FLASH
[28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 juin 2009
4 novembre 1995. Yitzhak Rabin quitte un « rassemblement pour la paix » à Tel Aviv, lorsqu’un homme ouvre le feu sur lui. La vidéo amateur d’un témoin, Ronny Kempler, est sans équivoque : lorsque Yigal Amir tire, Rabin, qui aurait dû être percuté à bout portant, reste une seconde figé de surprise, puis se jette dans son véhicule. 

Il n’existe aucune loi de physique autorisant un homme touché à bout portant par une arme à feu à résister à l’impact. Il est évident qu’Amir a tiré à blanc. Reste à savoir qui a tiré sur Rabin, où, et quand.

Amir, contrôlé par son agent traitant du Shin Bet, était le pigeon idéal. Inutile d’ajouter que Rabin, qui avait condamné son pays au chaos en autorisant l’indépendance des Palestiniens, s’était créé un nombre incalculable d’ennemis…

Une opération classique de meurtre politique comme l’Histoire en connaît…

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz