FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 juin 2009

Pour un responsable yéménite, ce sont des rebelles chiites qui sont à l’origine de la prise d’otage de ces ressortissants étrangers, mais les services de sécurité allemands pensent qu’il s’agit de al-Qaida.

Les neuf étrangers enlevés la semaine dernière dans le nord du Yémen ont été retrouvés morts lundi, selon un responsable de la sécurité yéménite, qui a requis l’anonymat. Le ministère yéménite de l’Intérieur a confirmé la mort de trois des otages, deux Allemandes et une Sud-Coréenne.


Le groupe comprenait un médecin allemand, son épouse et leurs trois enfants, ainsi qu’un ingénieur britannique, son épouse sud-coréenne et deux autres ressortissants allemands, selon les autorités yéménites. Ces membres d’une organisation internationale travaillaient depuis 35 ans au sein de l’hôpital de Saada au nord du pays. Ils avaient été enlevés dans une zone montagneuse de la région de Saada, la semaine dernière, à une date qui n’a pas été précisée.

La chancelière Angela Merkel n’a pu confirmer la mort des otages allemands. A Séoul, le ministère des Affaires étrangères a indiqué également qu’il ne disposait pas d’éléments sur la mort des otages.

 

Al-Qaida à l’origine de l’enlèvement ?

Selon les services de sécurité allemands, le réseau terroriste al-Qaida serait à l’origine de l’enlèvement, rapporte le quotidien Süddeutsche Zeitung à paraître mardi. Il s’agirait d’ al-Qaïda en raison de «la brutalité» des ravisseurs, écrit le journal, qui cite un expert de haut rang. «Les Allemands sont particulièrement dans la ligne de mire d’Al-Qaïda. Al-Qaïda intensifie la situation. Nous devons nous attendre à des morts supplémentaires», rajoute cet expert.


Un responsable yéménite expliquait un peu plus tôt que les auteurs de l’enlèvement seraient des rebelles chiites zaïdites conduits par l’ancien député Abdel Malek al-Houti. Un conflit ouvert ayant fait des milliers de morts oppose ce groupe aux forces gouvernementales depuis 2004 dans la région de Saada. Mais ces rebelles ont nié toute implication dans le rapt et ont accusé le gouvernement d’essayer de ternir leur image.

Le rapt n’a pas été revendiqué. Seul un SMS a été envoyé dimanche soir avertissant de l’assassinat des otages. «Dites la prière des morts pour les otages. Demain, vous aurez une surprise», dit le message, selon une source policière de Saada.


Les enlèvements d’étrangers sont fréquents au Yémen, l’un des pays les plus pauvres et les plus instables du monde arabe. Plus de 200 ressortissants étrangers y ont ainsi été enlevés ces 15 dernières années. Dans ce pays à structure tribale, des tribus capturent pour faire valoir diverses revendications. Mais les enlèvements avaient jusqu’ici très rarement connu une issue tragique, la grande majorité des otages ayant été libérés sains et saufs.

Par ailleurs, en mars, quatre touristes sud-coréens étaient morts au Yémen dans un apparent attentat-suicide imputé à Al-Qaïda.

 

Le Figaro International

link


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz