FLASH
[25/03/2017] Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 août 2009

Le MV « Artic Sea », le cargo battant pavillon maltais disparu entre fin juillet et fin août a probablement été victime d’une opération de renseignement.

« Cela n’a rien à voir avec de la piraterie en haute mer », a pour sa part affirmé Martin Selmayr, porte-parole de la Commission européenne, visiblement sceptique sur les rapports russes.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le cargo aurait été pris en otage le 24 juillet , au large de Gotlen, en Suède, par un commando de 8 à 10 hommes masqués prétendant être des policiers d’une unité de lutte contre les narcotiques de la police suédoise. Dans une autre version, ils se seraient introduits dans le navire en prétextant la réparation d’un problème de moteur, sur demande de l’équipage. Cependant, une source parmi les autorités suédoises a après coup affirmé que ces informations, données par Moscou, n’étaient pas fiables.

Selon la presse, les autorités britanniques ont été les dernières à repérer le navire, au large du Détroit de Douvres le 28 juillet. Le 31, les autorités suédoises sont entrées en contact avec le navire, mais n’ont jamais publié les compte-rendus de ces échanges. Le cargo a ensuite été localisé au large de Brest, puis survolé par un avion-espion portugais, pour ensuite être finalement « découvert » par la marine russe après qu’Interpol ait lancé une alerte le 3 août… Selon les autorités maltaises, les gouvernements finlandais, maltais et suédois avaient le contact avec le navire mais refusaient de le rendre public pour « protéger la vie de l’équipage »…

Quoi qu’il en soit, le plus grand déploiement de la marine russe de récente mémoire a finalement permis de retrouver le cargo au large du Cap-Vert, et les braves fusillers-marins russes ont capturé les « terroristes », tous « Estoniens et Lettons » issus, nous dit-on, du « crime organisé » et convoitant le  chargement de bois d’une valeur de 1.3 million $, que l' »Artic Sea » convoyait vers l’Algérie.

Voilà pour… la désinformation. Le journal danois Ekstra Badet a une toute autre version. Il révèle que le navire transportait en réalité des composants de missiles de croisière X-55, vendus illégalement par la Russie à l’Iran. Selon le Christian Science Monitor, du « matériel sensible » se trouvait effectivement dans les soutes du navire, mais il partait pour la Syrie. L’ancien commandant en chef des forces armées estoniennes, Tarmo Kouts, a pour sa part affirmé dans le quotidien de son pays Postimees que l’étrange comportement russe s’expliquait « par la présence de missiles de croisière dans le navire ».

Tout le monde aura compris que la Russie vient d’être royalement bernée par le renseignement occidental.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz