FLASH
[25/03/2017] Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 2 juin 2009

 

Le chef du gouvernement canadien Stephen Harper  semble être un bon exemple d’un dirigeant démocratique proche et fidèle à la communauté juive de son pays. Et c’est sans doute grâce à ces relations privilégiées qu’il a été invité hier, à prendre la parole lors de la soirée annuelle du “Spirit of Hope” organisée à Toronto par les Amis du Centre Simon Wiesenthal.




Après avoir été accueilli chaleureusement par l’assistance, il a reçu des mains du président des Amis du centre, Avi Benlolo, le Prix du leadership international Simon Wiesenthal. Ce dernier a d’ailleurs salué l’action de Stephen Harper contre la haine des Juifs et ses positions courageuses en faveur d’Israël.

Dans le discours qu’il a ensuite prononcé, Harper s’est dit “particulièrement touché” par cette distinction et a rappelé que Simon Wiesenthal avait défendu les principes de liberté, de justice et des droits de la personne”. Il a ajouté qu’il s’inspirait de l’exemple qu’il avait donné pour œuvrer en vue d’écarter les dangers de l’antisémitisme et de la haine.




Il a par ailleurs indiqué qu’il comptait mettre prochainement au point un nouveau  dispositif pour aider les victimes d’actes de terrorisme ou d’antisémitisme. Exprimant ensuite sa solidarité avec l’Etat juif, Harper a déclaré: “Nous continuerons à nous tenir aux côtés d’Israël ». Et d’ajouter: “Le gouvernement canadien ne renoncera pas à cette action même  s’il doit perdre pour cela un peu de sa popularité”. Il faisait  ici  allusion aux critiques acerbes qui lui étaient adressées par des groupes islamiques du pays.



Le Premier ministre canadien a également rappelé que son pays avait été le premier à se retirer de la conférence de Durban II, organisée à Genève, que Harper avait qualifiée de “conférence de la haine”.

Et puis, il a précisé que son gouvernement avait également été le premier à suspendre ses relations avec le gouvernement  radical  lorsque le Hamas était venu au pouvoir et a vivement condamné l’attitude de l’Iran, du Hamas et du Hezbollah. Sur le plan interne, il a indiqué qu’il avait donné l’ordre aux forces de sécurité canadiennes de renforcer la surveillance autour des institutions juives et des synagogues du pays.




Le 30 avril  dernier  des politiciens fédéraux se sont portés à la défense d’Israël au cours d’une marche organisée à Montréal, pour souligner le 61e anniversaire de l’indépendance de l’Etat hébreu. Israël a été prise à partie,  quelques jours auparavant, lorsque le président iranien Mahmoud Ahmadinejad lui a accolé le titre de «régime le plus cruel et le plus raciste» lors d’une conférence sur le racisme organisée par les Nations unies, à Genève. Le ministre canadien du Commerce international, Stockwell Day, a été applaudi par les quelques milliers de manifestants lorsqu’il a fait valoir à la foule que le Canada avait boycotté la conférence. Le député libéral Marc Garneau a affirmé, pour sa part, que son parti continuerait à s’opposer à tout traitement discriminatoire à l’endroit de l’Etat d’Israël. D’autres entre ont promis de toujours soutenir Israël dans sa lutte contre le terrorisme « avoisinant »… Une belle preuve publique de l’attachement des canadiens à la justice et au droit international .

 

 

 

Ftouh Souhail

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz