FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 avril 2009

Ils ont quitté la salle !

http://www.youtube.com/watch?v=bN2LX8qxILw

 

http://www.youtube.com/watch?v=3SPZ_YrdtqM 

 

 A Durban II: «le Président iranien avait fait venir sa claque» reportage SONO

http://www.liberation.fr/monde/0601833-durban-ii-le-president-iranien-avait-fait-venir-sa-claque

 

Durban II: les propos d’Ahmadinejad condamnés

Le président iranien a dénoncé à la tribune de la Conférence de l’ONU sur le racisme de Genève l’établissement d’un «gouvernement raciste» en Israël après 1945. Les représentants de l’UE ont alors quitté la salle.

Mahmoud Ahmadinejad au siège de l'ONU à Genève, ce lundi.

Mahmoud Ahmadinejad au siège de l’ONU à Genève, ce lundi.
(REUTERS)

C’était à prévoir: les dernières déclarations de Mahmoud Ahmadinejad n’ont pas été applaudies par l’Occident ce lundi. La Grande-Bretagne «condamne sans réserve» ses propos «incendiaires», le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon les «déplore» et la Norvège les assimile à un «show électoral», entre autres réactions.


Peu après être monté à la tribune
de la Conférence de l’ONU sur le racisme à Genève, le président iranien s’en est en effet pris à Israël: «Après la fin de la Seconde guerre mondiale, ils (les Alliés, ndlr) ont eu recours à l’agression militaire pour priver de terres une nation entière sous le prétexte de la souffrance juive. Ils ont envoyé des migrants d’Europe, des Etats-Unis et du monde de l’Holocauste pour établir un gouvernement raciste en Palestine occupée». Immédiatement, plusieurs représentants de l’Union européenne ont quitté la salle.

Des nez rouges de clown expulsés

Quelques minutes auparavant, au moins trois manifestants déguisés avec des perruques multicolores et des nez rouges de clown qui criaient «raciste, raciste» à l’adresse du président iranien avaient été expulsés de la salle.

La France a appelé l’Union européenne à faire preuve d’une «extrême fermeté» après ce discours qualifié par Paris d’«appel intolérable à la haine raciste» qui «bafoue les idéaux et les valeurs inscrites dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme», selon un communiqué de Nicolas Sarkozy.

Des appels pressants au retrait définitif

Bernard Kouchner a affirmé de son côté qu’«aucun compromis n’est possible» face aux déclarations anti-israéliennes du président iranien. «Conformément à mes instructions, notre ambassadeur auprès des Nations unies à Genève, qui dirige la délégation française, a quitté la salle avec ses collègues européens et de nombreuses autres délégations.»

Les appels au retrait définitif se font désormais pressants. «Les pays de l’Union européenne se grandiraient et donneraient un sens et un contenu à leur diplomatie, en se retirant collectivement de cette conférence à laquelle, du reste, l’Allemagne, l’Italie, la Pologne et les Pays-Bas ont d’ores et déjà refusé de participer», déclare ainsi le maire de Paris Bertrand Delanoë dans un communiqué. Une telle initiative a du reste été prise ce lundi après-midi par la République Tchèque.

(Source AFP)

Cet article a été fermé aux commentaires en raison d’un affux de réactions contrevenant à la charte de Libération.


http://www.liberation.fr/monde/0101563033-durban-ii-ahmadinejad-critique-israel-l-ue-quitte-la-salle

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz