FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 27 avril 2009

(Le Figaro) 1789 ? 1968 ? Probablement ni l’un ni l’autre, même s’il est de bon ton, à l’instar de Dominique de Villepin, d’assurer qu’ « il y a un risque révolutionnaire en France ». Un risque qu’il faudrait comprendre comme l’annonce d’une nouvelle révolte des bras nus contre les bourgeois, ou d’une nouvelle insurrection de la jeune génération. Le bouillonnement de la société donne, bien sûr, ce sentiment d’instabilité. L’extrême-gauche fait tout son possible pour attiser les conflits, dans les entreprises et les universités, quitte à recourir à la violence. Un professeur émérite à l’université de Strasbourg, François Galichet, en vient à soutenir (Le Monde, 24 avril) que les séquestrations de patrons ont, pour ceux qui sont victimes de ces « contraintes », une « visée éducative » répondant à une « éthique pédagogique ». Les « rééducations » décidées par les régimes totalitaires procédaient, j’imagine, de tels raisonnements « citoyens ».


Cependant,je ne crois pas à ces révolutions-là, qui répondent à des idéologies, progressistes ou relativistes, qui étalent leur faillite sous nos yeux. J’entendais, ce lundi matin sur Europe 1, François Chérèque (CFDT) expliquer, répondant à l’éventualité d’un appel à la grève générale : « Ce n’est pas une grève qui réglera les problèmes ». Ce réformisme syndical, qui arrive pour l’instant à canaliser les irruptions sociales, est un des éléments constitutifs d’une évolution qui est en train de gagner la société, en réaction aux échecs et aux excès d’hier. Une enquête sur les valeurs des Français, publiée par Le Monde samedi, montre que la famille, le travail, la fierté d’être Français sont des valeurs à la hausse. L’enquête souligne aussi la remontée du principe d’autorité et même une légère progression de la religion au palmarès des valeurs.  Tout cela ne ressemble-t-il pas à une révolution néoconservatrice?

Ivan Rioufol

(Son interview à drzz.info)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz