FLASH
[23/03/2017] Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  |  Irak : des journalistes ont découvert 137 corps dans un immeuble de Mossoul après les bombardements  |  Irak : 400 000 personnes sont prises au piège dans Mossoul Ouest  |  Suède : 1 mort et 2 blessés à coups de couteaux lors d’une bagarre entre personnes d’origine africaine  |  Egypte : 3 officiers et 7 soldats tués dans une attaque à l’explosif dans le Sinaï  |  Ukraine : énorme explosion dans un dépôt d’armes à Balakliïa, 20 000 personnes évacuées. Soupçons de sabotage  |  [22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 juin 2009

 

Pour justifier la pertinence de ses propos, un lecteur a écrit :

 

« Si vous lisiez avec plus d’attention ce que je peux écrire avec mon cerveau certifié licence sciences po Paris, études en cours, vous ravaleriez sûrement votre jugement péremptoire. »

 

Et je me demande si l´on peut avec intelligence mettre en avant des diplômes universitaires ou des grandes écoles pour prétendre valider un  » dire » qui ne permettrait  aucune objection.

 

La question est légitime parce que ce type d´argument consiste à légitimer un discours politique et/ou  à authentifier une vérité en vertu d´une formation académique délivrée par des professionnels du Savoir, que celui-ci relève de la science politique ou autre.

 

Il ne s´agit pas ici de remettre en question le prestige des grandes écoles, ni le caractère pluridisciplinaire de leurs formations  mais bien davantage, de se demander s´il suffit d arguer d´un diplôme en poche pour faire taire les opposants et prétendre détenir la vérité.

 

Au-delà du cas d´espèce que je vous cite, je me pose les questions suivantes :

 

1) le Savoir est-il en soi un gage de l´intelligence ?

 

2) Permet-il assurément de dispenser la bonne parole politique?

 

3) Peut-on, les yeux fermés, s´en remettre à nos jeunes diplômés et nous déresponsabiliser de la chose publique ?

 

Le bon sens qui n´a nul besoin de diplôme répondra aisément :

 

1) On peut être titulaires de nombreux diplômes et cependant franchement idiots, voire  ignorants des règles de vie les plus élémentaires;

 

2) La vérité en politique ne saurait être un dogme qui s´enseigne;

 

3) Le devoir de chaque citoyen est de se sentir responsable de ce qui se joue dans la Société civile et d´y participer.

 

Mais alors dirait Candide,  s´il n´existe pas de vérité politique et que nos Hautes Ecoles ne dispensent qu´un Savoir académique, comment éviter les erreurs, que faut-il faire et à qui s´en remettre ?

 

La vérité politique est un chemin personnel semé d´embûches mais elle ne saurait correspondre à un dogme.

 

Comme toute recherche, elle nécessite un questionnement propre à nous faire bouger de nos certitudes, pour les vérifier à l´aune des faits et des analyses. La bonne foi est de rigueur.

 

Bien sûr, elle nécessite de ne pas jouer du Savoir, ne pas  brandir un diplôme à venir,  pour laisser entendre que l´on détient la Vérité et glorifier ainsi son égo.

 

Plus simplement, ne peut-on dire que l´intelligence en général et l´intelligence politique en particulier,  nécessite des qualités de cœur, des vertus qui s´acquièrent en premier lieu par le respect de l´Autre ?

 

Ne peut-on dire que cette intelligence s´accompagne d´une écoute de qualité ?

 

Ne peut-on dire que le cheminement authentique dans la réflexion et  l engagement politique passe par l´acceptation d´un dialogue qui se veut ouvert et non en assénant des insultes pour disqualifier ceux qui pensent autrement ?

 

Il est vrai que cela nécessite du courage.

 

Rachel Franco

Jérusalem le 12 Juin 2009 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz