FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 mars 2009

On s approche de la date du 4 Avril, jour de l assassinat de Martin Luther King.
Je vous propose cet article et je vous demande : se peut-il que la non violence soit un langage dépassé ? Qu est ce que la victoire sur soi? sur l autre ? La violence est elle le passage obligé de la Paix ? Mais alors qu est ce que la paix?

A vos claviers , si vous le voulez bien.
Rachel

Martin Luther King (39 ans) est assassiné dans un motel de Memphis le 4 avril 1968 par un repris de justice.

La mort du pasteur noir soulève une immense émotion dans le monde entier… cependant que des émeutes secouent les ghettos des grandes villes américaines.

Un apôtre de la non-violence

Pendant une douzaine d’années, Martin Luther King avait lutté contre la ségrégation raciale.

Il s’était fait connaître à Montgomery (Alabama) en organisant un boycott de la compagnie d’autobus de la ville, coupable de tolérer la ségrégation dans ses véhicules.

Son Mouvement des droits civiques avait fini par triompher en appliquant les principes de non-violence prônés par Gandhi.

Le 28 août 1963, à l’occasion d’une Marche sur Washington, Martin Luther King prononce son plus célèbre discours devant 250.000 sympathisants : «I have a dream…» («J’ai fait un rêve…»).

L’année suivante, le président Johnson signe la loi sur les droits civiques mettant fin à toute forme de discrimination, en présence de Martin Luther King.

Le 14 octobre 1964, le jeune pasteur reçoit le Prix Nobel de la paix. Mais son Mouvement est de plus en plus contesté et concurrencé par des groupes violents comme les Black Muslims (Musulmans noirs).

Aux Jeux Olympiques de Mexico, qui suivent de quelques semaines la mort de Martin Luther King, des champions noirs américains lèvent le poing sur le podium et tournent le dos à la bannière étoilée.

La même année, des professeurs admettent de développer la place des noirs et des minorités dans l’enseignement de l’Histoire. C’est le début du mouvement PC («politically correct»).

Les tensions raciales s’apaisent peu à peu. Aujourd’hui, l’intégration des noirs, qui représentent un dixième de la population étatsunienne, ne soulève plus guère d’opposition même si ce groupe souffre toujours d’un certain handicap économique et social.

Une archive vidéo de l’INA : Un mois après l’assassinat du leader noir Martin Luther KING, ce reportage fait le point sur la situation des Noirs aux États-Unis, au travers d’interviews croisées d’un Noir américain, et de Blancs :

http://www.herodote.net/histoire/synthese.php?ID=75#videoina%23videoina

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz