FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 2 mai 2009

Le magazine Time vient de classer l’entrepreneur israélien, Shaï Agassi, dans la  liste exclusive des cent personnalités considérées comme étant les plus influentes de la planète en 2009.




L’entrepreneur Shaï Agassi  est célèbre pour son projet international de recharge de véhicules automobiles fonctionnant à l’électricité.




C’est un concept de voiture propre, fonctionnant avec des batteries électriques ‘lithium-ion’ rechargeables dans des bornes installées à 50 km d’intervalle  qui sera opérationnel d’ici 2011 dans tout le pays.




Le projet israélien de voiture électrique est réalisé entre la start-up de Shaï Agassi et  le groupe automobile  Renault-Nissan. Il est connu sous le nom commercial  de « Better Place ».



Depuis que Shaï Agass  a illustré à Tel-Aviv,  le « Project Better Place », l’homme  est submergé de demandes. Pas moins de trente pays se sont déclarés intéressés par son concept depuis son lancement officiel à la fin du mois de janvier 2008.




L’entrepreneur israélien Shaï Agassi a  dû même mettre en ligne en anglais la législation israélienne dans le domaine de la taxation automobile.



Le Danemark a été le premier à s’inscrire sur la liste des intéressés, sa compagnie Dong Energie (spécialisée dans l’énergie éolienne) ayant signé une lettre d’intention pour adopter la solution globale de « Project Better Place ».



Une adhésion d’autant plus flatteuse que le Danemark fait partie des pays les plus en pointe dans le domaine des énergies alternatives. Mais la direction de la start-up israélienne n’exclut pas d’annoncer d’autres protocoles avant la mise en place en Israël des premiers réseaux électriques en 2010.


Selon le journal économique israélien « Globes », Shai Agassi serait en pourparlers avec un état du Golfe Persique, désireux de décliner la formule dans l’énergie solaire…



Pour l’enfant prodige de la « High Tech » israélienne, passé par les rangs du Technion (Institut technologique de Haïfa (1) ), et qui partage son temps entre son pays d’origine et la Sillicon Valley, une chose est claire : le projet voiture électrique va changer l’image de l’Etat Hébreu.




Renault-Nissan devra injecter  entre 500 millions et 1 milliard de dollars  dans le programme. L’homme d’affaire israélien,  Idan Ofer (CEO d’Israel Corp)  a mis plus de 100 millions de dollars dans  ce projet.

Pour accélérer la mise ne place du projet,  l’entrepreneur israélien Shaï Agassi, initiateur de ce programme, vient d’associer avec lui Moshe Kaplinsky, l’ex-adjoint du chef de l’Etat-major de Tsahal, qui a pris les commandes de la start-up « Better Place Israël ».



Ce concept est en effet séduisant et doté d’un fort potentiel de réussite. Il ne laisse pas indifférent surtout que l’ère du pétrole commence à prendre fin. Le classement du magazine Time, qui a classé  Shaï Agassi dans la  liste exclusive des cent personnalités considérées comme étant les plus influentes de la planète en 2009, est plus que méritant. Il prouve  une reconnaissance mondiale  vers  Israël qui cherche des alternatives rapides -et surtout écologiques – à la fin de l’or noir.

 



Ftouh Souhail

 



(1) Le Technion créé en 1912, est la plus ancienne des universités d’Israël. Le Technion compte environ 13 000 étudiants, originaires de 35 pays du monde. Le Technion est aussi un centre de recherche. C’est le 5e Congrès sioniste qui lanca un appel pour la création d’une université Juive en 1901.Albert Einstein fut  le président des Amis du Technion. L’ingéniosité des anciens élèves du Technion  est mondialement reconnue. Deux chercheurs du Technion, Aaron Ciechanover et Avram Hershko étaient honorés par le prix Nobel.

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz