FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 juillet 2009

Cette semaine, les médias européens ont évoqué le  « certifigate », ou la polémique qui enfle aux Etats-Unis autour du lieu de naissance de Barack Obama. Il y a lieu ici de préciser quelques points.

Pour les uns, cette controverse montre les relents racistes de ses tenants (Obama serait évidemment « d’ailleurs » parce que noir), pour les autres, elle illustre l’omerta qui existe sur le passé d’Obama, et notamment son appartenance à une église fondamentaliste.

Qu’est-ce que le « certifigate » ? L’année passée, en pleine campagne électorale, la polémique enfle sur Obama. On le suspecte de « double allégeance ». Son père était un étudiant à Harvard, retourné ensuite au Kenya pour tenir quelques postes dans les pouvoirs publics kenyans avant de mourir dans un accident de voiture dû à l’alcool.  Obama est-il né aux Etats-Unis, à Hawaï comme il l’affirme, ou au Kenya ? La question est d’importance ; s’il s’avère qu’Obama n’est pas né Américain, il n’aurait pas droit au poste suprême.

C’est un papier qui va mettre le feu aux poudres, et lancer l’affaire : pour éteindre la rumeur, le gouvernement de Hawaï montre le « certificat de naissance » d’Obama à la presse. Mais cela ne fait qu’envenimer les choses, car le certificat est un faux. Un faux grossier, même, selon les spécialistes.

La rumeur prend alors des proportions phénoménales, et ne s’est jamais éteinte depuis. Hawaï a bien tenté de calmer le jeu. Son gouverneur, un Républicain, a répété qu’Obama était bel et bien né sur l’île, une information confirmée par le chef de la maternité où Obama est né.

En vain. La réalité, sur cette affaire, est beaucoup plus prosaïque : Hawaï est connu pour être un Etat mal géré. Le système d’imposition fiscal est corrompu et mal organisé. Et l’île pâtit de cette réputation de paresse et d’indolence, d’autant qu’elle souffre d’un taux de chômage élevé. Elle n’est jamais prise au sérieux.

Le « certifigate » est la goutte qui a fait déborder le vase, et provoqué un vent de panique à Honolulu: en effet, l’administration hawaïenne a perdu le certficat de naissance original d’Obama, tout comme elle a égaré un nombre incalculable de données fiscales de ses concitoyens ces vingt dernières années. Si la nouvelle se sait, l’Etat insulaire perdrait toute crédibilité. Hawaii would be a living joke, definitely.

Aussi, soucieuses de sauver leur réputation face à la métropole, les autorités hawaïennes ont-elles préféré mentir et publier un faux certificat de naissance d’Obama. Toute l’affaire est là.

Et Obama n’y est pour rien.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz