FLASH
Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 mai 2009

Visite du Pape : Autre réaction que je vous propose dans cet  article écrit dans le site Modia.org et qui sans doute eveillera des réactions .

Désolée pour la mise en forme, mon ordinateur est rebelle ce soir!

A vous lire ,

 » Le Rav Lau, ancien Grand Rabbin d’Israël et rescapé des camps de concentration qui le recevait à Yad VaChem, lieu du souvenir, a exprimé longuement sur les ondes son choc devant le fait que le Pape n’a pas exprimé de sentiments, n’a pas pas exprimé de demande de pardon envers le silence de la Papauté pendant la Choa alors que les dirigeants d’Allemagne et de Pologne ont exprimé la demande de pardon en ce lieu de la part de leur peuple. Bien plus, ce Pape a eu l’audace en ce lieu de changer le qualificatif de Juifs assassinés en Juifs tués, une attitude très éloignée de celle de Jean 23 et qui est une atteinte à ces victime et nous rappelle douloureusement que ce nouveau Pape est celui qui a réintroduit un négationniste dans la hiérarchie de l’Eglise catholique romaine. Certes, il a dit qu’il réprouve les négationnistes mais ses actes et ses mots sont contraires et délibérément.C’est un Pape qui travaille a la défense de l’image de l’Allemagne mais de la pire manière, contrairement aux dirigeants politiques de ce pays.

Il avait choqué également lors de ses derniers voyages en Amérique latine où il n’a pas demandé pardon pour tous les meurtres réalisés par l’Eglise dans son action missionnaire, ni en Amérique du Nord où il n’a pas réagi comme il se devait devant la douleur des milliers de famille touchées par les prêtres pédophiles et qui demandent des dédommagement financiers considérables.

Rivline, le Président de la Knesset a refusé de l’accueillir à l’aéroport et à Yad Vachem et est apparu une seule fois à ses côtés et ose, lui, exprimer avec fermeté sur les ondes son opposition aux mots et au comportement du Pape qui délibérément encore souligne qu’il est venu sur la terre religieuse mais ne nomme pas l’Etat d’Israël comme lieu de sa rencontre. Rivline ose dire qu’on attendait autre chose de quelqu’un a été, enfant, membre des jeunesses nazies.


Tout un ensemble qu’il souligne comme particulièrement choquant de la part d’un Pape allemand.

Les journaux israéliens emploient des mots très durs pour tout ce comportement du Pape, qui cautionne ainsi les erreurs (pour ne pas employer un mot plus dur de même sonorité) du catholicisme et du peuple allemand. Un homme du passé dans les aspects qui ont fait souffrir le peuple juif et qui ose avec culot délibéré et froidement faire cela sur le sol d’Israël, Etat et êtres humains menacés, à l’heure où se dessine en Europe et encore plus chez Obama une volonté d’isoler Israël et de se joindre à la stratégie du monde arabe.

 


Quelle peut être notre réaction face à cela? Certainement pas en protestant simplement mais en vivant selon les valeurs du peuple juif car, alors, toute attitude nocive de l’extérieur sera inefficace, nous assure la Torah et les psaumes et les prophètes. Ne nous trompons pas de combat. Il est d’abord sur nous-mêmes et non contre les autres à leur niveau. Il y a des gens bons partout et non doubles. NE soyons pas doubles nous aussi.

Je remercie ce Pape très spécial et en recul immense par rapport à son prédécesseur, car il a dévoilé clairement ce qu’il est, ce qu’il veut faire. Et il se caractérise par une justification de toute son action par des considérations théologiques, comme l’Eglise dans l’histoire ancienne, et c’est cela qui est d’autant plus dangereux, à l’heure où des ennemis délibérés des juifs justifient aussi leur action par des arguments théologiques. Grâce à ce voyage, il y a un grand bénéfice, les choses sont claires.

 « Voici ce qu´écrit le plus grand journal israélien Yediyote a`haronote : « 

The visit ended with a somewhat strident tone, as Rabbi Yisrael Meir Lau, chairman of Yad Vashem, criticized the pope’s speech as being « devoid of any compassion, any regret, any pain over the horrible tragedy of the six million victims. Even the word ‘six’ was not included. »

The visit ended with a somewhat strident tone, as Rabbi Yisrael Meir Lau, chairman of Yad Vashem, criticized the pope’s speech as being « devoid of any compassion, any regret, any pain over the horrible tragedy of the six million victims. Even the word ‘six’ was not included. »

 

Rabbi Lau also censured the pope’s use of the word « killed » instead of the word « murdered. » Benedict, he added « said nothing about the killers, neither Germans nor Nazis. What bothered me the most was the lack of condolences to the Jewish nation, which lost a third of its sons (in the Holocaust).

 

« I’m not talking about an apology, I’m talking about empathy… this was more about sympathy to the pain of humanity. This speech had a cosmopolitan phrasing to it. »

Le second grand journal tire sa première page, Maariv: « Sans excuses », « les mots qui ont été absents ».


Voici le Jérusalem Post:

« Lau disappointed over pope’s speech Rabbi says pontiff’s address at Yad Vashem lacked personal note of contrition, « expression of remorse. »

Voici le journal Haaretz :  « Survivors angered by pope’s ‘lukewarm’ Yad Vashem speech »


Tout se résume dans les mots de Rivline: « nous avions l’attente que nous entendrions une peine profonde sur le Choa des Juifs, mais nous n’avons rien entendu ».

Et Rivline ose dire publiquement son opposition à l’attitude de Péres le Président d’Israël qui a été trop indulgent envers le Pape. C’est toute l’attitude du Président vieillissant qui a le besoin maladif d’aller dans le sens de ceux qui s’opposent à Israël. Il le faisait idéologiquement par son plan d’Oslo mais aujourd’hui où Obama a viré nettement dans le sens des plans arabes, il va leur dire qu’Israël doit aller dans le sens d’Obama. Et cela à l’heure où les adjoints d’Obama n’hésitent plus à dire ces mots redoutables: « nous ne jeterons pas Israël sour l’autobus mais nous lui feront comprendre par les pressions convenables qu’ils doivent accepter notre ligne ».


Il est clair que l’attitude du Pape ne qualifie que lui et non les membres de son Eglise mais
dans un contexte historique où le pouvoir négatif des persécutions de l’Eglise jusqu’aux bûchers qui eurent lieu dans les principales villes d’Europe a informé les mentalités et construit le modèle d’Auschwitz comme assassinat collectif des Juifs comme rite purificateur par le feu (d’où l’utilisation du terme religieux d’holocauste bien saisi par les nations pour noter la Choa puisque l’Eglise en avait fait cela) et comme soi-disant nécessité divine pour le salut de l’humanité dans une fête collective-


La responsabilité de l’Eglise est immense. Hitler n’avait qu’a reprendre et réadapter le modèle.

Alors, plus que tout autre, un Pape allemand et qui fut membre des jeunesses nazies, plus que tout autre aurait dû faire amende honorable au nom de l’Eglise, en tout cas ne rien faire de négatif-négationniste comme il le fait positivement. Et n’oublions pas qu’il refuse obstinément d’ouvrir les archives du Vatican sur les actes du pape du silence, Pie 12 durant la Shoa. Honte à lui et tous ceux qui sont reliés à la Shoa ont le droit de le lui dire au visage et publiquement. Il a le culôt de se comporter en provocateur froid, dans un mauvais germanisme que les dirigeants actuels de l’Allemagne veillent avec délicatesse et force à éviter à leur honneur et il le fait jusque sur la terre d’Israël et à Yad va Chem dans un mélange fine(ment) et consciem(ment) et théologique(ment) et philosophique(ment) soupesé car il est intellectuellement expert dans ces disciplines, hautement. Ce n’est pas de l’erreur ni de l’inconscience.

La phrase la plus sensible qu’il ait dite et qui comporte toute sa tactique et stratégie la voici: « Je suis venu pour rester en silence devant ce monument, érigé pour honorer la mémoire de millions de personnes tuées dans l’horrible tragédie de la Shoah ». Silence comme le Pape Pie 12, c’est le monument qui honore pas lui, il les dit tués et il enleve les mots exterminés et assassinés. Tués dans des accidents de la route de l’histoire. Pas de mots sensibles, le Rav Lau a éclaté devant cette stratégie délibérée.


Des jours très difficiles pour Israël sont devant nous. Je le répète:notre réaction doit être dans le sens clair de la Torah. Et non pas dans un seul combat journalistique ou politique. Allons étudier sur Modia notre Torah mais aussi la vivre sur la terre du Saint béné soit-Il. Et cela d’autant plus que, même en Israël des rabbins agissent activement dans le sens de se considérer comme non Israéliens et le proposent aussi à leurs élèves. Une période folle, non seulement chez les non-Juifs. Travaillons d’abord sur nous-mêmes avant d’accuser les autres. Pourquoi feraient-ils ce que nous ne faisons pas.
Nous sommes arrivés à une heure où le défi est posé devant nous clairement: qui sommes-nous, que voulons-nous ?

 http://www.modia.org/infos/israel2/bulletin509.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz