FLASH
[20/02/2017] Communiqué des victimes de Montauban: « rassurées que l’agresseur ait des antécédents psychiatrique et ne soit pas un simple jihadiste »  |  [19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  |  [18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 mars 2009

  

Michel Garroté   –   Dès le milieu des années 1980,  le corps médical admit – en privé – que le préservatif est étanche à 80% (et non pas à 100%) tout en valorisant – en public – ce même préservatif (sans préciser qu’il est safe à 80% et non pas à 100%).  Vu sous cet angle,  le préservatif dont parle Benoît XVI est bien plus réel que celui dont parlent les âpotres du latex business,  alias capote anglaise.  Il se trouve que dans le
Lexique des termes ambigus et controversés sur la vie, la famille et les questions éthiques (chez Téqui), l’Eglise catholique propose une analyse de 25 pages citant 50 études scientifiques menées dans différentes parties du monde sur un spectre de 30 années.

La force de cette analyse repose,  outre son sérieux et sa rigueur scientifique,  sur le fait que l’Église ne cherche pas à défendre ses propres études ou son propre travail puisqu’elle a collectionné des documents venus de différents instituts ou revues scientifiques reconnus.  L’Église catholique n’a aucun parti pris dans ses sources.  Elle est objective et n’a aucun intérêt idéologique ou commercial.  A l’heure où les médias de France – dans un élan typiquement néocolonialiste de gôche – décident,  en matière de relation amoureuse,  à la place des Africains et à la place des Chrétiens,  il n’est sans doute pas inutile de rappeler – ci-dessous – cette étude réalisée par l’Eglise catholique.


Retranscription du plan de cette étude (d’où sont tirés les tableaux ci-dessous) :

Introduction
Les qualités physico-mécaniques des préservatifs masculins

  • Etudes en microscopie électronique
  • Etudes in vitro de résistance et de perméabilité
  • La dégradation du latex
  • La possibilité de rupture et de dérobade in vivo

Les performances du préservatif comme contraceptif et comme prophylactyque préservatif

  • Les performances du préservatif comme contraceptif
  • Les performances du préservatif comme dispositif prophylactique

Les performances du préservatif dans la protection contre le VIH

  • Comportements à « haut risque »
  • Les couples monogames VIH sérodiscordants
  • Méta-analyses

Discussion

  • Les défaillances du préservatif et l’illusion du safe sex
  • Les possibles effets pervers des campagnes pour le safe sex
  • Safe sex ou santé sexuelle?

Conclusion

Ce document scientifique conclut par une analyse ferme et sans concession à l’égard de l’idéologie du safe sex,   de ses dérives et de son business.

Michel Garroté

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz