FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 juillet 2009

Une vingtaine en totale de Français présumés islamistes ont été expulsés d’Egypte depuis une semaine. Ces extrémistes, qui avaient été arrêtés lors de l’enquête sur l’attentat au Caire en février dernier et  qui a coûté la vie à une jeune française, ont été expulsés vers la France.



Aucune charge n’a été retenue contre eux mais ils sont considérés comme des extrémistes religieux indésirables en Egypte. Le consulat de France a  essayé de minimiser le fait en  indiquant « qu’un certain nombre de Français ont été arrêtés parmi d’autres étrangers » et « qu’ils ont été invités à quitter l’Egypte à leurs frais et sans poursuite judiciaire ».



La cellule se faisait appeler « Armée islamique de Palestine » et était en possession d’armes et d’explosifs au moment des arrestations. Elle était dirigée par deux Egyptiens vivant en Belgique et en France et recrutait des militants venus en Egypte sous couvert d’y étudier.



Certains membres de la cellule s’étaient rendus dans la bande de Gaza pour y recevoir un entraînement militaire  en empruntant les tunnels de contrebande creusés entre l’Egypte et le territoire palestinien.



L’expulsion d’une vingtaine de musulmans extrémistes français  intervient après une longue période de violences islamistes qui ont culminé avec le massacre d’une soixantaine de touristes à Louxor, en 1997, une nouvelle vague d’attentats terroristes qui s’est produite entre 2004 et 2006, portant de sérieux coups à l’industrie touristique. Trois autres attaques meurtrières, faisant au total 120 morts, avaient eu lieu dans les cités balnéaires de Taba, Charm el Cheikh et Dahab, et un attentat, également au Khan el-Khalili.



L’expulsion de ces intégristes rappelle que la France est devenue  une terre d’Asile pour les «prêcheurs de haine» qui violent la loi non pas en s’adonnant personnellement à la violence, mais en prônant des croyances qui incitent d’autres à commettre des actes de terrorisme.



La synagogue de Djerba (Tunisie) était, elle même, l’objet  d’un attentat qui a fait 21 victimes, le 11 avril 2002. Khalid Cheikh Mohammed, cerveau des attaques du 11-Septembre détenu à Guantanamo, est soupçonné d’avoir financé l’opération kamikaze, effectuée par un islamiste français de la banlieue lyonnaise.

 

 

Le Cram (Conseil représentatif des associations maghrébines) qui aurait écrit un jour  «il faut des Maghrébins au gouvernement» aurait du travailler d’abord  sérieusement pour empêcher que des  français islamistes viennent jusqu’ en Egypte ou ailleurs  pour commettre des attentats contre des touristes occidentaux.


L’Union des organisations islamiques de France (UOIF), branche française informelle des Frères musulmans égyptiens , est aussi responsable de cette nouvelle donnée faisant de la France un pays expéditeur de  pires éléments  terroristes .

 


Ftouh Souhail

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz