FLASH
[30/03/2017] France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 28 juillet 2009

Sacha Baron Cohen est l’homme de toutes les contradictions.  Titulaire d’un doctorat en Histoire de l’Université de Cambridge, il aurait pu songer à une carrière académique, mais il s’est tourné vers le cinéma.

Grand admirateur de « la Panthère Rose », il a voulu renouveler le genre de la satire. Après « Ali G. », où Cohen descend en flammes la culture du rap et « Borat », où il présente un condensé de l’arriéré moyen (laid, ringard, misogyne, raciste et antisémite), Cohen a voulu toucher à un autre domaine, en proposant un film ouvertement homophobe.

Qu’on le dise d’emblée : Cohen est un champion de la vulgarité. Si « Borat » était un film drôle, « Brüno » est irregardable. Loin d’être une ode à la tolérance, Cohen déteste les homosexuels et cela se voit. Tous les clichés homophobes passent dans le film.

Reconnaissons une seule qualité à Cohen : celle d’être courageux. Il s’est rendu dans le Mea Shearim, les orthodoxes juifs, et a manqué d’y être lynché. Plus tard, il est allé au Liban, dans un camp de réfugiés palestiniens, et y a rencontré en tenue affriolante le leader des Brigades des Martyrs d’Al Aqsa. Depuis, il est menacé de mort par le groupe terroriste ! 

Mais dénoncer l’intolérance religieuse face à l’homosexualité n’était pas vraiment le but d’un film que les médias occidentaux n’ont pas compris. Peut-être, aussi, parce qu’ils ignorent que Cohen, dans sa vie privée, est un juif très pieux qui mange casher, respecte le shabbat et passe le plus clair de son temps à la synagogue.

En réalité, Sacha Baron Cohen ressemble plus aux gens qu’il veut choquer qu’aux personnages qu’ils brocardent. A éviter.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz