FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 août 2009




Par Allah on est tous dans la m…

Michel Garroté

Vendredi 14 août 2009  –  24 Av 5769

Il y a des jours,  comme ça,  où les infos à l’état brut sont,  en elles-mêmes,  très révélatrices d’une certaine structure mentale propre aux terres mahométanes.  Ainsi,  le président-dictateur syrien Bachar al-Assad veut effectuer une visite en Iran pour féliciter en personne le dictateur-président Mahmoud Ahmadinejad pour sa « réélection » (mdr).  La Syrie affirme en même temps qu’elle ne renonce pas à la médiation turque dans les négociations de paix avec Israël.  De son côté,  le secrétaire général de la Ligue arabe,  Amr Moussa,  adresse un courrier aux ministres européens des Affaires étrangères pour leur demander de « faire pression » sur le Premier ministre israélien pour qu’il soumette « les détails » du programme atomique de son pays.   Et enfin,  le ministre israélien Benny Begin déclare que tous ceux qui attendaient du Fatah des positions modérées ont été déçus.



On notera ici la différence notoire entre d’une part,  la déclaration sobre et factuelle de Benny Begin.  Et d’autre part,  l’écran de fumée et l’embrouille grossière des déclarations de Messieurs Bachar al-Assad et Amr Moussa.  Le dictateur syrien,  comme d’habitude,  joue la carte du chacal à géométrie variable,  avec un pas en avant envers l’Iran et un autre pas en avant envers Israël via la Turquie.  A Paris, Berlin Londres ou Washignton,  on n’oserait pas (sauf peut-être à L’Elysée) jouer ainsi un tel double jeu.  Mais à Damas c’est comme une seconde nature.  Le secrétaire général de la Ligue arabe,  quant à lui,  démontre une fois de plus que le seul groupe de pression (qui, je cite Moussa, demande que l’on fasse « pression ») réel à Bruxelles (et ne parlons pas des hauts fonctionnaires du Quai d’Orsay…) c’est la Ligue arabe et son pendant religieux,  l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI).


Le drapeau de la Ligue arabe

On notera dans ce contexte,  que les soi-disant « lobbies juifs et israéliens » n’ont visiblement pas le même impact et la même audiance que la Ligue arabe et l’OCI.  C’est même à se demander si ces soi-disant « lobbies juifs et israéliens » existent.  A suivre les infos dans les médias classiques,  on a plutôt le sentiment désagréable que toute news provenant de l’Autorité palestinienne, de la Ligue arabe et de l’OCI est reprise sans discernement ni esprit critique. Et que toute news provenant du Ministère israélien des Affaires étrangères et du CRIF est tantôt censurée, tantôt déformée.  Il est ainsi « normal » de faire de la propagande au profit des mahométans.  Mais il est « inadmissible » de transmettre correctement et honnêtement une information à propos du peuple israélien en particulier et du peuple juif en général.  La pression exercée sur l’Union européenne par Amr Moussa est un chef d’oeuvre du genre.


Le drapeau de l’OCI

A l’heure ou l’Arabie saoudite verrait d’un bon oeil des frappes préventives israéliennes contre le nucléaire offensif des mollahs intégristes iraniens,  le secrétaire général de la Ligue arabe exige en quelque sorte que l’UE fasse pression sur Israël afin que soient rendus publics les détails du programme atomique de ce pays.  Alors que le programme atomique israélien est un outil dissuasif dont la seule vocation est de dissuader le monde mahométan de vitrifier Israël.  A l’inverse du programme nucléaire et balistique iranien dont la seule vocation est,  avec l’aide de la Corée du Nord et de la Syrie,  de menacer très concrètement les démocraties en Israël, en Europe et aux USA.  Le fait que Amr Moussa se permette une démarche à ce point arrogante et décalée témoigne sans conteste de la puissance du lobby mahométan,  de la Ligue arabe,  de l’OCI  et  du Fatah qui,  tous,  se sentent en position de force depuis que Barack Hussein leur a prouvé qu’il était résolument de leur côté.



Ce qui n’empêche nullement un pays (supposé mature et libre) comme la France (au FN, au Quai d’Orsay et sur Internet entre autre) de relancer la thèse conspirationniste du soi-disant « lobby juif ».  Dans ce cadre,  nous avons cru,  un temps,  que Sarkozy nous changerait de Chirac et de ses prédécesseurs.  Par la suite,  nous avons constaté,  que Sarkozy était comme ses prédécesseurs.  Et aujourd’hui,  nous sommes sur le point de regretter ses prédécesseurs.  Avec Obama et son copain de l’Elysée,  nous sommes dans l’impasse et je modère ici mon langage aux seules fins de passer pour un monsieur courtois de 52 ans.  Mais si j’étais un jeune humoriste,  je dirais,  en me pinçant le nez,  que nous sommes assis dans la m…,  profond et pour longtemps.



  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz