FLASH
Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 août 2009


 


Michel Garroté

Mardi 4 août 2009 – 14 Av 5769

Je lis ça et là que le numéro deux d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri déclare joyeusement que la France « va payer » pour tous ses « crimes », pour son « hostilité » au voile islamique. Par ailleurs, je lis sur LSB lundi 3 août :  « Ce sont plus d’un millier de vieillards, de femmes et d’enfants que Stofflet avait mis à l’abri des colonnes infernales en 1794 dans son hôpital en forêt de Vezins, à l’est de Cholet. Sans doute sur trahison, les Bleus ont investi ces lieux en l’absence de ce chef lorrain de l’insurrection des catholiques et ont exterminé tous ces malheureux. Plus de 200 ans après, la même haine brûle encore et la chapelle des martyrs érigée dans cette forêt en 1863 ne cesse d’être vandalisée et profanée.

Non seulement, l’ossuaire a été violé il y a quelques années, mais chaque restauration de la chapelle est suivie de destructions ». Voilà. A vrai dire, je ne vois pas comment la France parviendrait à empêcher Al-Qaïda de la « faire payer » pour ses « crimes », notamment pour son « hostilité » au voile. Car la France – et ses évêques – ne semblent pas particulièrement choqués par les profanations. Dès lors, comment un pays indifférent à l’autodestruction de sa propre culture pourrait-il érradiquer les menaces terroristes extérieures proférées à son endroit. Un pays qui a perdu sa dignité peut-il vaincre la terreur ?



La visite de l’ex-président américain Bill Clinton entamée ce mardi 4 août en Corée du Nord communiste est liée à l’emprisonnement de deux journalistes américaines, Laura Ling et Euna Lee. « Notre intérêt est l’issue heureuse de ce dossier et de confirmer le retour des deux journalistes saines et sauves », déclare de son côté un membre de la délégation américaine voyageant avec Hillary, l’épouse de Bill Clinton, lors d’une escale dans le cadre de la tournée en Afrique de Hillary. Hillary est donc au courant de l’escapade de Bill. Et Bill, expert ès femmes, va donc tenter de faire libérer Laura et Euna. Comme c’est émouvant.



« Le gouvernement géorgien prévoit pour l’anniversaire du conflit des agissements sur la frontière avec l’Ossétie du Sud à caractère provocateur », raconte dans un jargon stalinien le vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine dans le quotidien russe Rossiïskaïa Gazeta. « Dans cette région explosive, l’évolution des événements risque de devenir imprévisible », ajoute, menaçant, Karassine. « Nous avons pour responsabilité de prévenir la violence contre les petits peuples. Nous allons retenir fermement les tendances revanchardes dans la politique de Tbilissi », ajoute, sans rire, Karassine.

La Géorgie de son côté accuse les militaires russes (qui occupent militairement les régions géorgiennes d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie, dont la Russie reconnaît unilatéralement « l’indépendance ») d’avancer en territoire géorgien pour déplacer la « frontière » de l’Ossétie du Sud. La Russie menace de recourir de nouveau à la force contre la Géorgie, qu’elle accuse de « provocations » en Ossétie du Sud. Le président de l’Ossétie du Sud, Edouard Kokoïty, annonce que l’armée russe procède à des exercices de sécurité « préventifs » dans cette république rebelle.



L’agence de presse britannique Reuters mardi 4 août informe – en substance – que quatre hommes collaborant avec un groupe terroriste somalien et projetant une attaque suicide sur une base militaire près de Sydney ont été arrêtés en Australie. Les quatre hommes ont été interpellés lors d’une série de perquisitions menées à l’aube dans 19 propriétés de Melbourne, dans le sud du pays, à l’issue d’une enquête de sept mois de l’Organisation de Sécurité Nationale (Asio). Ils sont tous âgés de 22 à 26 ans et sont des citoyens australiens, d’origine somalienne et libanaise. Un d’entre eux a déjà été inculpé de préparer une action terroriste. Ils devaient tous être présentés à un tribunal dans la journée.

Ces hommes avaient l’intention d’entrer dans des bâtiments de l’armée et de tuer autant de soldats qu’ils le pourraient jusqu’à ce qu’eux-mêmes soient abattus. Ces hommes sont liés à Al Chabaab en Somalie. Le mouvement terroriste islamiste Al Chabaab est engagé dans une violente lutte contre le gouvernement de Mogadiscio et contrôle d’importantes parties du pays. L’Australie a progressivement renforcé ses lois antiterroristes depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Si aucun attentat n’a été commis sur l’île, plus de 90 Australiens ont été tués depuis 2002 dans divers attentats à la bombe en Indonésie.



Dans la nuit de lundi à mardi,
lefigaro.fr avec l’AFP, infoment – en substance – que trente-deux radios et deux télévisions vénézuéliennes ont diffusé leur dernière émission samedi. Sur ordre du gouvernement du président Hugo Chavez , toutes ces antennes ont reçu une note de la Commission nationale des télécommunications (Conatel) les informant que leur concession leur était retirée. Conatel a également mis en garde 200 autres stations contre une éventuelle suppression de cette concession. Depuis son arrivée au pouvoir, Hugo Chavez multiplie ce type de mesures visant à contrôler les médias, en créant notamment de nouvelles antennes placées sous la houlette de l’Etat ou d’associations. La chaîne de télévision privée Globovision, qui figure parmi les 200 stations menacées, pourrait être parmi les prochaines visées par ces mesures.

Lundi, le siège de l’antenne a été pris d’assaut par une trentaine de nervis chavistes armés qui ont jeté des grenades lacrymogènes à l’intérieur des locaux. «Nous tenons le président pour responsable de ce qui s’est passé», a affirmé le directeur de la chaîne, Alberto Federico, dénonçant une attaque menée «en plein jour» par «un groupe de ses partisans». Les défenseurs de la liberté d’expression voient une censure, derrière ces suspensions et ces pressions. «Nous assistons au plus important dispositif de restrictions à la liberté d’expression jamais mis en place au Venezuela, sans précédent en période de démocratie», a déclaré Carlos Correa, directeur de l’organisation non-gouvernementale de défense de la liberté d’expression, Espacio Pú.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz