FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 mars 2009


Michel Garroté,  Quito, Equateur,  samedi 21 mars 2009  –  Les narcoterroristes des Farc réaffirment dans un communiqué leur détermination à poursuivre la « lutte armée »  en Colombie.  Ils proposent en outre aux autorités de libérer un groupe de 22 otages en échange de terroristes détenus.  


Le communiqué,  signé par la  « Direction des Forces armées révolutionnaires de Colombie »,  taxe de « truands » le président colombien Alvaro Uribe et son ministre de la Défense,  Juan Manuel Santos.  
« Nous continuerons la lutte pour l’échange et pour une loi qui officialise l’échange humanitaire de prisonniers qui ouvre les portes à un début de processus de paix et mette fin à la guerre que nous vivons »,  radotent les Farc.  Uribe a affirmé que les narcoterroristes utilisaient le thème de la libération des otages pour faire du théâtre politique en vue de l’élection présidentielle de 2010.   Les Farc comptent encore 5’000 terroristes,  même si l’AFP et Consorts parlent de,  soi-disant,  10’000 « combattants ».  Les narcoterroristes détiennent 22 policiers et militaires comme otages qualifiés de « politiques » et « d’échangeables ».  Ils détiennnent plusieurs centaines d’autres personnes,  elles aussi « à des fins de rançon ».  Les Farc se défendent de maltraiter leurs otages (of course…) et allèguent qu’elles doivent agir « dans les conditions d’une guérilla mobile, qui lutte au milieu de la forêt ». 

C’est de l’humour noir à la sauce farciste.  Demain dimanche et lundi vous lirez ceci dans la presse francophone dans une version bienveillante à l’égard des « guérilleros » et malveillante à l’égard de la Colombie…

copyright Michel Garroté 2009

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz