FLASH
L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 avril 2009

Lors de mon dernier article sur la crise financière, « Crise financière, le pire est devant nous«  http://www.rebelles.info/article-28788407.html, j’avais dénoncé l’illusion des marchés qui pensaient que les établissements financiers étaient redevenus bénéficiaires. Malheureusement, cette illusion perdure encore. Mais depuis mon article du 29 mars des experts sont venus confirmer mes prévisions. Ainsi  le 06 avril Mike Mayo, analyste bancaire chez Calyon Securities USA, a déclaré que les plus grandes banques du pays sont en train de passer d’une crise financière, caractérisée par des dépréciations, à une crise économique qui s’accompagne de larges défauts de remboursement. Ainsi, les taux de défauts sur les prêts bancaires devraient atteindre 3,5 %, contre 2% actuellement. Des niveaux comparables à ceux de la Grande Dépression : ils étaient de 3,4% dans les années 30. Et le même jour c’est le milliardaire et investisseur George Soros qui a déclaré que l’économie américaine va connaître « un ralentissement prolongé » et ne se redressera pas cette année, tandis que « le système bancaire dans son ensemble est fondamentalement insolvable« . Les marchés ont préféré ignorer ces avertissements. Pourquoi ?

C’est le syndrome du Titanic. Personne ne pouvait envisager que ce fantastique navire puisse couler. Et pour persuader tous les passagers que cela n’était pas possible, même quand il devenait évident que l’impensable allait bien se produire, la petite musique de la propagande officielle joua jusqu’au bout pour rassurer tout le monde. Et bien c’est exactement ce à quoi on assiste aujourd’hui. Devant la multiplication des signaux, les hommes politiques préférent promettre… le bout du tunnel. Depuis le G20 c’est à celui qui annoncera la sortie de crise la plus rapide. « Début 2010« , « Mais non, fin 2009« , « Heps, moi j’ai mieux je la vois pour l’automne 2009 » etc…, etc… Je n’invente rien. Mais ces politiciens borgnes ne disent que ce que les marchés aveugles veulent bien entendre. Tout cela est RIDICULE, pathétique. Mais c’est surtout criminel. 

Ceux qui lisent régulièrement Rebelles.info savent que depuis le début de la crise, lire mon article du 10 octobre 2008 (http://www.rebelles.info/article-23521805.html) je me suis inquiété de la bulle des déficits publics. Depuis je ne cesse dans mes articles de mettre en garde devant un krack obligataire conséquence directe de l’explosion de cette bulle. Si j’insiste tellement c’est qu’un tel Krach ferait passer celui de 1929 pour une aimable plaisanterie. Or aujourd’hui, et nos politiques le savent, ce n’est plus du tout une simple hypothèse d’école. Le risque est là. A notre porte. C’est tellement vrai que la seule mesure significative du G20 a été de renforcer les moyens du FMI. Pourquoi ? Le FMI joue envers les Etats le même rôle que ces derniers jouent vis-à-vis de leurs banques. Le FMI c’est une garantie de solvabilité, l’ultime recours. Vous saisissez ? Si les Etats se sont empressés de renforcer les moyens du FMI c’est qu’ils craignent des défaillances de solvabilité au niveau des Etats. Nos hommes politiques qui dans les médias annoncent la reprise craignent en coulisses un krach obligataire.

Car les signaux, comme je l’ai dit plus haut, se multiplient. Début avril, après le sommet du G20, on apprenait que l’agence Standard & Poor’s avait abaissé les notes souveraines de l’Irlande et de la Hongrie pour tenir compte de la détérioration des comptes publics dans ces deux pays de l’Union européenne. L’Irlande perdait ainsi sa note triple A. Sa note de crédit long terme était dégradée d’un cran à « AA+ », avec perspective négative. L’agence précisait qu’elle pourrait encore abaisser la note souveraine de l’Irlande si ses finances publiques « s’affaiblissent encore plus nettement que nous ne le supposons actuellement« . Pour la Hongrie, la note longue est passé de « BBB » à « BBB-« . La Hongrie se retrouve ainsi un cran seulement au-dessus de l’appréciation « junk » qui signale un investissement à caractère spéculatif. En avez-vous entendu parler ? Non. Il ne fallait pas gâcher le sommet aux résultats « historiques ». Et ces deux pays européens ne sont pas des cas isolés.

Le 11 avril on apprenait que New Frontier Bank, une grosse banque régionale du Colorado, a été fermée devenant le plus important établissement bancaire à faire faillite cette année aux Etats-Unis. C’est la 23ème banque de dépôt à être fermée par les autorités depuis le début janvier. Un peu plus tôt avait été annoncée la fermeture d’une banque régionale en Caroline du Nord la Cape Fear Bank. Comme on le voit tout va très bien !

David Bescond pour Rebelles.info
(http://www.rebelles.info)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz