FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 août 2009

  
  

  
22 Etats étaient à la recherche d’un cargo transportant « du bois »….

  

  
Michel Garroté
  

  
Jeudi 20 août 2009  –  30 Av 5769
  

  
Les médias francophones sont étonnament discrets sur l’affaire du cargo Arctic Sea.  En revanche,  en Suède,  la question avait été posée,  dès le début,  par Boba Bobik,  correspondante à Kiev de Instablogs,  de savoir si le mystère de l’Arctic Sea,  était un test opéré par des terroristes pour évaluer les capacités de mettre en application les accords maritimes internationaux en matière de piratage ;  ou une opération,  visant à détourner l’attention d’une autre région maritime ou du matériel nucléaire serait convoyé.  Si la question peut sembler ridicule de prime abord,  elle est tout de même intéressante,  car elle dépasse le cadre strict du « piratage » (piratage en Europe,  une première…) et aborde le thème du terrorisme.
  

  
Or justement,  selon Ritt Goldstein,  du magazine américain The Christian Science Monitor,  cité par Confidential Reporter,  l’Arctic Sea transportait du matériel ou des équipements nucléaires destinés à la Syrie.  L’information a été confirmée par China Confidential.  Il y a une dizaine de jours,  Mikhail Voitenko,  rédacteur du bulletin maritime russe de Sovfracht,  avait écrit que l’Arctic Sea avait peut-être été attaqué parce qu’il transportait du matériel sensible (et non pas du vulgaire bois).  Le journaliste Bruno Waterfield avait confirmé cette déclaration le 12 août dans le journal britannique Telegraph.
  

  
Le 18 août,  Vladimir Pimonov,  correspondant à Mouscou du journal danois Ekstra Bladet,  écrivait que l’Artic Sea transportait des missiles balistiques X 55 destinés à l’Iran.  L’information avait été également relayée par Les Ogsa dans le média norvégien Nyhetene.  Au moment du « piratage » présumé de l’Arctic Sea,  Nick Blackmore,  rédacteur du magazine Safety at Sea International, écrivait :  « Nous nous serions attendus,  s’ils avaient été piratés,  qu’ils contactent un port » (en effet,  entre le début du « piratage » et la prise d’otage proprement dite, l’équipage avait tout de même quelques minutes de battement pour alerter par radio le port le plus proche…). 
  

  
Le 13 août,  Lynn Berry,  correspondante de l’Associated Press à Moscou écrivait :  « Le cargo a été repéré à Kaliningrad, une enclave russe (…) avant de recevoir le sceau légal de navigation dans un port finlandais ».  Affaire à suivre de très près.


Bois vert dans une forêt russe…

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz