FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 27 août 2009


Trois ans, deux mois et toujours rien. Enlevé depuis le 25 juin 2006 par le Hamas, personne ne sait ce qu’est devenu véritablement le jeune soldat israélien Guilad Shalit. Depuis son enlèvement, on croit savoir qu’il est détenu dans la bande de Gaza. Cependant, jusqu’à présent, aucune information n’a été fournie sur l’état de santé de Guilad et ses ravisseurs se sont toujours opposés à ce que la Croix Rouge Internationale, ou une autre organisation humanitaire, lui rende visite.




Il s’agit de plus de trois ans de lutte pour les parents du jeune franco-israélien, pour Israël et pour la France.  Trois ans de souffrance, trois ans de silence, trois ans d’isolement total. Des centaines de discussions, de pourparlers, de débats, d’échanges…et rien n’a abouti. Le mystère plane toujours sur les conditions de détention du jeune homme et sur son état actuel.

 


Le 8 août dernier, une délégation du Hamas a rencontré le président égyptien au Caire. Le responsable du Hamas, Yahya Mousa, a expliqué que le but de cette visite n’était pas lié aux problèmes palestiniens internes, mais plutôt aux questions d’intérêts communs, à une éventuelle trêve entre les deux parties et à un échange de prisonniers, dont Guilad Shalit, avec Israël. D’après la presse israélienne, le Premier ministre de l’Etat hébreu, Benyamin Netanyahu, aurait contacté aussi  Hosni Moubarak par téléphone ,  le 10 Août,  pour évoquer la libération du jeune soldat.

 


De plus, selon une information publiée par un site Internet palestinien, il y aurait une formidable avancée dans les pourparlers d’échange de prisonniers. En effet, le  site « Filastine el-Yom », l’un des sites Internet du Jihad islamique, a attribué au Premier ministre Benyamin Netanyahu une déclaration selon laquelle le soldat de Tsahal serait libéré avant « l’Aïd el-Fitr », la grande fête musulmane qui tombe cette année à la fin septembre.




Cette déclaration laissant une once d’espoir pour la famille, est basé sur des informations peu claires et n’a été confirmé par aucune source officielle, ni israélienne ni palestinienne. Le journaliste palestinien affirme également que le ministre de la  Défense de l’Etat hébreu, Ehud Barak aurait rencontré le 7 août  dernier le Premier ministre israélien pour discuter d’un éventuel échange de prisonniers avec le Hamas


En Israël, on se refuse  toujours à  tout commentaire. Cette affaire, devenue tristement célèbre, marque un désarroi profond de la classe dirigeante  dans ce pays mais aussi de la carence du monde libre face aux méthodes abjectes du terrorisme international.

 

Guilad est né en août à la fin du mois. S’il est libéré, ce sera le plus beau cadeau, pour lui et sa famille. A cette occasion, nous exprimons notre solidarité et notre soutien à Shalit, à sa famille, à ses proches et à ceux qui oeuvrent pour un dénouement heureux.

 

 

A chaque fois qu’une atteinte est portée à ce qui est de l’essence humaine, c’est toute l’humanité qui est bafouée…Rien ne justifie et ne peut justifier que l’on détienne pendant trois ans un jeune  homme sans donner la possibilité, notamment, à la Croix-Rouge de lui rendre visite. Nous en appelons donc à la parcelle d’humanité de ces détenteurs pour qu’ils libèrent Shalit, et de se réconcilie, par ce geste, avec le monde des Hommes.

 

Ftouh Souhail , Tunis

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz