FLASH
Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 juin 2009

L’information n’a pas encore fait la une dans les  médias malgré qu’elle est révélatrice du danger que représente le Hamas palestinien : des membres du Hamas auraient été mis à contribution, en renfort de la répression en Iran au lendemain de la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad, le 12 juin dernier.



Des membres du Hamas (sans doute à l’entraînement en Iran) auraient été appelés en renfort,  à coté  des Bassidjis,  pour réprimer les partisans du candidat Mir Hossein Moussavi alors que des milliers de manifestants ont affronté les forces de l’ordre à Téhéran et dans plusieurs villes de province. Plusieurs personnes clament avoir aperçu des membres du Hamas, venus porter assistance aux services de sécurité du président Ahmadinejad.



Alors que la jeunesse iranienne  poursuit courageusement , depuis 6 jours,   les manifestations pour « réclamer  leurs droits » après  la fraude historique au profit d’Ahmadinejad, les agents du ministère du Renseignement et de la sécurité et les forces anti-émeute oeuvrent coté à coté avec des éléments du Hamas palestinien en « séjour de formation » en Iran.


Ce coup de mains à la mollachie et aux membres des SS  dirigés par Ahmadinejad n’est pas étrange et ce  pour plusieurs raisons :


1- L’Iran  fournit  des armes,  entraîne  et finance le Hamas. Les « gardiens de la Révolution » dirigent la  formation des  terroristes du Hamas  dans des camps militaires de Téhéran. L’entraînement,  les  fonds  et  les  armes  fournis  au  Hamas  ont  fait que ce mouvement a aujourd’hui une présence  régulière sur le sol iranien .Il y’a 900 agents du Hamas formés par an en  Iran. Le financement annuel de l’Iran pour le Hamas est estimé entre $20 millions et $30 millions  de dollars. L’Iran a donné 50 millions de dollars américains supplémentaires après la victoire du Hamas aux élections palestiniennes de 2006. Selon l’organisme d’enquêtes économiques sur le Moyen-Orient, «Info-Prod Research (Middle East) Ltd», qui a publié un rapport le 4 mars dernier  comprenant des informations sur les transferts de fonds aux organisations terroristes, le mouvement du Hamas a récemment reçu des contributions qui se montent à $50 de dollars.




2- La participation des commandos du Hamas au mouvement de répression des manifestations organisées en Iran s’explique notamment par le fait que le Hamas  palestinien est un « spécialiste  » locale  en  matière de violence urbaine. Le Hamas  qui a crée un théocratie (à  l’iranienne)  à Gaza est bien expérimenté dans les coups d’états et la répression des populations. Le Hamas  lui même a pris le pouvoir de force, en tuant ses adversaires du Fatah et en arrachant le pouvoir des mains des représentants du pouvoir légitime que sont Mahmoud Abbas et Salam Fayyad élus par le suffrage universel. Les agents des Bassidjis ont donc  trouvés chez les éléments  du Hamas, qui sont sur places, toutes les aptitudes nécessaires pour stopper les manifestations urbaines et mettre fin rapidement aux soulèvements dans les rues de Téhéran. Des membres du Hamas auraient  tiré des coups de feu à la place Azadi sur la foule, faisant plusieurs morts et blessés.




-3 Il y’a aussi un précèdent palestinien en  matière de soutien technique au  terrorisme urbain . De la même façon que l’OLP d’Arafat avait participé aux tirs depuis les toits contre les manifestations en 1979, de façon à faire le plus de morts possible, le Hamas intervient  aujourd’hui (30 ans après !!!) par la même sauvagerie contre des manifestants pacifistes  de Mir Hossein Moussavi pour les attaquer et  les intimider à rentrer chez eux et accepter la fraude électorale. En effet, en septembre 1979, environ 250 terroristes de l’OLP, venus en renfort des Mollahs, se postèrent sur les toits de Téhéran. Alors que le Shah tentait simplement de demander à ses troupes de maintenir l’ordre sans effusion, les snipers palestiniens se mirent à commettre un bain de sang. Aujourd’hui le même scénario se répète mais sous par les mains des terroristes du  Hamas (1).

 


-4 Enfin signalant  que le mouvement islamiste a ouvertement salué la victoire d’Ahmadinejad – dont le régime a régulièrement approvisionné la bande de Gaza en armement. Le Hamas  était le premier qui  s’est félicité le 13 juin dernier  du résultat de l’élection présidentielle en Iran, qui constitue selon lui « la preuve du succès » du régime de Téhéran. Selon Fawzi Barhoum, porte parole du mouvement islamiste palestinien : « Ces résultats sont une preuve du succès du programme officiel iranien au service des intérêts du peuple et de sa manière de relever tous les défis« . Selon lui cette élection « devrait constituer un appel à toutes les parties pour changer leur politique vis-à-vis de l’Iran, et spécialement aux pays qui ont tenté de présenter l’Iran comme l’ennemi à la place de l’entité sioniste (Israël)« . Il faisait allusion aux pays arabes opposés au régime de la République islamique.



La participation du Hamas palestinien, à coté de la milice pro-gouvernementale,  dans les tristes éventements qui se déroulent en ce moment en Iran est un signe alarmant du danger que représente ce mouvement piloté par les mollahs. C’est contre cela  que “l’axe arabe opposé au régime iranien  ” doit se défendre.

 

Ftouh Souhail

 

 (1) Le Hamas est inscrit sur la liste noire des groupes terroristes des Etats-Unis, du Canada et, depuis 2003, de l’Union européenne.

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz