FLASH
Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 mars 2009
Sophie Guillemin
Sophie Guillemin, avant sa
, accompagnée de Charles Berling dans le film l’ennui (1998) qui lui vaudra une nomination aux Césars dans la catégorie meilleur espoir féminin.


www.bivouac-id.com

L’actrice française âgée de 31 ans reconnaît avoir porté le voile islamique pendant trois ans, tout comme elle admet qu’elle fait le ramadhan et les cinq prières quotidiennes. Selon elle, la religion musulmane lui apporte “de la quiétude, une sorte de structure.”


Plus de scènes d’amour pour Sophie

sophie guillemin
A présent, elle refuse tous les rôles où il lui faudrait avoir un contact physique avec un homme. Plus question pour elle de jouer des scènes d’amour, d’envisager le moindre baiser ni tout autre rapprochement physique avec un partenaire à l’écran. Ce qui élimine d’office la majorité des rôles qu’on pourrait lui proposer. Voilà donc Sophie Guillemin qui fait sa difficile, au point que Frédérique Noiret (la fille de Philippe Noiret), son agent, s’en arrache les cheveux et déclare : “J’ai beau insister, cette éthique drastique qu’elle s’est fixée est non négociable. Je peux juste espérer qu’elle l’assouplisse, avec le temps“.


 L’actrice, quant à elle, avoue que son choix religieux réduit considérablement les opportunités de travail mais elle déclare assumer ce choix : “Oui, je galère financièrement, mais au moins, je suis en accord avec moi-même“.


Islam et
ne font pas bon ménage


 On se souvient d’une Sophie Guillemin passionnelle et sulfureuse dans son tout premier film, ‘‘L’Ennui’’, de Cédric Kahn, en 1998. Ce rôle lui avait valu une nomination au César du meilleur espoir. L’actrice était alors promise à une belle carrière mais depuis le début des années 2000, elle s’est faite de plus en plus discrète, et même pratiquement absente. Jusqu’à aujourd’hui. Sophie Guillemin a dernièrement accordé une interview au journal Libération à l’occasion de son retour au
, avec la sortie prochaine de deux films : ‘‘Un chat, un chat’’ de Sophie Fillières (sortie le 25 mars) et ‘‘Commis d’office’’ d’Hannelore Cayre (sortie le 6 mai).


sophie guilleminCe dernier film n’a pas posé de problème car la réalisatrice ne lui a à aucun moment demandé d’avoir ‘‘un contact physique’’ avec Roschdy Zem, son partenaire. Hannelore Cayre explique qu’aucune scène compromettante n’était attribuée à Sophie dans son film : «C’est vrai qu’elle est ravissante, mais ne pas pouvoir lui faire jouer de scène d’amour ne m’a pas gênée, je n’en avais de toute façon pas prévu.’’


A la journaliste qui l’interroge sur une rumeur selon laquelle l’actrice aurait pris ses distances vis-à-vis du
à cause de sa à l’Islam, en 1999, elle répond ceci : “On a raconté n’importe quoi. Que mon compagnon m’interdisait de travailler, qu’il m’avait envoyée dans un camp en Arabie Saoudite… En fait, je suis partie vivre dans une maison près d’un lac, à Melun, pour un ensemble de raisons, parmi lesquelles, oui, il y avait la religion.


Pour l’amour d’un homme


Le mode de vie de Sophie a changé depuis sa rencontre avec un Musulman originaire des Comores. Elle s’était follement éprise de cet homme, avec qui elle a eu une fille, aujourd’hui âgée de cinq ans. Actuellement, elle ne vit plus avec lui, mais elle continue à le défendre en dépit de leur séparation et prétend qu’il ne l’a jamais forcée à quoi que ce soit : “Quand je me suis mise à porter le voile, il n’était pas très chaud. (…) Quand j’ai arrêté le , il a carrément douté de ma décision.”


Pour le port du voile mais…


sophie guilleminLa position de l’actrice au sujet du port du voile est conforme à sa religion d’adoption. Elle regrette l’interdiction du voile à l’école car ‘‘toutes les différences et sensibilités devraient pouvoir s’exprimer’’, même si elle ne nie pas les ‘‘dérives dans l’application par les hommes de la théologie.’’


Mais alors, pourquoi a-t-elle abandonné le voile ? Elle explique l’avoir porté de 2002 à 2005 puis y avoir renoncé pour différentes raisons. ‘‘Quand j’étais voilée, les gens, à ma vue, sursautaient, comme s’ils avaient vu un fantôme ou une terroriste’’, dit-elle, mais il y a autre chose, ‘‘ça devenait pénible, cette sensation d’être enfermée, le fait de ne pas pouvoir sentir le vent, le soleil’’, avoue-t-elle avant d’ajouter, le regard bien droit : ‘‘Mais je ne m’en sens pas glorieuse et je le remettrai peut-être un jour.’’

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz