FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 août 2009




Michel Garroté – Mardi 4 août 2009 – Lors de la Convention du Fatah,  le Président de l’Autorité palestinienne,  Mahmoud Abbas a juré de tout faire pour révéler les « circonstances réelles » (?) de la mort de son prédécesseur,  Yasser Arafat.   »Nous ferons toute la lumière sur sa mort »,  a-t-il assuré.

Cette allégation un brin fanfaronne a de quoi laisser songeur. D’abord, la mention d’Arafat donne le sentiment désagréable que le Fatah de Abbas ressemble au (et se réfère au) Fatah de Arafat, c’est à dire un Fatah à double langage. Ensuite, la mention d’Arafat et de sa mort donne le sentiment désagréable que Abbas veut inventer un soi-disant assassinat d’Arafat pour faire de celui-ci un martyr.

Sur les autres thèmes (Abbas a parlé pendant plus de deux heures et il n’a pas seulement parlé du décès de Arafat…), Abbas a notamment déclaré (extraits) :  « A cause de nos erreurs, certains de nos comportements rejetés par le public, notre faible performance, notre éloignement avec le pouls de la rue et notre manque de discipline, nous avons perdu les élections législatives et ensuite, nous avons perdu Gaza. Ce Congrès doit constituer une plateforme pour un nouveau départ, consolidant notre lutte pour atteindre nos principaux objectifs :  la libération et l’indépendance ».

« Nous devons tirer la leçon de nos erreurs et chercher en permanence à nous remettre en question et à rectifier notre façon d’agir. Notre principale tâche en tant que membres du Fatah est de redonner au mouvement (…) son rang, son rayonnement et son âme pour qu’il continue d’assumer son rôle historique qui est de conduire notre peuple vers la liberté et l’indépendance. Tout en réitérant notre attachement à l’option de la paix et les négociations, nous nous réservons le droit de recourir à la résistance légitime, garantie par le droit international », a dit Abbas, louant plus particulièrement la « résistance populaire ».

Les propos de Abbas sont pour le moins ambigüs et, sur certains points, mensongers. De quelle libération parle Abbas ?  Celle de la Judée Samarie ?  Ou celle d’Israël ?  De quelle mission historique s’agit-il ?  celle de la paix ou celle du terrorisme ?  En quoi le terrorisme, appelé tantôt « lutte armée », tantôt « résistance populaire » (formules néo-communistes) aurait-il une soi-disant légitimité garantie par le droit international ?  Le Droit International Public et la Charte de l’ONU prônent-ils le terrorisme ?  La Convention du Fatah n’est pas terminée.  Elle a mal commencé. Nous n’avons de ce fait aucune illusion sur ses conclusions. Le Fatah cuvée 2009 ressemble au Fatah cuvée Arafat. Et Dieu merci, c’est le Likoud qui – actuellement – préside à la destinée d’Israël.


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz