement sur ses 50 premiers jours.

 

Si aujourd’hui Barack Obama est dans la moyenne, son actuelle chute de popularité montre qu’il lui faudrait avoir été bien plus haut précédemment pour y rester.

Parlons donc de ces sondages très négatifs. L’institut Rasmussen, considéré comme l’un des plus fiables, s’il n’est pas le plus fiable, donne pour le 12 Mars Barack Obama à 58% d’opinions positives pour 41% d’opinions négatives.

Ceci est un record de division des États-Unis. Avant la fin des cent premiers jours, il semble incroyable qu’autant d’américains s’opposent au Président, alors que « l’état de grâce » n’est pas censé être achevé !

A mi-mars 2001, George W Bush pouvait compter sur le soutien de 64% des Américains. Ses opposants se trouvaient être autour de 22%.

Allons plus loin dans le détail. Avec 41% d’opinions négatives, Barack Obama ne s’est pas uniquement aliéné les Républicains. Environ 31% d’américains sont inscrits comme Républicains. C’est donc une frange importante des indépendants qui s’oppose désormais à la politique menée par l’actuel Président.

Pire, en partant de 65% d’opinions positives au 21 janvier 2009, et 30% d’opinions négatives, sa chute dans les sondages est impressionnante. Non seulement sa popularité s’est effritée de huit points, mais surtout ses opposants ont augmenté de plus de 35% !

Les politiques absurdes du programme de Barack Obama, dénoncés par John McCain durant la campagne de 2008, sont effectivement rejetées (et de plus en plus fort) par les Américains.

La question est : jusqu’où Barack Obama peut-il continuer à tomber avant la fin de ses 100 premiers jours ?


 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz