FLASH
Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 29 mars 2009

Le 26 mars 2009

Traduction et adaptation par Hanna

Où va l’argent ?
Qui surveillera l’argent donné pour reconstruire Gaza, servira-t-il réellement à la reconstruction de Gaza ?

Au cours des dernières années, des milliards de dollars ont afflué dans la bande de Gaza depuis une centaine de pays et aussi de la part d’organisations internationales. L’argent, envoyé avait pour intention d’encourager le développement économique de Gaza et la qualité de vie, une inconnue subsiste, personne n’est en mesure de dire combien d’argent a effectivement était distribué aux civils palestiniens, aucun audit externe n’a été mis à disposition des organismes d’aide.
Ce n’est que récemment que certains hauts dirigeants politiques, principalement issus des États-Unis, se sont interrogés sur la manière dont les dons fut et seront à l’avenir transférés vers la bande de Gaza. Lors d’une conférence des donateurs, en Egypte organisée par la Norvège et l’Egypte au début du mois de Mars, plus de 75 bailleurs de fonds internationaux et organisations se sont réunis pour annoncer leur soutien financier pour la reconstruction à Gaza, promettant plus de 5,2 milliards.
surprenant l’autorité palestinienne sur le montant qui serait alloué, puisqu’ils ne réclamaient que 2,8 milliards de dollars.

À la lumière de l’engagement des États-Unis allouant 900 millions de dollars, le deuxième plus important donateur est l’Arabie saoudite avec 1 milliard de dollars, la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a déclaré que les fonds américains destinés à la bande de Gaza ne tomberaient pas dans de  » mauvaises mains « , par le qualificatif  » mauvaise main  » Hillary Clinton désigne le Hamas. Plus de 300 millions de dollars US correspondant à la promesse d’argent servira à la reconstruction de Gaza, tandis que le reste est réservé pour le Chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Cependant, il existe un autre ensemble de « mauvaises mains », dans ce scénario par lequel le transfert de fonds pourrait aller vers de  » mauvaises mains « , des  » mains  » qui ne sont pas considérées comme un acteur neutre dans le conflit israélo-arabe.

Le porte-parole du département d’Etat américain Gordon Duguid, a déclaré que l’aide attribuée à la bande de Gaza serait distribuée par l’USAID, en coordination avec les agences des Nations Unies qui auront probablement inclue l’UNRWA.

L’UNRWA est une branche de l’Organisation des Nations Unies (ONU), créée en 1949 pour aider les réfugiés palestiniens. cette organisation a fait preuve par le passé d’une partialité dangereuse en faveur des terroristes du Hamas.

En 2004, l’ancien commissaire général de l’UNRWA, Peter Hansen, a révélé à la Société Radio-Canada que l’UNRWA avait employé des membres du Hamas,  »  Je suis certain que parmi la masse salariale de l’UNRWA des membres du Hamas reçoivent des salaires et je ne vois pas où est le crime « . Rajoutant  » nous ne menons pas de politique d’exclusion et discriminatoire envers les personnes travaillant avec nous « .

L’UNRWA a employé plusieurs terroristes de haut niveau, incluant le plus important fabriquant de roquettes du Djihad islamique, Awad al-Qiq qui a été tué lors d’une frappe aérienne israélienne en mai de l’année dernière.
Al-Qiq était le directeur et l’instructeur du département des  » sciences  » dans une école de l’UNRWA à Rafah.
. Un autre terroriste du Hamas le « ministre de l’Intérieur et chef de la Force exécutive  » Said Siyam a été professeur pendant plus de deux décennies dans les écoles de l’UNRWA.

 » Notoirement corrompus « 

 Au cours de l’opération Plomb durci, des responsables de l’UNRWA ont accusé Israël d’avoir tiré sur une école de l’UNRWA, tuant des dizaines de civils palestiniens à la recherche d’un refuge.

Plus tard, Maxwell Gaylord un des officiels de l’ONU a infirmé clairement la position de l’ONU concernant l’un des incidents de la guerre, affirmant que les bombardements et les accidents mortels ont eu lieu en dehors de l’école.
Jonathan Halevi, ancien officier du renseignement des FDI spécialiste des organisations terroristes palestiniennes, a récemment déclaré à Fox News qu’il estimait que 60% des homicides terroristes sont enseignés dans les écoles de l’UNRWA.

Les manuels scolaires, qui sont fournis par les gouvernements locaux et les organes de l’ONU ne sont pas neutres, car de manière flagrante ils dénient aux Juifs et Israël le droit d’existence (note personnelle : sur leurs cartes géographiques Israël n’y est pas mentionnée)

En tout cas, les États-Unis demeurent le plus grand donateur de UNRWA, fournissant plus de 75% de son budget initial en fonction de l’UNRWA, selon la déclaration de James Lindsay ancien conseiller juridique, qui a servi en tant qu’avocat pour le ministère de la Justice des États-Unis pendant deux décennies, il a affirmé dans sa publication en janvier pour le Washington Institute for Near East Policy que l’UNRWA fournit des services à ceux qui ne sont pas réellement dans le besoin. D’après le rapport de Lindsay, près de 2 millions de réfugiés palestiniens ayant la nationalité jordanienne qui sont épaulés financièrement par les services gouvernementaux continuent à bénéficier de l’aide de l’UNRWA, celle-ci les considérant toujours comme réfugiés.

Michael Danby, un législateur de longue date au sein du Parlement australien, a déclaré que l’UNRWA est une  » organisation notoirement corrompue.  » « Depuis 2007, l’Australie a fourni 30 millions de dollars en contribution au financement allant aux Palestiniens par l’intermédiaire de l’UNRWA, et Danby accuse formellement l’UNRWA de détournement de fonds pour  » l’achat d’armes, dont bénéficient les opérations terroristes, et l’incitation à la haine anti-israélienne, mais qu’également l’argent fini dans les poches de l’Autorité palestinienne  » .

Le 26 février de cette année, Danby a déclaré au Parlement Fédéral australien que  » c’est une trahison envers la générosité des Australiens, cet argent est perdu, volé ou bien transformé en missile et autres armes à feu pour le terrorisme « .
D’autres pays ont également activement participés à la collecte de fonds pour la bande de Gaza : la France, qui a accueilli à Paris une conférence des donateurs pour l’Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas en Décembre 2007. La conférence a recueilli plus de 7,4 milliards de dollars en aide aux palestiniens (pour une période de trois ans: 2008-2010) plus de 90 pays et organisations internationales avaient participé à cette collecte de fond.

Selon Johan Eriksson, porte-parole de l’ONU :

Ce n’est pas tout : .À la mi-janvier 2009, les chaînes de télévision à travers le monde arabe ont recueilli plus d’un demi-milliard de dollars par le biais d’ un  » téléthon «  pour la bande de Gaza.
Comme la bande de Gaza regorgera d’argent bientôt, les donateurs et les dirigeants du monde devraient se poser la question suivante: Qui va surveiller le transfert de ces fonds et s’inquièter s’il seront effectivement affectés à la reconstruction de Gaza et non à la reconstruction de l’infrastructure terroriste du Hamas ?

Peut être copié en mentionnant notre lien : http://sionisme.xooit.com/posting.php?mode=editpost&p=44931

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz