FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 13 mai 2009
Une certaine lassitude, c’est ce que j’éprouve en écoutant ce matin les informations et en me disant que la sortie du tunnel de la bêtise n’est pas pour demain.
 

Petit florilège des nouvelles qui montrent que notre pays ne tourne plus rond.
 

Ainsi, les salariés de Caterpillar peuvent remercier leurs syndicats. Ceux-ci, en utilisant la manière forte et en refusant tout compromis ont poussé la direction à revenir sur le plan de licenciement initial : 733 contre 600 !! On m’arguera que la différence était minime , mais au final, ce sont bien 133 personnes de plus qui perdront leur emploi alors qu’elles auraient pu éviter le couperet. Les syndicats disent, bien entendu, que la faute en revient à la direction. C’est de bonne guerre, mais comment expliquent-ils que c’est cette même direction qui avait proposé une baisse des licenciement et que ce sont ces mêmes syndicats qui ont joué la surenchère ? On rappellera qu’un ouvrier syndiqué ne fait généralement pas partie de « charettes »
 

Ainsi, les menaces sur les examens de facultés à cause du blocage systématique de certaines universités. Là aussi, on assiste à une radicalisation d’une minorité qui nuit au travail de la majorité. En refusant toute négociation et en faisant du statut des étudiants-chercheurs une sorte de statut inamovible et en refusant la masterisation, les syndicats étudiants jouent contre leur propre camp. Et prennent en otage tous ceux qui veulent bosser. Remarquez, ces derniers, plus nombreux, pourraient facilement s’unir et virer les petits cons qui les empêchent de poursuivre leurs études. Mais là aussi, on assiste à un phénomène connu, le « y a qu’a » style « Le gouvernement a qu’a faire un effort » . A aucun moment, ils ne remettent les actions fascisantes des syndicats d’étudiants, noyautés par l’extrême gauche. Ils vont donc accepter de perdre leur année pour satisfaire la gloriole de quelques abrutis tout content de jouer les révolutionnaires de pacotilles. Pourtant, une bonne barre de fer dans la main d’une bonne centaine d’étudiants motivés lèverait bien des blocages. Quoique, dans notre société de gauche, ce sont sûrement eux qui se retrouveraient devant un juge et non les bloqueurs. 
 

Lassé aussi de voir qu’un Bayrou vend 60 000 exemplaires de son pamphlet anti-Sarkozy et donc que les français se ruent sur les écrits du démago sans solution, du Royal au masculin, du type dont le parti n’attire personne mais qui , pour rentrer dans l’histoire, est prêt à renier toutes ses idées. Bayrou a fait partie du gouvernement Balladur puis de celui de Juppé. Déjà à l’époque, pour plaire aux syndicats d’enseignants, il passait tout leur caprice et n’a jamais voulu remettre en cause les désastreuses initiatives de Jospin comme, au hasard, les 80% de bacheliers. Bayrou critique, aboie mais ne propose rien !! Pire, il s’oppose désormais à ce qu’il adorait hier comme le libéralisme. Si demain, Sarkozy marchait sur l’eau, Bayrou y retrouverait à redire.
 

Ce succès de librairie prouve également la valeur des Français : prêts à suivre n’importe quel aboyeur du moment qu’il les caresse dans le sens du poil !! Voir aussi qu’ils plébiscitent désormais un incapable comme Chirac ou trouvent un tas de qualité au collabo bigame Mitterrand prouve aussi leur manque de lucidité politique.
 

Lassitude de l’acharnement contre le pape Benoît XVI. Sa visite en Terre Sainte n’a été que le prétexte à un défouloir de la part de la presse. On nous a ressorti le coup des Jeunesses Hitlériennes (obligatoires dans les années 30, faut-il le rappeler), le magistral discours de Rattisbone totalement réécrit par des gens qui n’aiment tant qu’à flatter les islamistes, l’affaire de l’évêque négationiste et on a soigneusement caché le vrais sujet qui fâche : la persécution des Chrétiens en terre d’Islam, avec , au hasard, la baisse considérable du pourcentage de cette religion dans les territoires des gentils palestiniens .
 

C’est pour eux que le pape s’est rendu au Moyen Orient, pour leur apporter leur soutien. Et cela la presse l’a occulté parce que la presse ne veut pas informer, elle veut désinformer, lyncher, répandre la haine…
 

Lassé de voir que désormais la voie du Jihad passe par la France. Témoin cette affaire de deux islamistes bien de chez nous, arrêtés en Italie et qui s’apprêtait à faire des attentats contre l’Aéroport de Roissy. Ces deux sbires étaient connus des services de polices mais qui s’en est soucié ? L’islamisme radical se répand en France, mais le bon peuple préfère se boucher les oreilles et fermer les yeux. Quel intérêt à crier au loup ? Les mairies financent la création de mosquée, la Halde attaque tout azimuth , l’antisémitisme est redevenu une norme, mais tout le monde s’en tape. Là aussi, ne pas faire de vague et préparer tout doucement le peuple à accepter la défaite. 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz