FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 juillet 2009

  
  

  

Michel Garroté

Mardi 7 juillet 2009 – 15 Tammuz 5769

Obama et Sarkozy sont contre la société libre de culture judéochrétienne     J’ai été et je reste persuadé que le discours prononcé par Obama le 4 juin dernier au Caire conduit déjà et conduira encore à des temps troublés pour les Juifs et les Chrétiens. J’ai également été et je reste également persuadé que le quinquennat de Sarkozy conduit déjà et conduira encore à des temps troublés pour les Français. Les citations que je reproduis ci-dessous, notamment celles de Guy Millière, Morton Pomerantz et Ivan Rioufol me donnent – hélas – raison. Le discours creux et flou de Obama, prononcé aujourd’hui en Russie, me donne – encore hélas –  également raison.

Concernant Obama, je ne vois, pour nous, qu’une solution :  serrer les dents, céder le moins possible et attendre la fin de son mandat de quatre ans. Aux dernières nouvelles Sarah Palin sera candidate à la présidentielle américaine en 2012 et si elle gagnait, elle entrerait donc en fonction en janvier 2013 (voir ci-dessous dans la première partie). A ce moment là, les Juifs américains (qui commencent déjà à regretter d’avoir voté pour Obama), les Chrétiens américains et Israël pourront à nouveau user de leur droit légitime à la parole. Mais d’ici là, ne nous faisons pas de fausses illusions. Concentrons-nous sur ce qui est vital à court terme, notamment la question nucléaire iranienne.

Concernant Sarkozy, je ne vois pas, pour nous, de solution :  j’ai écris sous forme de boutade que j’avais commis la stupidité de voter pour Sarkozy en 2007 ;  c’était évidemment une boutade puisque j’ai aussi – et peut-être surtout – voté en 2007 contre une cruche frustrée qui, si elle avait gagné, aurait plongé – en quelques mois seulement – la France dans le chaos (Sarkozy aussi mais un peu moins vite quand même). Tout cela ne change rien au fait que maintenant, en juillet 2009, je ne vois pas, pour nous, de solution, concernant Sarkozy. D’abord, je ne suis pas certain qu’il achèvera son mandat en mai 2012. Je n’en suis pas certain car une odeur d’insurrection et d’affrontements plane – déjà – sur la France. Ensuite, je ne vois pas, pour nous, de solution, concernant Sarkozy, car il n’y a semble-t-il pas d’autre candidat « de droite » (rires) que lui aux présidentielles de avril – mai 2012.

Et c’est la raison pour laquelle j’ai osé, en ma qualité d’intellectuel de droite, suggérer que DSK, actuellement directeur du FMI, aurait les compétences pour redresser l’économie française. J’aimerais à cet égard rappeler que les premières grandes privatisations françaises et l’enterrement du Parti Communiste Français ont été opérés par un président « socialiste » :  François Mitterrand.  C’est le « paradoxe français » selon lequel les syndicats acceptent les réformes sans descendre dans la rue et sans générer le chaos, mais à condition que ces réformes soient mises en route par un président « de gauche ». Ce n’est pas moi qui suis paradoxal lorsque j’avance timidement la candidature de DSK. C’est au contraire le paradoxe français qui m’incite à oser cette suggestion. Suggestion que je n’oserais en aucun cas pour les USA, l’Allemagne ou la Suisse…


  

Sarah Palin
   

Première partie

Les déçus d’Obama se réveillent     Dimanche 5 juillet 2009,  sur Metula News Agency,  Guy Millière,  dans un article intitulé « Le remords de l’acheteur »,  écrit notamment (extraits) :  « Le remords de l’acheteur. C’est une expression qui trotte dans ma tête depuis l’élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis  (…)  ils voulaient un gauchiste à la Maison Blanche, et ils l’ont eu. Ils voulaient quelqu’un qui rebaisse les Etats-Unis et s’essaie à les détruire de l’intérieur, et ils peuvent le voir agir. Mais je savais qu’il y avait aussi des gens qui n’avaient rien compris, qui ne savaient pas qui ils avaient soutenu, pour qui ils avaient voté, et ce qui allait en résulter. Et je pensais à leur visage, plus tard, lorsqu’ils devraient assumer leur dépit, se regarder en face, et se traiter eux-mêmes d’imbéciles. Je pensais aux mots qu’ils devraient trouver pour se justifier ».

« Je pensais, surtout, à tous ces gens de la communauté juive américaine, qui, parce qu’ils voulaient paraître bien pensants, généreux, politiquement corrects, moralement irréprochables, avaient apporté leur soutien à un ennemi du peuple juif. Quelqu’un qui avait choisi, pendant des années, la compagnie de divers antisémites, de gens qui avaient voué leur vie à la cause palestinienne ou à celle du terrorisme. Je me disais que, tôt ou tard, ils devraient parler, car leur silence deviendrait assourdissant. Le moment vient. Il ne doit pas être facile à vivre pour ceux qui se sont le plus compromis, mais ce sont eux qui se sont placés dans la situation qu’ils sont amenés à vivre ».

« L’un des premiers à parler a été le rabbin Morton Pomerantz, membre du mouvement du judaïsme réformé, qui, le 10 juin dernier, a accusé Obama de nourrir un climat de haine contre les Juifs : ‘Ce n’est pas un hasard si nous voyons ce niveau de haine contre les Juifs, au moment où le Président Obama prend position contre l’Etat juif’, écrivait-il. Ajoutant, concernant le discours prononcé par Obama le 4 juin dernier au Caire, ‘c’est un document dangereux, dans lequel l’histoire verra un tournant dans les relations entre les Etats-Unis et Israël, tournant qui conduira à des temps troublés pour les Juifs, mais aussi pour les Chrétiens’ (…) ».

« Malcolm Hoenlein, vice-président de la Conférence des Présidents des Organisations juives américaines, a, lui, très récemment, pris position de façon claire. Il a rendu publique une déclaration où il stipule : ‘Les principaux soutiens d’Obama parmi les dirigeants de la communauté juive sont profondément troublés par ses initiatives au Proche-Orient, et nombre d’entre eux se demandent ce que le Président pense réellement’ » (fin des extraits de l’article de Guy Millière intitulé « Le remords de l’acheteur » paru sur Metula News Agency).

En Russie, Obama appelle aujourd’hui mardi 7 juillet ce pays à s’allier aux efforts américains face aux défis nucléaires posés par l’Iran et la Corée du Nord :  « L’Amérique compte inverser la propagation des armes nucléaires et empêcher qu’on s’en serve. C’est de notre responsabilité, à nous qui sommes les deux plus grandes puissances nucléaires mondiales. Ni l’Amérique ni la Russie n’ont rien à gagner d’une course aux armes nucléaires en Asie orientale ou au Proche-Orient. C’est pourquoi nous devrions nous unir dans les efforts pour empêcher la Corée du Nord de devenir une puissance nucléaire, et pour empêcher l’Iran d’acquérir l’arme atomique ». Nous unir – à la Russie et à la Chine qui usent et abusent de leur droit de veto au Conseil de Sécurité de l’ONU – pour empêcher l’Iran d’acquérir l’arme atomique. Les ayatollahs iraniens doivent se taper les cuisses de rire.

Concernant Sarah Palin,  LSB reprend l’information (de 20minutes.fr et de politico.com) que voici :  « La républicaine Sarah Palin, 45 ans, considérée comme une candidate potentielle à l’élection présidentielle américaine de 2012, a créé la surprise vendredi en annonçant qu’elle quittait son poste de gouverneur de l’Alaska et ne briguerait pas un deuxième mandat. En quittant son poste de gouverneur de cet Etat pétrolier et peu peuplé avant la fin de son mandat de quatre ans, Mme Palin pourra voyager plus facilement à travers les Etats-Unis et bâtir sa propre équipe politique nationale afin de préparer son éventuelle candidature à la présidentielle de 2012. Beaucoup d’observateurs voient dans son geste la volonté de se placer pour la prochaine présidentielle de 2012 d’autant plus qu’elle reste extrêmement populaire, à 73% d’opinions favorables, au sein du parti républicain ».


   

   

Deuxième partie

L’ensauvagement de la France     Ivan Rioufol dans Le Figaro écrit notamment :  « Pour ma part, je persiste à penser que les bouleversements qui ébranlent la société française (sans parler de l’état de l’Occident) ne peuvent se contenter de débats sur le travail dominical, la taxe carbone, la loi Hadopi, l’âge de la retraite ou l’emprunt national, pour ne retenir que les thèmes qui font l’actualité, et pour ne pas m’attarder sur la pipolisation de la politique, cet autre attrape-nigauds. L’ensauvagement, la déculturation, le panurgisme sont les symptômes autrement plus préoccupants d’une société vulnérable. Je suis de ces Français qui ne comprennent pas la lâche indifférence des politiques sur, notamment, l’état de l’école, des cités, du ‘vivre ensemble’ et qui redoutent une radicalisation des excédés ».

A propos d’ensauvagement, sur tf1.lci.fr on apprend que « ‘c’est la première fois qu’un fait d’une telle gravité est relevé sur place, relève une source proche de l’enquête. On était plutôt habitué à des caillassages suite à des interpellations effectuées dans la journée’. Les faits se sont produits jeudi soir au niveau du commissariat du 3e arrondissement de Marseille, au coeur d’un quartier populaire : la cité Félix Pyat. Vers 23 heures, selon les premières investigations, une grenade offensive a été lancée devant le bâtiment. L’explosion de l’engin a soufflé les vitres de plusieurs véhicules et criblé de billes de plomb la porte de l’école voisine. L’émotion est grande parmi les syndicats de police marseillais qui stigmatisent de tels faits. Et le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a ‘fermement condamné’ cet ‘acte inacceptable, qui aurait pu tuer ou blesser ».

A propos de sauvagerie, Associated Press informe que « l’ancien attaché militaire de l’ambassade de France en Algérie, entendu comme témoin dans le cadre de l’enquête sur l’enlèvement et l’assassinat de sept moines français en 1996 en Algérie, a déclaré que ceux-ci avaient été tués par l’armée algérienne lors d’une attaque aérienne et que les autorités françaises informées de cette bavure (?) n’avaient pas donné suite à cette histoire ».


   

   

La Terreur islamique en Russie et en Chine     A l’heure où j’achève le présent article, l’islamisme radical sévit, d’une part, en Russie, dans le Caucase, notamment au Daghestan, en Ingouchie et en Tchétchénie. Et d’autre part, en Chine, dans le Xinjiang, notamment à Urumqi, sous la houlette des ouïghours musulmans. Je suppose qu’au nom des droits de l’homme (à géométrie variable) et du droit des peuples (mais pas tous) à disposer d’eux-mêmes, certaines ONG vont bientôt prendre la défense de l’islamisme radical prôné par les Daghestanais, les Ingouches, les Tchétchènes et les Ouïghours. L’indépendance (rires), cela a tellement bien marché avec les Bosniaques, les Kosovars, les Abkhazes et les Ossètes du Sud, alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin…

Copyright Michel Garroté & Sources citées

Mis en ligne sur http://drzz.info et http://monde-info.blogspot.com

Reproductible avec mention de l’auteur & des 2 url

– 
  

   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz