FLASH
[28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 avril 2009


Amis lecteurs,

Mon attention a été attirée par ce curieux hasard des dates ; Voici que le 20 Avril est aussi la journée de Yom HaShoah, fixée chaque année selon la date anniversaire hébraique.

Hasard? Hasard voulu du Ciel comme un miroir qui s ouvre sur le passé et offre une vision quelque peu alarmante de ce que devient l´Europe.

Voici l article en question.
Rachel

Yom HaShoah à l’ombre de Durban II

Le 20 avril prochain, une importante cérémonie commémorative de la Shoah se tiendra à Genève. Coïncidence du calendrier, ce même jour, à quelques dizaines de mètres de là, s’ouvriront les travaux de la Conférence internationale contre le racisme, Durban II. Joël Herzog est le président du Comité d’organisation intercommunautaire de la journée du souvenir. Questions, pour le magazine Hayom.


Les célébrations de Yom HaShoah donneront lieu cette année à une commémoration qui, par son ampleur, dérogera à celles des années précédentes. Le coup d’envoi, le même jour, de la Conférence de suivi de Durban y est-il pour quelque chose ?


Oui, tout à fait ! Le Yom HaShoah se tient, depuis 1959, tous les ans à la date hébraïque. Elle correspond, cette année, au 20 avril, jour de l’ouverture de la Conférence internationale censée traquer le racisme. Dans la mesure où les débordements de haine contre les Juifs et Israël ont fait de sa première session à Durban un modèle du genre, nous avons décidé de frapper les esprits et de montrer que le crime de masse est toujours précédé de paroles, d’appels, avant le passage à l’acte. Pour autant, le Comité Intercommunautaire que je préside n’est pas en charge des événements liés à ce qui se jouera dans l’enceinte des Nations-Unies.


Mais encore ?


La responsabilité des réactions à ce que nous savons déjà être la mise au pilori d’Israël et de notre peuple – sous couvert de droits de l’Homme – est du ressort des organisations juives « spécialisées » telles que UN Watch. De plus, la CICAD s’assurera de trouver la réponse adéquate en cas de débordements antisémites à Genève. La mission de mon Comité sera de mettre en place une cérémonie commémorative digne et respectueuse et ainsi de faire passer le message universel tiré de la Shoah, du plus effroyable génocide de l’histoire de l’humanité, à savoir : « Plus jamais ça ! »


Comment s’est préparée cette cérémonie ?


Les Présidents de la CIG et de la CILG-GIL ont appelé toutes les organisations et communautés juives de Genève à réfléchir, ensemble, au moyen de lancer un message de paix et de tolérance lisible par tous. De ce fait, nous avons invité les représentants de toutes les communautés religieuses de la place, ainsi que ceux des autorités politiques. De nombreux rescapés et personnalités morales ont également été invités à être à nos côtés. Pratiquement, des bougies en mémoire des six millions de Juifs assassinés seront allumées, et une chorale intercommunautaire présentera quelques chants de circonstance.


Des opposants à la dernière opération militaire israélienne à Gaza risquent de venir perturber l’ordre de cette cérémonie. Vous y êtes-vous préparés ?


Nous ne pensons pas que cela se produira. Yom HaShoah n’est pas un événement politique. Ce jour du souvenir concerne l’ensemble de l’Humanité et non pas uniquement les Juifs, ou même l’État juif. Cela doit être compris par tous et respecté comme tel.

Joël Herzog 

Source : Hayom

vendredi 3 avril 2009

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz