FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 mai 2009

 « Fais ce que je dis, pas ce que je fais … »

Omar Barghouti est l’un des leaders de la campagne pour le boycott des universités israéliennes. Il est même l’un des fondateurs de PACBI (Palestinian Campaign for the Academic and Cultural boycott of Israel). Pour lui, le boycott d’Israël est « une forme justifiée d’intervention … [et] également un impératif  » (« Boycott as an Act of Moral Resistance – The Case for Boycotting Israel« ). Il n’a de cesse de harceler quiconque a quelque chose à voir avec les universités israéliennes au prétexte qu’il s’agit de collaboration avec un régime raciste et d’apartheid.

Mais Barghouti a décidé de ne pas boycotter les universités israéliennes lui-même. Il est actuellement inscrit à l’Université de Tel Aviv où il prépare une thèse de doctorat. Ce qui est « impératif » pour les autres n’est apparemment pas tout aussi « impératif » en ce qui le concerne personnellement.

A un journal israélien qui l’interpellait à ce sujet, il a répliqué : « Mes études à l’Université de Tel Aviv sont une affaire personnelle et je n’ai pas à faire des commentaires à ce sujet « .

Il y a une campagne visant à persuader l’Université de Tel Aviv d’expulser Omar Barghouti, du fait que celui-ci ne veut que du mal à cette institution et fait régulièrement le tour du monde pour la diffamer.

Mais les propos diffamatoires de Barghouti ne reflètent pas la vérité. Contrairement aux mensonges de la campagne de boycott qu’il mène, l’Université de Tel Aviv est une vraie université. Elle n’est pas une sorte d’institution idéologique ou pro-apartheid. La réalité est que l’Université de Tel Aviv ne pratique aucune politique de discrimination à l’encontre des étudiants sur la base de leurs origines ethniques ou de leurs engagements politiques. De ce fait l’Université de Tel Aviv n’expulsera pas Omar Barghouti , même si son hypocrisie en choque plus d’un.

L’Université de Tel Aviv a raison de défendre la liberté académique d’Omar Barghouti. Peut-être apprendra-t-il ce qu’est une université pendant qu’il aura le privilège d’y étudier.

Source: traduction libre d’un texte de David Hirsh repris du site Engage
Titre original: Omar Barghouti: « Do as I say, not as I do »

http://philosemitismeblog.blogspot.com/2009/04/omar-barghouti-sinscrit-luniversite-de.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz