FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 juillet 2009

Michel Garroté

Mercredi 8 juillet 2009 – 16 Tammuz 5769

Lu pour vous aujourd’hui     Soixante mahométans brûlent 32 voitures. Un basque gouverne la Cisjordanie. Du sulfure d’hydrogène navigue au large de la Somalie. Le roi d’Arabie Saoudite autorise les bombardiers israéliens à faire usage de son espace aérien. Le Talipakistan vous souhaite la bienvenue. 400.000 déplacés et tout le monde – ou presque – s’en moque. Des Kolkhozes médiatiques subventionnés. L’Encyclique sociale de Benoît XVI publiée juste avant l’ouverture du G8.

– 

Beyrouth-sur-Loire     Une soixantaine de « jeunes » ont affronté cette nuit des forces de l’ordre. Les jeunes ont allumé de nombreux incendies et ont caillassé des policiers qui ont utilisé des gaz lacrymogènes pour les disperser. Le calme est revenu vers 4:30 du matin. Au total 32 véhicules ont été incendiés. Et des boutiques d’un centre commercial, ainsi que des locaux pour l’emploi, ont été endommagés. Les « jeunes » ont commis cela parce que, paraît-il, ils auraient appris, comme ça par hasard, que l’un des leur aurait, semble-t-il, commis une tentative présumée de suicide apparent dans un commissariat. Cela s’est passé à Firminy. Dans la Loire. En France.



La Judée-Samarie annexée par le Pays basque     Le « Chef » (un fonctionnaire) de la Délégation de l’Union Européenne en Israël, un certain Ramiro Cibrian Uzal, sociologue d’origine basque (sociologue et basque à la fois, c’est tout dire…), a été judicieusement convoqué aujourd’hui mercredi 8 juillet le matin au Ministère israélien des Affaires étrangères, pour s’expliquer sur les déclarations (stupides) qu’il a balancées avant-hier lundi 6 juillet, déclarations (stupides) selon lesquelles les communautés israéliennes de Judée-Samarie étranglent, soi-disant, l’économie palestinienne et maintiennent, soi-disant, les palestiniens dans un état de dépendance vis-à-vis des pays donateurs (je suppose que c’est une plaisanterie, et si oui, elle est de très mauvais goût).

Le « Chargé d’affaires de l’Union Européenne en Israël », Roy Dickinson, raconte lui aussi ce genre d’histoires. Roy Dickinson se passionne pour l’huile d’olive palestinienne depuis le temps ou il officiait comme « chef des opérations au Bureau de la Commission européenne en Cisjordanie et à Gaza », selon la courte formule usitée dans l’administration e l’UE. En fait, avec Ramiro Cibrian Uzal et Roy Dickinson, sans compter tous les autres fonctionnaires, plus personne ne sait exactement qui fait quoi, quand et où.

Le Ministère israélien des Affaires étrangères rejette – évidemment – ces déclarations et souligne qu’elles outrepassent le mandat du Bureau de la Commission technique de la Commission européenne (purée, le labyrinthe bureaucratique européen ne s’arrange pas, la Commission technique de la Commission…) et que ces déclarations sont infondées. Le Ministère israélien des Affaires étrangères ajoute : « Elles (les déclarations) ignorent le fait que la question des implantations doit, selon un accord entre les parties, être traitée parallèlement au respect des autres obligations, notamment les obligations des Palestiniens concernant la sécurité d’Israël ».

J’ignore (ou plutôt je me moque de savoir) d’où sort l’ineffable Ramiro Cibrian Uzal, sociologue d’origine basque, mais malgré les dizaines de milliards de dollars que nous versons aux palestiniens depuis soixante ans, nous n’avons rien vu de nouveau dans les territoires du Fatah et du Hamas, hormis les villas de luxe de leurs chefs et des caches d’armes.  Selon le fonctionnaire Ramiro Cibrian Uzal, les villas de luxe et les caches d’armes, c’est donc la faute à Israël. A ce taux là, la pluie et les attentats au Pays basque aussi, c’est la faute à Israël.



Excréments et flatulences en Mer d’Islam     Des pirates somaliens ont pris en otage un cargo turc. Le cargo turc se rendait, depuis l’Arabie Saoudite, vers la Jordanie, avec à son bord une cargaison de 33.000 tonnes de sulfure d’hydrogène. Le sulfure d’hydrogène a une odeur fétide d’excréments et de flatulences. Il est considéré pour la santé comme un poison à large spectre. On ignore – à ce stade – ce que du sulfure d’hydrogène saoudien était supposé faire en Jordanie. Mais désormais peu importe puisque ce sulfure d’hydrogène transporté par des Turcs est désormais aux mains des Somaliens. Qui doivent s’en mordre les doigts, tout en se bouchant le nez, ce qui ne doit pas être facile à coordonner d’ailleurs. Pirater est donc ainsi devenu un métier dangereux. On me dit qu’au Japon le sulfure d’hydrogène est utilisé pour le suicide. C’est vraiment dégoûtant. Le hara-kiri n’est plus ce qu’il était.



Israël s’exerce à frapper l’Iran     J’ai déjà publié mes commentaires sur le feu vert accordé par le vice président américain à Israël pour frapper le nucléaire offensif iranien (même si Obama feint de refuser ce feu vert) et je n’y reviens donc pas aujourd’hui. Je note cependant à ce sujet qu’hier mardi sur menapress.com Stéphane Juffa écrivait notamment (extraits) :  « George Stephanopoulos, le journaliste d’ABC a posé trois fois la même question au vice-président, parce qu’il ne croyait pas ses oreilles au sujet de la nouvelle licence de frapper les installations iraniennes, que l’administration US venait d’accorder à Israël, en direct dans son émission. On est, sur ce dossier également, précisément revenu à ce qu’était la position du gouvernement Bush ».

« Nous possédons des enregistrements de Condoleezza Rice prononçant, mot pour mot, il y a un an de cela, ce que Biden a dit dimanche. Mais l’administration Obama se garde de dépasser ce que celle de Bush avait concédé : interrogé par Stephanopoulos qui voulait savoir si les USA permettraient à Israël de survoler l’Irak, Joe Biden a refusé de répondre. C’est très important sur un plan tactique, certes, mais moins qu’auparavant. Moins qu’avant que le roi Abdallah 1er d’Arabie Saoudite n’ait autorisé les bombardiers portant l’étoile bleue de David à faire usage de son espace aérien. L’espace aérien saoudien conduit de la frontière israélienne jusqu’au Golfe, face à l’Iran ».

« Les aviateurs hébreux n’ont besoin de rien d’autre ; ils pourront avitailler leurs appareils à leur aise, et les conduire vers les aéroports que deux Etats du Golfe ont mis à leur disposition dans l’objectif de débarrasser la région de la menace de Khameneï. Je ne désire pas entrer dans les détails dans ce papier, mais je suis en mesure d’affirmer que la coopération stratégique et tactique entre ces différentes entités n’aura pas attendu le jour du début de l’assaut israélien pour se manifester. Il ne passe, en effet, pas une semaine durant laquelle les pilotes israéliens ne viennent titiller et tester les défenses déployées par les Gardiens de la Révolution. Jusqu’à plus ample démontré, ils n’utilisent pas le chemin de fer pour parvenir aux confins de la Perse » (fin des extraits de l’article de Stéphane Juffa paru mardi 7 juillet 2009 sur menapress.com).



Bienvenus au Talipakistan     Dans un rapport intitulé « Les médias pakistanais rapportent :  la montée des Talibans et la chute de Karachi », l’excellent Middle East Media Research Institute informe (extraits) :  « Des articles dernièrement parus dans les médias pakistanais indiquent une préoccupation croissante face à la montée des activistes talibans à Karachi, plus grande ville commerciale du Pakistan. Selon un rapport paru le 15 avril 2009 dans le Daily Times, basé à Lahore, « les Talibans agissent secrètement à Karachi et extorquent des millions de roupies, sous forme de « dons », des membres des tribus de Mehsud et Wazir résidant dans la ville » (1). « Il y a quelques mois, un représentant taliban a réuni plus de deux millions de roupies en quelques jours », relève le rapport, notant que si certains donateurs sont solidaires des talibans, d´autres paient par crainte de réprimandes. Un rapport du 30 mars 2009 paru dans le quotidien pakistanais The News, intitulé « La montée des Talibans, la chute de Karachi », souligne que ces militants menacent notamment les femmes et les hommes d´affaires de Karachi ».

« « La prochaine fois que tu sors, couvre-toi de la tête aux pieds ». « Une amie de la famille est sortie de sa voiture pour aller à la pharmacie, dans un quartier commercial animé de Karachi. Elle portait le costume shalwar-Kamiz classique que la plupart des femmes de Karachi revêtent à l´extérieur. Alors qu´elle s´approchait du magasin, un homme est venu à elle, un pistolet au poing. Mais plutôt que de la dérober, il lui a lancé un message glaçant : ´La prochaine fois que tu sors, couvre-toi de la tête aux pieds´. L´incidenta eu lieu au vu de tous dans une rue animée de Karachi. Mais personne ne semblait se rendre compte de ce qui arrivait et l´homme ne semblait aucunement pressé ou inquiet. « On peut se remémorer d´autres incidents préoccupants ». « Cette fois, ils prenaient la peine de préciser que non seulement ils savaient où il vivait, mais également où il travaillait, à quelle école allaient ses enfants » ».

« « Plusieurs hommes d´affaires ont reçu des appels, sur leurs téléphones portables, de personnes occultant leur identité mais confirmant le nom de l´appelé. Deux jours plus tard, ces personnes reçoivent un nouvel appel. Et puis encore un autre appel. On demande à l’homme d´affaires [ainsi sollicité] de faire un don au Tehreek-e-Taliban [organisation parapluie d´activistes talibans]. Un homme d´affaires a ignoré l´appel, croyant à un canular. Mais bientôt, on s´est mis à appeler chez lui dans un but similaire. Cette fois, ces hommes prenaient la peine de préciser que non seulement ils savaient où l´homme d´affaires résidait, mais également où il travaillait, à quelle école allaient ses enfants, et d´autres détails encore. L´homme a fini par payer. Personne ne sait qui sont ces gens. Certains disent que ce sont des criminels qui se font passer pour talibans. Qui sait ? ».

« « Plusieurs familles ont reçu des lettres de ce type et ont en général obtempéré ». « Une famille de Clifton [le quartier aristocratique de Clifton] a reçu le mois dernier un mot adressé au père. Ce mot lui demandait d´assurer que ses filles – décrites dans la lettre en termes très négatifs – ne sortent pas de chez elles, vu qu´elles étaient considérées comme légères. La lettre somme le père de prendre les mesures nécessaires, autrement la mosquée se verra obligée de « faire quelque chose ». Le crime de ces filles était apparemment qu´on les apercevait trop fréquemment en dehors de chez elles et que leur façon de s´habiller était trop occidentale. Les auteurs de cette lettre menaçante ont même révélé leur identité, affirmant appartenir à une importante mosquée. La famille, secouée, a fait ce qu´on lui a demandé. Plusieurs familles ont reçu des lettres de ce type et ont en général obtempéré ».

« Rien n´a été fait ni aucune question posée au sujet des gens de cette mosquée. La police a classé l´affaire comme insignifiante » (3). « Le gouvernement du parti du peuple du Pakistan [en référence au MQM] nie la poussée des forces extrémistes à Karachi depuis qu´il est au pouvoir « . « L´année dernière, cette mosquée a été identifiée par le MQM (Front national uni) quand celui-ci a attiré l´attention sur la talibanisation accélérée de Karachi. Mais le gouvernement du parti du peuple du Pakistan [en référence au MQM] nie la poussée des forces extrémistes à Karachi depuis qu´il est au pouvoir. Certains qualifient de suspectes les motivations du MQM. Leur programme est plus politique. Mais une fois de plus, qui a raison et qui a tort ? (4). On continue d´entendre des histoires sur l´influence croissante de tels éléments. Des femmes qui se promènent la tête découverte dans les transports publics se sont reçu des crachats, parfois par d´autres femmes » » (fin des extraits du rapport intitulé « Les médias pakistanais rapportent :  la montée des Talibans et la chute de Karachi » publié par MEMRI).



400.000 déplacés     Environ 400.000 personnes ont fui les affrontements armés et les violences dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis mars. Cela ne se passe pas en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza. Et donc tout le monde – ou presque – s’en moque.



Kolkhozes médiatiques     Peter Preston dans The Observer du 5 juillet signale que la presse bénéficie de 400 millions d’euros de subventions directes de l’Etat et de 500 millions en déductions fiscales. Il s’agit de la presse française (et non pas nord-coréenne, comme on serait pourtant en droit de le supposer). Malgré de tels privilèges crypto-soviétiques octroyés par l’Etat, la presse française se dit « indépendante ». Sauf que l’Etat français – pétrole et islam importés oblige – n’est pas indépendant de la Ligue Arabe et de l’Organisation de la Conférence Islamique. Sans oublier l’AFP et les lobbies soi-disant antiracistes, toutes et tous subventionnés par l’Etat.



Doctrine sociale de l’Eglise catholique     Le Vatican a publié le texte officiel de l’Encyclique sociale de Benoît XVI intitulée « Caritas in Veritate » (Charité dans la Vérité) juste avant l’ouverture du G8. On peut consulter l’Encyclique sociale de Benoît XVI notamment sur :

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0707091_caritas_in_veritate

Telle était l’actualité de ce jour à notre connaissance. Bien le Bonsoir et à demain.

Copyright Michel Garroté & sources citées

Mis en ligne sur http://drzz.info et http://monde-info.blogspot.com

Reproductible avec mention de l’auteur & des 2 url

Sources du rapport de MEMRI sur les médias pakistanais :

(1) Daily Times, Pakistan, le 15 avril 2009.

(2) The News, Pakistan, 30 mars 20009.

(3) La mosquée n´est pas identifiée dans ce rapport, mais est basée à Clifton, le quartier huppé de la ville.

(4) Le MQM, ou Muttahida Qaumi Movement, est le 3ème plus grand parti politique du Pakistan, dirigé par Altaf Hussain, le chef des Muhajirs – immigrés musulmans d´origine indienne au Pakistan – basé à Londres.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz