FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 mai 2009

  
  
  

  
  

Michel Garroté http://drzz.info & http://monde-info.blogspot.com

Lu dans La Croix :  Correspondance depuis Israël – « La moindre étincelle… » –  » Certes,  on savait bien qu’en mettant le pied lundi en Israël,  Benoît XVI abordait un pays et une région particulièrement complexe,  pleine de pièges et tensions.  Mais on ne pensait pas,  dès la première journée,  en avoir autant de preuves.  Chaque mot,  chaque phrase du pape est immédiatement critiquée par l’une des parties :  quoi qu’il fasse ou dise,  il mécontente quelqu’un.  Quand le pape à l’aéroport plaide pour deux Etats,  israélien et palestinien,  il agace les Israéliens.  Quand il rencontre,  à la résidence du président de la République,  les parents du jeune soldat Shalit détenu par le Hamas,  les Palestiniens crient à la manipulation « .



 » Quand il se recueille devant Yad Vashem,  les juifs sont déçus de ne pas entendre de mot de repentance.  Au contraire,  les chrétiens arabes estiment, eux,  que le pape n’aurait pas dû réserver sa première visite pour le mémorial.  Enfin,  quand il vient tenir un beau et long discours sur le dialogue interreligieux à Notre Dame,  il assiste,  impuissant,  à une longue et improvisée harangue anti-israélienne du cheikh,  alors que quelques rabbins juifs sortent de la salle…  Quant aux journalistes,  ils comptent les points,  dans une ambiance de travail épouvantable :  fouilles incessantes,  mesures de sécurité excessives,  accès aux lieux quasi impossible…  Quoi qu’il arrive,  –  et il peut encore arriver tant de choses d’ici vendredi ! -,  il faudra ensuite reprendre les textes de Benoît XVI à froid,  tant, ici,  il est difficile de garder raison,  la moindre étincelle prenant feu,  immédiatement… ».

Par Isabelle de Gaulmyn depuis Israël pour La Croix


  

  
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz