FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 juillet 2009
Un sondage effectué pour USA Today montre que la côte d’Obama aux USA est en baisse, puisque 55% des sondés lui font confiance. On en était à 63% au mois de juin. Pour la petite histoire, lors de ses mandats, W était à 56% au bout de 6 mois.

Les sondés reprochent au président américain sa politique économique tandis qu’un Américain sur deux est franchement hostile à son idée de sécurité sociale.

Bien entendu, ce sondage a été à peine commenté dans nos journaux. Il faut dire que l’obamania, elle, reste à un niveau élevé et pas qu’en France.

Petit exemple . Le quotidien Vosges Matin, à propos de l’anniversaire d’Apollo 11, titrait « L’Amérique d’Obama rend hommage aux pionniers de la lune ». Jamais on n’écrivait « L’Amérique de Bush », sauf quand bien sûr on voulait titrer sur les aspects négatifs du pays. Pour Obama, c’est le contraire. Depuis qu’il a été élu, l’Amérique est devenu un phare. Les Iraniens écrasés par les Mollahs apprécieront.

Mais cette obamania ne s’étend pas qu’en France. Ainsi, dans la partie haute de la ville de Québec (Canada), vous pouvez rencontrer un tas d’artistes exposant leur travail dans la rue, comme j’ai pu le constater il y a deux semaines en me rendant sur la colline de l’hôtel Frontenac (un superbe bâtisse en forme de châteaux médiéval). Tous les dessinateurs y vont donc de leur portrait très élogieux du président ou du couple Obama. Amusé, je demande donc à l’une de ces dessinatrices si elle n’aurait pas un portrait de W en stock. Celle-ci me répond , horrifiée, que jamais elle ne s’abaisserait à une telle extrémité. Je pousse donc un peu le bouchon en demandant pourquoi alors Obama l’inspire tant. J’ai eu droit à une belle batterie de clichés « il restaure la dignité des USA après la honte des années Bush, il a un super charisme, en tant que portraitiste, je ne peux qu’être inspirée par un si beau visage ». Véridique !! Je n’ai pas insisté , me permettant juste un « c’est vrai qu’un type qui fronce les sourcils quand on écrase la démocratie en Iran ne peut être que beau ». L’artiste m’a regardé d’un air plutôt furieux et j’ai bien vu qu’elle m’aurait fait joyeusement mangé un de ses pinceaux. Inutile donc de rester là, il est interdit de critiquer le saint homme dans la belle province.

Les boutiques de touristes, celles où l’on achètent les T-Shirts « I Love Quebec » ou du sirop d’érable (petit conseil, allez plutôt dans un magasin Costco : le litre y est 8 fois moins cher que dans ces boutiques de voleurs) , le commandeur des croyants s’étale sur des sacs, des tasses ou des articles textiles. Ce n’est plus un président, c’est une rock star !!!

En allant sur l’île d’Orléans, je glane un des journaux principaux du Québec , Le soleil. Là, nous avons droit à un édito intitulé « cool » à propos de la fête de l’indépendance américaine. On aurait pu penser que l’éditorialiste appréciait les idées de liberté véhiculées par le 4 juillet 1776. Que nenni, le cool s’adresse à Obama. Et l’édito d’en rajouter une couche sur le fait que les Américains ont bien de la chance : ils ont le pays le plus puissant, le plus riche mais en plus, désormais, ils ont un président « cool », pas un « nono » (terme utilisé dans l’article) et un abruti amateur de bretzel. On a également eu droit à quelques lignes sur son habilité dans le tuage de mouches. J’ai du relire deux fois l’édito pour bien me rendre compte de son sérieux.

Dans le même temps, la mort de deux soldats canadiens amènent, comme en France, à la question « Faut-il se retirer d’Afghanistan ? ».

France-Québec, même combat : Obama est un demi-dieu, la guerre pour la liberté ne sert à rien, Bush était un abruti.

Mais pendant que les obamaniaques affichent leur culte, les américains déchantent et se posent de vraies questions sur leur président.

Mais ne comptez pas sur la presse française ou québécoise pour en faire l’écho. 

(Article original ici

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz