FLASH
Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  |  Colorado : 3 ans après la légalisation de la Marijuana, les morts sur les routes de consommateurs ont progressé de 62%  |  Colombie : le Sénat approuve à l’unanimité un nouveau plan de paix avec les terroristes communiste FARC  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 juillet 2009

Cette semaine, les médias européens ont évoqué le  « certifigate », ou la polémique qui enfle aux Etats-Unis autour du lieu de naissance de Barack Obama. Il y a lieu ici de préciser quelques points.

Pour les uns, cette controverse montre les relents racistes de ses tenants (Obama serait évidemment « d’ailleurs » parce que noir), pour les autres, elle illustre l’omerta qui existe sur le passé d’Obama, et notamment son appartenance à une église fondamentaliste.

Qu’est-ce que le « certifigate » ? L’année passée, en pleine campagne électorale, la polémique enfle sur Obama. On le suspecte de « double allégeance ». Son père était un étudiant à Harvard, retourné ensuite au Kenya pour tenir quelques postes dans les pouvoirs publics kenyans avant de mourir dans un accident de voiture dû à l’alcool.  Obama est-il né aux Etats-Unis, à Hawaï comme il l’affirme, ou au Kenya ? La question est d’importance ; s’il s’avère qu’Obama n’est pas né Américain, il n’aurait pas droit au poste suprême.

C’est un papier qui va mettre le feu aux poudres, et lancer l’affaire : pour éteindre la rumeur, le gouvernement de Hawaï montre le « certificat de naissance » d’Obama à la presse. Mais cela ne fait qu’envenimer les choses, car le certificat est un faux. Un faux grossier, même, selon les spécialistes.

La rumeur prend alors des proportions phénoménales, et ne s’est jamais éteinte depuis. Hawaï a bien tenté de calmer le jeu. Son gouverneur, un Républicain, a répété qu’Obama était bel et bien né sur l’île, une information confirmée par le chef de la maternité où Obama est né.

En vain. La réalité, sur cette affaire, est beaucoup plus prosaïque : Hawaï est connu pour être un Etat mal géré. Le système d’imposition fiscal est corrompu et mal organisé. Et l’île pâtit de cette réputation de paresse et d’indolence, d’autant qu’elle souffre d’un taux de chômage élevé. Elle n’est jamais prise au sérieux.

Le « certifigate » est la goutte qui a fait déborder le vase, et provoqué un vent de panique à Honolulu: en effet, l’administration hawaïenne a perdu le certficat de naissance original d’Obama, tout comme elle a égaré un nombre incalculable de données fiscales de ses concitoyens ces vingt dernières années. Si la nouvelle se sait, l’Etat insulaire perdrait toute crédibilité. Hawaii would be a living joke, definitely.

Aussi, soucieuses de sauver leur réputation face à la métropole, les autorités hawaïennes ont-elles préféré mentir et publier un faux certificat de naissance d’Obama. Toute l’affaire est là.

Et Obama n’y est pour rien.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz