FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 août 2009

L’Ecosse a libéré ce jeudi 20 août 2009  le terroriste libyen  responsable de l’attentat de Lockerbie Abdel Baset al-Megrahi « pour des raisons de compassion »  a fait savoir la presse internationale. Al-Magrehi, en phase terminale d’un cancer de la prostate, est autorisé à rentrer en Libye «  pour y mourir » a déclaré le ministre écossais de la JusticeKenny McAskill said. Un tribunal écossais avait condamné Al-Megrahi en 2001 pour l’attentat contre le vol 103 de la Pan Am en 1988, qui avait tué 270 personnes.

 

 

Le responsable de l’attentat de Lockerbie Abdel Basset al-Megrahi a demandé à ses avocats de mettre un terme à la procédure d’appel. Le terroriste libyen auvait renoncé à faire appel pour bénéficier des termes d’un accord de transfert de prisonniers conclu entre le Royaume-Uni et laLibye.      

 

La décision du gouvernement écossais concernant l’extradition d’al-Megrahi en Libye était prise à deux jours  avant le mois de Ramadan qui commence le Samedi. Al-Megrahi, qui purge une peine minimum de 27 ans de prison en Ecosse pour l’attentat de 1988 contre le vol 103 de la Pan Am au-dessus du village de Lockerbie a ainsi bénéficié d’une sorte de «  libération privilégiée » pour cause de Ramadan . Les médias britanniques ont aussi confirmé qu’Abdelbaset Ali al-Megrahi  est libéré, à l’occasion du Ramadan !

 

Cette décision a soulevé naturellement la colère  des familles des victimes. Frank Duggan, président de l’association Victimes du vol Pan Am 103, qui représente les familles des victimes américaines a exprimé jeudi sa déception face à la libération attendue, sur la BBC radio Four. « Même s’il est en train de mourir, il était supposé passer le reste de sa vie en prison en Ecosse et ce n’est pas le cas, il retourne en Libye », a-t-il déploré.

 

Le porte-parole du Département américain, P.J. Crowley, a aussi critiqué  cette décision. La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a rappelé auparavant pour que le Libyen reste en prison. Mais rien n’y fait.


La décision a suscité les « profonds regrets » de Washington. « Nous continuons à penser que Megrahi devrait accomplir sa peine en Ecosse« , a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué. La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton s’est déclarée « profondément déçue« , tandis que des familles américaines de victimes ont laissé éclater leur colère.


« C’est un scandale, et les Etats-Unis auraient pu faire usage de davantage de pression« , a déclaré sur CNN Susan Cohen, dont la fille de 20 ans avait été tuée dans l’attentat. Les Etats-Unis appellent la Libye à ne pas accueillir Megrahi en héros, a déclaré un porte-parole du département d’Etat.

 

 

L’ancien l’artificier de l’attentat de Lockerbie  a quitté la prison de Greenock (Ecosse) pour l’aéroport voisin de Glasgow, où l’attendait un avion affrété par laLibye.

 

La remise en liberté de Megrahi marque une nouvelle étape dans le réchauffement des relations entre la Libye et certains pays occidentaux, qui s’est accéléré après le renoncement de Tripoli aux armes de destruction massive en 2003 et le versement de compensations aux familles des victimes de l’attentat.  

 

 

Les experts rappellent aussi la libération de  Megrahi est intervenue  après que des entreprises occidentales ont eu la certitude  que la Libye détient les plus grandes réserves de pétrole prouvées d’Afrique et que d’importants contrats d’exploration ont été signés avec des compagnies ….britanniques, dont BP et Shell !!!

 

 

La Libye, dont les relations avec la GrandeBretagne se sont  consolidées depuis qu’elle a accepté de verser des compensations aux familles des victimes de l’attentat, avait averti que Londres pourrait subir des conséquences économiques si Megrahi n’était pas libéré !  

 

 

En d’autres termes ;  les contrats d’explorations avec des compagnies britanniques, avec  BP et Shell, conclus ces dernières années, auraient pu être remis en cause si laJustice écossaise n’a pas libéré le Libyen Ali Mohamed Al-Megrahi . Et bien sure dans ce « coup de force » libyen contre la grande Bretagne,  (exprès sans majuscule), ils ont trouvés la bonne excuse pour la libération  de l’ex-agent libyen condamné à la prison à vie dans cette affaire : « libération pour une raison humanitaire » !

 

 

« C’est ma décision que M. Abdelbaset Ali Mohamed Al-Megrahi, condamné en 2001 pour l’attentat de Lockerbie et actuellement en phase terminale d’un cancer de la prostate, soit libéré pour des raisons médicales et autorisé à rentrer en Libye pour y mourir« , a annoncé vers 12h00 GMT le ministre écossais de laJustice, Kenny MacAskill.



Il trouve même le culot  , ce ministre , d’annoncer aux médias  » que la justice écossaise est indépendante de Londres, qui n’est donc pas intervenu dans la procédure. « 


Cette décision,  qui a sucitée la colère des familles des victimes et les assoctions des Droits de l’Homme marque une nouvelle étape dans la soumission de la grande Bretagne,  (toujours sans majuscule),  devant le lobby du pétrole. Londres est devenue prisonnière d’une politique arabo-pétrolière qui tient ce pays par l’épée.

 

 

Fondée sur des considérations économiques, stratégiques et surtout sécuritaires ; cette politique n’existait pas avant le premier choc pétrolier de 1973. Depuis 1973, Londres s’est arrogée le rôle de la protectrice des  pays du pétrole. La quête de pétrole, des pétrodollars a rendue cette grande capitale dans une situation  d’impuissance profonde et de  paralysie où la présence du lobby du pétrole influence même les organes de la justice.

 

 

 

Les responsables britanniques non seulement ont peur du lobby arabe  du pétrole, mais ils sont avides, et ils préfèrent la dhiminitude devant les pétrodollars, plutôt que de défendre leur justice et leurs valeurs. C’est pour cela d’ailleurs que  les politiciens de ce pays préfèrent faire les doux yeux à l’Islâm radical  et renouent avec une dictature libyenne impitoyable qui viole en masse les droits de l’Homme.

 

 

Mais certainement les  anglais refuseront  de se suicider pour les intérêts du pétrole, à partir du moment ou leur pays est arrivé à  une situation où  il se plie au chantage. Ils ont certainement Ras le bol du diktat  du pétrole et des pétrodollars qui pensent pouvoir conquérir et gouverner la planète. Quel drôle d’Europe, brillante par sa lâcheté, et son incapacité à réagir face aux assauts du pétrole vous diront t-ils !

 

 

Rappelons enfin que le guide libyen se prépare à effectuer son premier déplacement aux Etats-Unis le mois prochain. Les responsables de la sécurité s’efforcent de décider si Kadhafi pourra planter sa tente de bédouin dans Central Park, à New York, a fait savoir le magazine Newsweek dans son édition du 16 août dernier. Kadhafi se rendra à New York pour s’adresser aux Nations Unies !

 

Le constat est aujourd’hui triste ; l’Occident  a peur de Kadhafi et plutôt que de le contrer on se plie à lui…il pourra dire ce que bon lui semble…au sein de l’Assemblé Générale de l’ONU il fera ce que bon lui semble, sans hésitation aucune. Il a donné  déjà une idée de son arrogance. Cette organisation fantoche doit être démantelée, elle n’apporte rien de bon au monde. Peut être  pourrait on la transférer en Arabie saoudite à proximité de la Mecque …. De toute façon les pays  du pétrole en ont le contrôle absolu.

 

 

 

 

Ftouh Souhail, Tunis

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz