FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 2 mai 2009

 

Delara Derabi, dix-neuf ans, innocente condamnée à mort à dix-sept ans pour un meurtre que son petit ami a commis (10 ans de prison pour le meurtrier, la peine de mort pour son innocente compagne). Son avocat a tenté d’aller en appel, mais le juge qui s’occupait de l’affaire a été assassiné.

A sept heures du matin, la mère de Delara a reçu un appel de sa fille: « Maman, ils veulent m’éxecuter, je vois la potence, maman, sauve-moi. » A cet instant, quelqu’un a pris le combiné et crié aux parents: « Nous allons tuer votre enfant, et vous ne pouvez rien y faire ».

Tenant un Coran dans leurs mains, le père et la mère de Delara se sont précipités vers la prison de Rasht, hurlant, pleurant devant les grilles. Mais les bourreaux ont amené Delara devant la potence, sans avocat ni témoin, lui ont attaché les pieds avec une chaîne et l’ont assassinée, au nom d’Allah et de leurs lois de barbares sanguinaires.

C’était 1er mai 2009. Hier. En Iran.


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz