FLASH
Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 juillet 2009

Une vingtaine en totale de Français présumés islamistes ont été expulsés d’Egypte depuis une semaine. Ces extrémistes, qui avaient été arrêtés lors de l’enquête sur l’attentat au Caire en février dernier et  qui a coûté la vie à une jeune française, ont été expulsés vers la France.



Aucune charge n’a été retenue contre eux mais ils sont considérés comme des extrémistes religieux indésirables en Egypte. Le consulat de France a  essayé de minimiser le fait en  indiquant « qu’un certain nombre de Français ont été arrêtés parmi d’autres étrangers » et « qu’ils ont été invités à quitter l’Egypte à leurs frais et sans poursuite judiciaire ».



La cellule se faisait appeler « Armée islamique de Palestine » et était en possession d’armes et d’explosifs au moment des arrestations. Elle était dirigée par deux Egyptiens vivant en Belgique et en France et recrutait des militants venus en Egypte sous couvert d’y étudier.



Certains membres de la cellule s’étaient rendus dans la bande de Gaza pour y recevoir un entraînement militaire  en empruntant les tunnels de contrebande creusés entre l’Egypte et le territoire palestinien.



L’expulsion d’une vingtaine de musulmans extrémistes français  intervient après une longue période de violences islamistes qui ont culminé avec le massacre d’une soixantaine de touristes à Louxor, en 1997, une nouvelle vague d’attentats terroristes qui s’est produite entre 2004 et 2006, portant de sérieux coups à l’industrie touristique. Trois autres attaques meurtrières, faisant au total 120 morts, avaient eu lieu dans les cités balnéaires de Taba, Charm el Cheikh et Dahab, et un attentat, également au Khan el-Khalili.



L’expulsion de ces intégristes rappelle que la France est devenue  une terre d’Asile pour les «prêcheurs de haine» qui violent la loi non pas en s’adonnant personnellement à la violence, mais en prônant des croyances qui incitent d’autres à commettre des actes de terrorisme.



La synagogue de Djerba (Tunisie) était, elle même, l’objet  d’un attentat qui a fait 21 victimes, le 11 avril 2002. Khalid Cheikh Mohammed, cerveau des attaques du 11-Septembre détenu à Guantanamo, est soupçonné d’avoir financé l’opération kamikaze, effectuée par un islamiste français de la banlieue lyonnaise.

 

 

Le Cram (Conseil représentatif des associations maghrébines) qui aurait écrit un jour  «il faut des Maghrébins au gouvernement» aurait du travailler d’abord  sérieusement pour empêcher que des  français islamistes viennent jusqu’ en Egypte ou ailleurs  pour commettre des attentats contre des touristes occidentaux.


L’Union des organisations islamiques de France (UOIF), branche française informelle des Frères musulmans égyptiens , est aussi responsable de cette nouvelle donnée faisant de la France un pays expéditeur de  pires éléments  terroristes .

 


Ftouh Souhail

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz