FLASH
[20/02/2017] Communiqué des victimes de Montauban: « rassurées que l’agresseur ait des antécédents psychiatrique et ne soit pas un simple jihadiste »  |  [19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  |  [18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 mai 2009

  
  
  

Le Yéti des Droits de l’Homme

  

  

Michel Garroté http://monde-info.blogspot.com & http://drzz.info

Renaud Michiels, le 7 mai 2009, dans Le Matin, écrit (début de l’article de Renaud Michiels) :  « Le constat est déprimant pour les deux Suisses retenus par la Libye. ‘Malgré tous les efforts de la diplomatie suisse, la situation est aujourd’hui totalement bloquée’, a lâché hier à la Radio romande Michel Demaré, chef des finances du groupe ABB. L’un des deux otages de la Libye travaille pour ce groupe. Il reste à l’ambassade de Suisse à Tripoli et ‘est très déprimé’, selon Michel Demaré.  Les deux Suisses ont été arrêtés en Libye le 19 juillet, quatre jours après l’interpellation d’Hannibal Kadhafi et de sa femme à Genève. Pour la Libye, leurs papiers ne sont pas en règle. Otages, ils servent en réalité de moyen de pression sur la Suisse dans ce qui est devenu ‘l’affaire Kadhafi’.  Affaire manifestement au point mort. En marge du Forum de Davos, en janvier dernier, Michel Demaré avait rencontré en tête-à-tête Saïf al-Islam, un autre des fils du leader libyen. ‘Il avait fait des promesses précises qui n’ont malheureusement pas été tenues’, a constaté hier M. Demaré. Le groupe n’en dira pas plus sur ces promesses. ‘A l’époque, on croyait vraiment que la situation allait se débloquer ou avancer’, commente Eberhardt Wolfram, porte-parole d’ABB. ‘Et même si nous conservons espoir, rien ne s’est passé depuis’.

Une ‘situation totalement bloquée’ ? Le Département fédéral des affaires étrangères ne veut pas commenter l’affirmation. Pour le département de Micheline Calmy-Rey, rien de nouveau: ‘La situation est difficile, mais les contacts sont réguliers avec la Libye et nous travaillons sans relâche pour la libération de nos ressortissants’.  Un travail qui ne satisfait manifestement pas Michel Demaré. Par son constat implacable, voulait-il critiquer la diplomatie suisse ou accentuer la pression ? ‘Pas du tout’, rétorque Eberhardt Wolfram. ‘Ce serait idiot :  on n’a pas besoin de pression supplémentaire et tout le monde tire à la même corde’. Michel Demaré a juste exprimé sa frustration :  ‘après des mois rien n’a changé. C’est pour l’instant un échec’. 
Echec, oui. La Libye veut toujours des excuses de la Suisse. Et, début avril, les époux Kadhafi ont déposé une plainte contre l’Etat de Genève pour leur arrestation qu’ils jugent trop musclée. Mais pour les otages, rien de neuf. ‘Il y a pire comme prison qu’une ambassade, tente de sourire Eberhardt Wolfram, et notre collaborateur n’a pas de problème de santé. Mais psychologiquement, c’est lourd à supporter. Très lourd’ » (fin de l’article de Renaud Michiels).


  

Ancienne employée chez Hannibal cherche emploi…
  
  
    

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz