FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 2 juillet 2009

Michel Garroté

Jeudi 2 juillet 2009 – 10 Tammuz 5769


   

  

Tintin au pays de la boîte noire     Le secrétaire d’Etat français à la Coopération Alain Joyandet souligne à son retour en France qu’il est encore trop tôt pour parler des causes de l’accident de l’Airbus,  accident survenu dans la nuit de lundi à mardi sur la ligne reliant deux entités mahométanes, le Yémen et les Comores.  Les boîtes noires de l’appareil sont toujours introuvables. Après avoir annoncé hier mercredi leur localisation, le secrétaire d’Etat à la Coopération a indiqué que le signal sonore repéré par des avions français provenait en fait de balises de détresse et qu’il a pu y avoir une « confusion ».

Par ailleurs,  le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses est sensé rendre public ce jeudi après-midi 2 juillet son « rapport préliminaire » sur l’accident du vol Airbus reliant Rio, ville abritant une forte communauté libanaise, à Paris, ville abritant une forte communauté africaine et nord-africaine.  On peut consulter l’historique et les mystères du crash de l’Airbus Rio – Paris dans le dossier spécial (et néanmoins incomplet) du Figaro :

» DOSSIER SPÉCIAL – Les mystères du vol AF447 .

De leur côté,  les autorités brésiliennes ont annoncé hier mercredi 1er juillet l’identification de 21 nouvelles victimes.  L’état des victimes et leur témoignages devraient normalement permettre de définir les raisons du crash.  On attend toujours des précisions à  cet égard, de la part du Brésil et, surtout, de la part de la France.


   

  

Le Honduras sur la liste des Etats pestiférés     Autre pays latino-américain sous le feu de l’actualité :  le Honduras.  Des pays de l’Union européenne devraient rappeler leurs ambassadeurs au Honduras après la destitution dimanche dernier du président Manuel Zelaya.  Zelaya, au pouvoir depuis 2006, a été destitué dimanche dernier pour avoir tenté d’organiser une consultation populaire ouvrant la voie à sa réélection,  ce qui est contraire à la Constitution en vigueur.  La consultation populaire a d’ailleurs été jugée illégale par la Cour suprême. Zelaya a été arrêté et expulsé vers le Costa Rica.  Roberto Micheletti a été désigné comme président intérimaire.

Zelaya s’était présenté eux élections présidentielles de 2006 comme candidat conservateur,  puis il avait viré à 180° pour devenir un allié gauchisant de l’autocrate président vénézuélien Hugo Chavez,  lui-même allié indéfectible du président génocidaire iranien Mahmoud Ahmadinejad frauduleusement « réélu » il y a peu.  Hugo Chavez est l’artisan d’un nouvel axe rouge brun – soi-disant « bolivarien », en réalité raciste envers les Américains et racistes envers les Juifs – qui outre le Vénézuéla, regroupe le Honduras, le Nicaragua, l’Equateur et la Bolivie. Enfin, Hugo Chavez a autorisé l’ouverture d’un bureau du groupe terroriste Hezbollah au Vénézuéla. Le Hezbollah qui entretient notamment des relations avec les narcoterroristes colombiens des Farc.  Vu sous cet angle,  l’attitude de l’Union européenne à l’égard du Honduras est un peu surprenante.


   

    

L’Axe Caracas – Téhéran     A propos d’Amérique latine et de gauchistes maffieux justement, le Centre d‘Information sur les Renseignements et le Terrorisme, publie cet été 2009 un rapport sur l’Iran,  l’Amérique latine et le terrorisme :

http://www.terrorism-info.org.il/malam_multimedia/fr_n/pdf/iran_f006.pdf .

– 
  

  

Colombie :  l’émouvant message d’Ingrid Betancourt     Toujours à propos d’Amérique latine, Pascal Liétout,  pour Reuters,  aujourd’hui jeudi 2 juillet,  dans un article intitulé « Un an après, Ingrid Betancourt pense aux otages encore détenus »,  écrit notamment (extraits) :  « ‘Cela fait aujourd’hui un an que j’ai été libérée avec d’autres de mes compagnons de détention, après plus de six années de captivité. A l’occasion de cet heureux anniversaire, je souhaite rendre grâce à Dieu’, déclare l’ancienne candidate à la présidence colombienne…  (…) ».

« Dans sa déclaration, elle rend hommage aux militaires qui l’ont libérée et remercie les plus hautes autorités de l’Etat colombien et de l’Etat français sans lesquelles rien n’aurait été possible’.  ‘Je n’oublie pas les chefs d’Etat du continent latino-américain qui, par leur action, ont contribué à cette libération (…) Je n’oublie pas non plus la presse qui a relayé les informations relatives à ma captivité, écrit-elle. ‘Que cette date soit pour moi l’occasion de leur exprimer mon immense reconnaissance et celle de ma famille. Qu’elles sachent qu’elles sont aimées et portées dans nos coeurs avec toute la tendresse de notre bonheur retrouvé’.  ‘Et que dans ces liens de solidarité qui nous unissent, nous puissions trouver la force pour changer le redoutable destin de ceux qui sont encore prisonniers’, poursuit-elle ».

« ‘Oui, Il faut faire plus. Pablo Emilio Moncayo et 21 autres de mes compagnons attendent de nous des miracles’, ajoute-t-elle en évoquant le sort de Moncayo, un militaire détenu par les Farc depuis fin 1997, et dont la guérilla avait annoncé en avril la libération prochaine. ‘Car faire notre possible n’est plus suffisant, il faut aller au-delà du possible. C’est dans le rassemblement de notre énergie, de nos prières, de nos réflexions, que nous pourrons faire bouger la montagne de l’indifférence et de l’oubli. Je sais que je peux continuer à compter sur elles’, conclut Ingrid Betancourt » (fin des extraits de l’article de Pascal Liétout pour Reuters).


   
north_korean_army.jpg image by b_gardenia
  

Nos amis les nord-coréens     La Corée du Nord communiste a tiré aujourd’hui jeudi 2 juillet trois missiles au large de sa côte est. Les trois missiles ont été tirés depuis un site situé à proximité du port de Wonsan (est). La Corée du Nord communiste avait froidement annoncé hier mercredi qu’elle procéderait à des manoeuvres militaires en juillet, demandant au Japon de « ne pas s’approcher » de ses régions côtières pendant cette période…  La Corée du Nord communiste a lancé un missile en direction du Japon le 5 avril dernier et procédé à son deuxième essai nucléaire le 25 mai dernier, puis elle a lancé plusieurs autres missiles. Les USA ont annoncé qu’ils s’attendent à un tir de missile de longue portée nord-coréen en direction de Hawaï,  vraisemblablement le 4 juillet, jour anniversaire de l’indépendance des USA.


   

  

Rififi en Asie Centrale     Quelques 4.000 soldats américains et 650 soldats afghans sont engagés dans l’opération «Coup de sabre» contre des zones contrôlées par les talibans. Concrètement, les armées américaine et afghane lancent aujourd’hui jeudi une vaste offensive contre les secteurs tenus par les talibans dans le sud du pays. De l’autre côté de la frontière, l’armée pakistanaise déploie aujourd’hui jeudi des troupes pour stopper les talibans qui fuient l’offensive américano-afghane.  Une bonne nouvelle.  Pour une fois.

Copyright Michel Garroté & sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz