FLASH
[26/03/2017] L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 août 2009

Depuis qulques jours , le gouvernement américain est entrain d’exercer de fortes pressions sur plusieurs pays arabes du Golfe persique afin que ceux-ci renouvellent leurs relations diplomatiques avec Israël dans le cadre du plan de paix du président Obama.




Les deux premiers pays qui pourraient renouveler leurs relations avec Israël sont le Qatar, qui a rompu ses relations avec Israël suite à l’opération Plomb durci et a fermé la représentation israélienne à Doha, et le sultanat d’Oman, qui avait fermé la représentation israélienne suite au déclenchement de la deuxième Intifada.



Le Qatar et le sultanat d’Oman seront donc  les premiers à renouveler les relations. Les autres pays sur lesquels Washington exerce des pressions sont le Maroc, la Tunisie et la Mauritanie, trois pays qui avaient des relations diplomatiques avec Israël mais qui les ont coupées pour protester contre l’action de Tsahal dans les territoires. Le dernier de ces pays à avoir rompu ses relations avec Israël a été la Mauritanie, là aussi suite à l’opération Plomb durci.



Il y’a quelques jours , plusieurs journaux marocains (et blogs) l’affirment: « selon certaines sources israéliennes et arabes , il se fait de plus en plus probable que Benjamin Netanyahu soit le premier officiel israélien à être invité au Maghreb… Plus précisément au Maroc.



La visite attendue de Netanyahu donnera lieu à une annonce officielle de la réouverture du bureau d’intérêts israéliens dans le pays en question. La même source a ajouté que les pays arabes ont entamé des contacts avec Israël depuis l’accès de Benyamin Netanyahu à la primature israélienne, ajoutant que les Etats-Unis ont obtenu l’accord de tous les pays arabes modérés pour la reprise des contacts et du dialogue avec Israël. Ces mêmes pays attendraient le feu vert de Washington qui tend à utiliser cette carte pour obtenir des concessions de la part d’Israël afin de baliser le terrain à la tenue d’une conférence internationale sur la paix.

Dans les journaux arabes  on va même plus loin. La presse (Attajdidi.info) a parlé carrément d’accord militaire entre Ehud Barak, le ministre israélien de la défense et certains ministres arabe de la guerre (pays arabes et ou musulmans).



Il y a quelques semaines, monsieur Barak répondait à une interview de la deuxième chaîne israélienne. Voici le message qu’il martelait: « la coopération sécuritaire entre Israël et les pays arabes est au beau fixe et un échange de renseignements est en cours entre les appareils de sécurité arabe et israélien« .

En plus de gérer le processus de paix, il apparaît de plus en plus évident qu’Israël, les Etats du Gold (Arabie Saoudite, etc…) et les Nations Musulmanes progressistes (Maroc, Egypte) soient en très étroite collaboration pour régler le… Problème iranien. Un problème qui effraie tout le monde. Le Royaume d’Arabie Saoudite en premier lieu!


Pour en revenir à l’information principale, les observateurs et journalistes maghrébins pensent que ces informations parues ces derniers jours visent à préparer l’opinion arabe et à en tâter le pouls envers une éventuelle normalisation arabo-israélienne. Un haut responsable américain a déclaré à la presse palestinienne que les appréhensions des pays arabes de l’Iran, les ont poussés à ouvrir des canaux de contact et de coordination avec Israël. « Les informations évoquées quant à la difficulté de convaincre les pays arabes à franchir des pas vers la normalisation avec Israël, visent uniquement à sauver l’honneur de ces pays ».



La source américaine a reconnu l’existence de contacts avancés entre Israël et les pays du Golfe, signalant que les deux parties se sont engagées à en préserver la confidentialité.

 

Ftouh Souhail, Tunis

 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz