FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 mars 2009
Henri Kirchka
Henri Kirchka, le rescapé de la shoah.

Un rescapé des camps qui racontait son histoire à des élèves de l’Athénée Bruxelles 2, à Laeken, a été pris à partie par un professeur de religion islamique, qui lui a dit que son récit était “largement exagéré“, rapporte Le Soir mardi.

Henri Kirchka avait été invité par la direction de l’Athénée à raconter son histoire et celle de sa famille à 150 élèves de secondaire vendredi passé. Et cette fois, l’école a décidé de filmer son récit vu que “les témoins disparaissent; nous voulons garder des traces“, selon la direction.


“Largement éxagéré”


Pendant la rencontre avec les élèves, un prof de religion islamique semble relativiser le témoignage. Interpellé par des élèves et des profs, il finit par déclarer que le récit d’Henri Kirchka est “largement exagéré“, provoquant un chahut.


Lundi, les syndicats ont revu les cassettes de la rencontre. “Nous avons retranscrit les propos tenus. A nos yeux – mais ce n’est pas à nous d’en juger -, l’auteur fait siennes les thèses négationnistes de Roger Garaudy, qu’il cite“, soulignent les syndicats.


L’affaire ne restera pas sans suite, assurent la direction de l’école et l’Exécutif musulman, qui désigne les professeurs de religion islamique. Une enquête administrative a été ouverte.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz