FLASH
Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 août 2009




Michel Garroté – Mardi 4 août 2009 – Lors de la Convention du Fatah,  le Président de l’Autorité palestinienne,  Mahmoud Abbas a juré de tout faire pour révéler les « circonstances réelles » (?) de la mort de son prédécesseur,  Yasser Arafat.   »Nous ferons toute la lumière sur sa mort »,  a-t-il assuré.

Cette allégation un brin fanfaronne a de quoi laisser songeur. D’abord, la mention d’Arafat donne le sentiment désagréable que le Fatah de Abbas ressemble au (et se réfère au) Fatah de Arafat, c’est à dire un Fatah à double langage. Ensuite, la mention d’Arafat et de sa mort donne le sentiment désagréable que Abbas veut inventer un soi-disant assassinat d’Arafat pour faire de celui-ci un martyr.

Sur les autres thèmes (Abbas a parlé pendant plus de deux heures et il n’a pas seulement parlé du décès de Arafat…), Abbas a notamment déclaré (extraits) :  « A cause de nos erreurs, certains de nos comportements rejetés par le public, notre faible performance, notre éloignement avec le pouls de la rue et notre manque de discipline, nous avons perdu les élections législatives et ensuite, nous avons perdu Gaza. Ce Congrès doit constituer une plateforme pour un nouveau départ, consolidant notre lutte pour atteindre nos principaux objectifs :  la libération et l’indépendance ».

« Nous devons tirer la leçon de nos erreurs et chercher en permanence à nous remettre en question et à rectifier notre façon d’agir. Notre principale tâche en tant que membres du Fatah est de redonner au mouvement (…) son rang, son rayonnement et son âme pour qu’il continue d’assumer son rôle historique qui est de conduire notre peuple vers la liberté et l’indépendance. Tout en réitérant notre attachement à l’option de la paix et les négociations, nous nous réservons le droit de recourir à la résistance légitime, garantie par le droit international », a dit Abbas, louant plus particulièrement la « résistance populaire ».

Les propos de Abbas sont pour le moins ambigüs et, sur certains points, mensongers. De quelle libération parle Abbas ?  Celle de la Judée Samarie ?  Ou celle d’Israël ?  De quelle mission historique s’agit-il ?  celle de la paix ou celle du terrorisme ?  En quoi le terrorisme, appelé tantôt « lutte armée », tantôt « résistance populaire » (formules néo-communistes) aurait-il une soi-disant légitimité garantie par le droit international ?  Le Droit International Public et la Charte de l’ONU prônent-ils le terrorisme ?  La Convention du Fatah n’est pas terminée.  Elle a mal commencé. Nous n’avons de ce fait aucune illusion sur ses conclusions. Le Fatah cuvée 2009 ressemble au Fatah cuvée Arafat. Et Dieu merci, c’est le Likoud qui – actuellement – préside à la destinée d’Israël.


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz