FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 25 avril 2009

La communauté druze d’Israël  a célébré ce vendredi 24 avril la fête du Nevi Shouaïb. Il s’agit d’un prophète mentionné par le Coran et qui a été identifié comme étant Jéthro, le beau-père de Moïse.

 

 

C’est au XIe siècle que la religion druze est née d’un mouvement de réforme de l’islam chiite. En Israël, le plus important site de pèlerinage est celui de Nebi Shouaïb situé à proximité des Cornes de Hittin, non loin de Tibériade.

 

 

 

A cette occasion, le président  israélien  M. Shimon Pérès s’est rendu hier dans le nord d’Israël pour participer aux festivités de la fête druze. Il a rendu hommage aux soldats druzes tombés au combat dans les rangs de Tsahal, les Druzes étant les seuls non juifs qui sont soumis au service militaire.

 

 

 

Au début de 2009, la communauté druze d’Israël comptait 122.000 membres, soit 1,7% de la population israélienne et 8,3% de la population arabe d’Israël. Le taux de croissance annuel de la population druze (1,8%) est inférieur à celui de la population musulmane (2,8%), mais supérieur à la croissance démographique des Juifs (1,6%) et des Chrétiens (1,6%).

 

 

Les Druzes israéliens préfèrent vivrent entre eux pour préserver leur mode de vie traditionnel. Ils se répartissent entre deux grands villages de Galilée à majorité druze: Ir-Carmel (23.000 habitants) et Yarka (13.000 habitants). Les autres habitent dans des villages mixtes avec des musulmans et des chrétiens.

 

 

Traditionnellement, les Druzes vivent de l’agriculture qui représente encore une de leurs principales sources de subsistance. Depuis quelques années, les villages druzes se développent considérablement, en particulier en matière de commerce, d’industrie et de tourisme.

 

 

La conférence dite « Durban II » qui a prit des proportions obsessionnelles et conspirasionnistes hallucinantes contre Israël  n’a pas une idée sur les libertés de cultes  dans ce pays .Dans cette unique démocratie du Proche Orient, les Druzes, communauté arabophone forte de plus de 122 000 âmes et réparties dans 22 localités, sont reconnus officiellement comme une entité religieuse distincte avec leurs leaders spirituels, possédant leurs propres tribunaux (comprenant leur juridiction concernant les affaires de statut personnel, mariage, divorce, adoption…). De plus, ils possèdent une autonomie sociale et cultuelle. Ce sont des citoyens israéliens.

 

 

Parlant l’arabe, professant une foi issue d’un islam très hétérodoxe, les Druzes ont adopté la ligne officielle de la majorité juive  de la fidélité à l’Etat. C’est une tradition chez les Druzes d’être fidèles au pays dans lequel ils vivent. L’identité druze est une appartenance individuelle, mais leur  identité collective, c’est d’être Israéliens.

 

Certains prétendent qu’un Etat ne peut être à la fois juif et démocratique. C’est faux. Un Etat peut être démocratique sans qu’il y ait complète neutralité quant à son identité culturelle, ethnique et religieuse. Le modèle de l’intégration réussie des Druzes est un exemple. Israël n’est ni un monopole de rabbins ni un Etat religieux. Israël promeut, comme beaucoup d’autres Etats, une identité nationale spécifique sans qu’il y ait pour autant discrimination entre ses citoyens, Juifs ou Arabes ou Druzes.

 

 

Ftouh Souhail

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz