FLASH
Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 25 mars 2009

Le Pape Benoît XVI a dit une stupidité en affirmant que l’utilisation du préservatif en Afrique était un facteur d’aggravation de l’épidémie. C’est un fait. Mais ce qui me révulse c’est le concert d’indignations qui en a suivi. Tout le monde a cru bon d’y aller de sa petite condamnation médiatique. Comme cela est facile. De la part du Pape, et des catholiques en général, il n’y a pas grand chose à craindre. Peut-être quelques baffes et encore, si vous poussez la provocation jusqu’à aller déranger les fidèles à Notre Dame. Mais aucune menace de mort, aucune agression, aucun assassinat ne viendra sanctionner votre « courageuse » résistance à l’oppression papale. En revanche je suis consterné de voir que ces rebelles de pacotille restent toujours étrangement silencieux lorsqu’il s’agit de condamner les positions des autorités religieuses musulmanes sur un certain nombre de sujets. Imaginez-vous un instant quelle serait la réaction de cette meute d’indignés si le Pape préconisait la lapidation des femmes, la mort pour les couples adultères, la décapitation pour les homosexuels, l’amputation des voleurs etc…, etc… Savez-vous que depuis l’instauration en février de la charia dans la vallée de Swat au Pakistan les familles qui ont des filles en âge de se marier doivent les déclarer dans les mosquées pour qu’elles épousent un taliban, faute de quoi elles sont mariées de force ? Savez-vous qu’une femme de 75 ans a été condamnée récemment à 40 coups de fouet et quatre mois de prison par la police religieuse saoudienne pour avoir reçu chez elle deux jeunes hommes qui n’étaient pas de sa famille directe et qui lui rapportaient simplement ses courses ? Où sont-ils tous ceux qui condamnent les propos du Pape ? Où sont tous ces spécialistes de l’indignation pour condamner l’islam qui prône cent coups de fouet pour les célibataires qui ont des relations sexuelles hors mariage ainsi que la condamnation à mort par lapidation pour les adultères ? Car ce qu’il faut bien comprendre c’est que la meute qui condamne les propos du Pape est la même qui se fait la complice des crimes des autorités religieuses musulmanes en gardant systématiquement le silence. Par lâcheté.

J’observe d’ailleurs que tous ces gens qui se disent choqués, on est facilement choqué aujourd’hui, par les propos du Pape, par les remarques de Laurence Parisot sur l’incongruité des mouvements de grève en France, sur les rémunérations des chefs d’entreprises etc… ne semblent absolument pas choqués par les menaces de mort envers Eric Zemmour (http://www.rebelles.info/categorie-10318679.html). Mais est-ce vraiment une surprise ?

Les socialistes français sont totalement à la rue. Ils sont tellement obsédés de faire de l’antisarkozysme qu’ils en viennent à raconter tout est son contraire. Ainsi François Hollande, l’ancien responsable des socialistes, suggère à Nicolas Sarkozy « d’agir en remettant en cause son bouclier fiscal, en suspendant la défiscalisation des heures supplémentaires, en octroyant une prime de 500 euros aux 10 millions de Français les plus fragiles. » Un peu plus tard pourtant il déclare : « A quoi ça sert de baisser la TVA à 5,5% pour les restaurateurs quand les caisses (de l’Etat, ndlr) sont vides ? » En effet monsieur Hollande, les caisses de l’Etat sont vides. Vous avez entièrement raison. Rebelles.info ne cesse de rappeler cette triste réalité depuis des semaines. Félicitations pour votre lucidité. Mais dans ce cas pourquoi proposez-vous d’octroyer… »une prime de 500 euros aux 10 millions de Français les plus fragiles« . Démagogie, démagogie… Quant à la suppression du bouclier fiscal voilà un débat typiquement franco-français. Partout ailleurs on considère que c’est une mesure de bon sens et d’équité qu’un contribuable ne soit pas spolié de plus de la moitié de ses revenus. En Allemagne la cour constitutionnelle a même décidé le 22 juin 1995 qu’il était contraire à la constitution de prélever plus de la moitié de ses revenus à un contribuable. En Espagne c’est le gouvernement socialiste de Zapatero qui a supprimé l’ISF (Impôt Sur la Fortune). Oui nul part ailleurs en Europe on perd son temps avec des débats dignes du XIX ème siècle. Mais il est vrai qu’il n’y a qu’en France où on lance des grèves nationales contre la crise économique (rires). Je pense que je vais bientôt lancer un mouvement pour manifester contre l’hiver qui n’en finit pas. Qui sait cela va peut-être marcher.

Il n’y a également qu’en France qu’un illuminé comme Olivier Besancenot puisse incarner avec Nicolas Sarkozy, selon un sondage, le politicien le plus crédible pour changer les choses dans le pays. Crédible ? Prenons juste un exemple qui se trouve dans le programme de son parti. L’extrémiste du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) propose d’annuler la dette de la France. Simple et sympathique en apparence. Qui ne voudrait pas voir la dette de son pays disparaître ? La France pourrait ainsi relancer les dépenses publiques et embaucher, par exemple, des dizaines de milliers de facteurs supplémentaires. Sauf que… cette proposition est tout simplement débile et dangereuse. C’est ignorer (volontairement ?) que plus de 60 % de la dette française est détenue par des étrangers. Ceux-ci ne manqueraient pas d’attaquer la France devant les tribunaux et obtiendraient facilement gain de cause. Notre pays serait lourdement condamné. De plus l’Etat français perdrait toute crédibilité sur les marchés et se verrait interdire toute possibilité d’emprunter pour les trente prochaines années. La France serait aussi exclue de l’Union européenne et du FMI, mise au ban des nations etc, etc… C’est le type de changement que je préfère ne pas essayer.

C’est avec un grand plaisir que je note que l’Espagne, qui refuse de reconnaître l’indépendance de cet Etat croupion qui paraît-il a pour nom Kosovo, a décidé de retirer d’ici la fin de l’été ses 630 soldats présents dans la province serbe. Cette décision définitive a provoqué la colère du secrétaire général de l’OTAN, Jaap de Hoop Scheffer, qui a publié une déclaration critiquant l’Espagne pour ne pas avoir consulté ses partenaires de l’Alliance avant de décider de se retirer du Kosovo. Cela prouve au passage que les critiques des socialistes, des centristes et des prétendus gaullistes français contre le retour de la France au sein de l’OTAN sont stupides (http://www.rebelles.info/article-28959401.html). Etre membre de l’OTAN n’enlève rien à l’indépendance ou à la souveraineté d’un Etat. Il suffit d’avoir le courage d’exercer ces attributs. L’Espagne vient d’en apporter la preuve. D’ailleurs je souhaite que la France qui dispose également de plusieurs centaines de soldats dans la province serbe retire également le plus rapidement possible ses troupes. Afin de condamner la gestion maffieuse de la province par les autorités locales albanaises et pour ne plus cautionner le non respect des droits de la minorité serbe. Pour ne plus se faire la complice de l’épuration ethnique et culturelle au Kosovo (voir l’animation). Et puis dans ces temps difficiles cela fera des économies. La France doit mettre fin à l’occupation du Kosovo. Nous n’avons rien à faire dans cette province serbe.

Il fallait s’y attendre. La politique d’ouverture de Barack Hussein Obama envers les mollahs iraniens a fait pousser un soupir de soulagement aux munichois européens comme je l’avais pressenti dès le 21 janvier (http://www.rebelles.info/archive-1-21-2009.html) : « Tandis qu’en Europe l’élection du démocrate est vécu comme une libération, comme un lâche soulagement. Il sera plus facile aux Européens de capituler du moment que l’exemple viendra d’en haut, de la Maison Blanche. Cela agira comme un blanc-seing. » Ainsi Javier Solana, Haut-représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune (PESC), s’est empressé de saluer l’ouverture faite par le président américain Barack Hussein Obama à l’Iran. Il a dit espérer que les Iraniens seront attentifs au message d’Obama que le chef de la diplomatie européenne a qualifié de « très constructif« . « J’espère que ce message ouvrira un nouveau chapitre des relations avec Téhéran. J’espère beaucoup que l’Iran agira intelligemment et acceptera la proposition de Washington« . Ou ce type est un indécrotable naïf ou bien un menteur cynique. Car il est bien placé pour savoir que les mollahs iraniens n’utilisent la diplomatie que pour mieux berner les Occidentaux et gagner du temps afin d’achever leur programme nucléaire militaire. Voilà en effet six ans que les Européens négocient avec les Iraniens, en pure perte, pour obtenir des garanties que le programme nucléaire iranien est pacifique. Six ans que les Européens se font balader. Et apparemment ils sont tout heureux à la perspective d’avoir un nouveau partenaire dans ce jeu de dupe : les Etats-Unis d’Amérique.

Le 11 février dernier j’avais écrit un article « Benyamin Netanyahu face à ses responsabilités«  (http://www.rebelles.info/article-27796041.html) dans lequel je lui demandais de tendre la main au parti centriste et au parti travailliste. Cela pour ne pas s’isoler avec l’extrême droite mais surtout parce que depuis le début je suis convaincu qu’une intervention militaire contre l’Iran nécessite la création d’un gouvernement d’Union Nationale. Benyamin Netanyahou en vrai homme d’Etat a su faire les compromis nécessaires pour élargir son gouvernement. C’est donc avec satisfaction que j’accueille la décision du congrès travailliste israélien de participer au gouvernement de droite de Benjamin Netanyahu, à la demande de son chef Ehud Barak, qui devrait conserver son poste de ministre de la Défense. Après le vote, Benjamin Netanyahu a félicité M. Barak pour l’appui de son parti « à l’entrée dans un gouvernement d’union à une heure cruciale pour Israël« . Je regrette que pour le moment Tzipi Livni, la responsable du parti centriste Kadima, fasse passer les intérêts égoistes de son parti et de sa personne avant ceux de l’Etat d’Israël. Mais il n’est jamais trop tard pour changer d’avis.

David Bescond pour Rebelles.info (http://www.rebelles.info)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz