FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 août 2009




Par Allah on est tous dans la m…

Michel Garroté

Vendredi 14 août 2009  –  24 Av 5769

Il y a des jours,  comme ça,  où les infos à l’état brut sont,  en elles-mêmes,  très révélatrices d’une certaine structure mentale propre aux terres mahométanes.  Ainsi,  le président-dictateur syrien Bachar al-Assad veut effectuer une visite en Iran pour féliciter en personne le dictateur-président Mahmoud Ahmadinejad pour sa « réélection » (mdr).  La Syrie affirme en même temps qu’elle ne renonce pas à la médiation turque dans les négociations de paix avec Israël.  De son côté,  le secrétaire général de la Ligue arabe,  Amr Moussa,  adresse un courrier aux ministres européens des Affaires étrangères pour leur demander de « faire pression » sur le Premier ministre israélien pour qu’il soumette « les détails » du programme atomique de son pays.   Et enfin,  le ministre israélien Benny Begin déclare que tous ceux qui attendaient du Fatah des positions modérées ont été déçus.



On notera ici la différence notoire entre d’une part,  la déclaration sobre et factuelle de Benny Begin.  Et d’autre part,  l’écran de fumée et l’embrouille grossière des déclarations de Messieurs Bachar al-Assad et Amr Moussa.  Le dictateur syrien,  comme d’habitude,  joue la carte du chacal à géométrie variable,  avec un pas en avant envers l’Iran et un autre pas en avant envers Israël via la Turquie.  A Paris, Berlin Londres ou Washignton,  on n’oserait pas (sauf peut-être à L’Elysée) jouer ainsi un tel double jeu.  Mais à Damas c’est comme une seconde nature.  Le secrétaire général de la Ligue arabe,  quant à lui,  démontre une fois de plus que le seul groupe de pression (qui, je cite Moussa, demande que l’on fasse « pression ») réel à Bruxelles (et ne parlons pas des hauts fonctionnaires du Quai d’Orsay…) c’est la Ligue arabe et son pendant religieux,  l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI).


Le drapeau de la Ligue arabe

On notera dans ce contexte,  que les soi-disant « lobbies juifs et israéliens » n’ont visiblement pas le même impact et la même audiance que la Ligue arabe et l’OCI.  C’est même à se demander si ces soi-disant « lobbies juifs et israéliens » existent.  A suivre les infos dans les médias classiques,  on a plutôt le sentiment désagréable que toute news provenant de l’Autorité palestinienne, de la Ligue arabe et de l’OCI est reprise sans discernement ni esprit critique. Et que toute news provenant du Ministère israélien des Affaires étrangères et du CRIF est tantôt censurée, tantôt déformée.  Il est ainsi « normal » de faire de la propagande au profit des mahométans.  Mais il est « inadmissible » de transmettre correctement et honnêtement une information à propos du peuple israélien en particulier et du peuple juif en général.  La pression exercée sur l’Union européenne par Amr Moussa est un chef d’oeuvre du genre.


Le drapeau de l’OCI

A l’heure ou l’Arabie saoudite verrait d’un bon oeil des frappes préventives israéliennes contre le nucléaire offensif des mollahs intégristes iraniens,  le secrétaire général de la Ligue arabe exige en quelque sorte que l’UE fasse pression sur Israël afin que soient rendus publics les détails du programme atomique de ce pays.  Alors que le programme atomique israélien est un outil dissuasif dont la seule vocation est de dissuader le monde mahométan de vitrifier Israël.  A l’inverse du programme nucléaire et balistique iranien dont la seule vocation est,  avec l’aide de la Corée du Nord et de la Syrie,  de menacer très concrètement les démocraties en Israël, en Europe et aux USA.  Le fait que Amr Moussa se permette une démarche à ce point arrogante et décalée témoigne sans conteste de la puissance du lobby mahométan,  de la Ligue arabe,  de l’OCI  et  du Fatah qui,  tous,  se sentent en position de force depuis que Barack Hussein leur a prouvé qu’il était résolument de leur côté.



Ce qui n’empêche nullement un pays (supposé mature et libre) comme la France (au FN, au Quai d’Orsay et sur Internet entre autre) de relancer la thèse conspirationniste du soi-disant « lobby juif ».  Dans ce cadre,  nous avons cru,  un temps,  que Sarkozy nous changerait de Chirac et de ses prédécesseurs.  Par la suite,  nous avons constaté,  que Sarkozy était comme ses prédécesseurs.  Et aujourd’hui,  nous sommes sur le point de regretter ses prédécesseurs.  Avec Obama et son copain de l’Elysée,  nous sommes dans l’impasse et je modère ici mon langage aux seules fins de passer pour un monsieur courtois de 52 ans.  Mais si j’étais un jeune humoriste,  je dirais,  en me pinçant le nez,  que nous sommes assis dans la m…,  profond et pour longtemps.



  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz