FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 août 2009




Fatah palestinien, Conseil révolutionnaire et Lutte armée

Michel Garroté

Jeudi 6 août 2009 – 16 Av 5769

Mahmoud Abbas a déclaré mardi 4 août 2009 en ouverture de la convention du Fatah que la « lutte armée » contre Israël est un « droit légitime ». Plus de deux mille délégués participent à la convention et ils votent aujourd’hui jeudi 6 août 2009 aux élections internes, notamment à l’élection du comité central et du conseil révolutionnaire. Interrogé sur l’affichage dans la salle où se tient la convention d’une photo représentant un enfant tenant un fusil, Jibril Rajub, haut responsable du Fatah, a répondu que le mouvement n’a pas abandonné et n’abandonnera jamais la « lutte armée » contre Israël.

Selon lui, cette lutte violente fait partie des moyens dont dispose l’Autorité palestinienne face à Israël et elle n’est pas à exclure. C’est notamment Avi Issacharof qui cofirme tout cela dans Haaretz. Et tout cela, nous le savions déjà. Reprenons ici très brièvement l’essentiel : le Fatah est donc doté d’un Comité central et d’un conseil révolutionnaire qui n’anbandonneront jamais la lutte armée.

Pour ceux qui n’ont pas compris, où qui feignent de ne pas comprendre, les concepts de comité central, de conseil révolutionnaire et de lutte armée sont des concepts marxistes léninistes révolutionnaires hérités du temps où l’Organisation de Libération de la Palestinnne prônait non pas la cause mais la révolution palstinienne, sous la férule de Yasser Arafat et avec l’assistance technique du KGB soviétique.

Autrement dit, pour les hauts responsables du Fatah et pour les 2000 délégués de la convention du Fatah, les concepts hérités des années 1970 sont encore d’actualité en 2009. La Fatah dans son mental vit au 20ème siècle alors que nous sommes entré dans le 21ème siècle il y a bientôt une décénnie et alors que l’URSS s’est disloquée il y a bientôt deux décénnies. Curieusement, nos médias, nos politiciens et nos diplomates, d’habitude tellement zélés pour dénoncer les archaïsmes et les anachronismes, semblent trouvé normal qu’Israël cède au plus vite la Judée Samarie à une entité – le Fatah – qui s’avère incapable de se réformer démocratiquement de l’intérieur.

En clair, la Judée Samarie, stupidement rebaptisée « Cisjordanie » (et donc partie intégrante de la Grande Jordanie), devrait soi-disant devenir – de toute urgence – un « Etat » palestinien, sous le contrôle d’un conseil révolutionnaire attaché à la lutte armée. Un conseil révolutionnaire aujourd’hui même avalisé par les délégués de la convention du Fatah. La dernière convention du Fatah remonte à 20 ans en arrière. Ceci explique sans doute cela.



  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz