FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 août 2009

Des survivants et des représentants de l’Etat  Polonais ont participé cette semaine  à une marche du souvenir à Lodz,  dans le centre de la Pologne, à l’occasion du 65e anniversaire de la liquidation par les Nazis du ghetto juif de la ville.

 

 

Des centaines de personnes se sont rassemblées dans la gare de Radegast, aujourd’hui transformée en mémorial. C’est de cette gare que les trains des Nazis partaient pour emmener des Juifs d’Europe vers les chambres à gaz des camps de la mort de Chelmno et d’Auschwitz Birkenau.

 

 

Les personnes participant à la marche se sont dirigées vers le nouveau Parc des survivants, où le président polonais Lech Kaczynski  a dédié un monument aux Polonais qui ont sauvé des Juifs durant la Seconde guerre mondiale.

 

 

Le ghetto de Lodz est le premier grand ghetto institué par les nazis à partir d’avril 1940. Conçu à l’origine pour être un point de rassemblement temporaire des juifs, le ghetto de Lodz fut transformé en un centre industriel important, approvisionnant l’Allemagne nazie et la Wehrmacht en fournitures et équipements.

 

Entre 1942 et 1944, les Nazis ont envoyé plus de 150.000 Juifs du ghetto de Lodz vers les camps d’extermination.

 

 

Dans le ghetto de Lodz, d’une superficie de 4,14 km2, de  milliers de juifs moururent par des maladies et des infections. Le surpeuplement du ghetto a fait que la  maladie soit une caractéristique de  ghetto. Un chroniqueur décrit la morbidité au début de l’année 1944 : typhus intestinal en été, tuberculose en automne, grippe en hiver. Il y a en permanence 40 % de personnes malades dans le ghetto. On estime qu’environ 18 000  juifs sont morts de faim et qu’au total, 43 500 personnes ont succombé de la famine et des maladies. En données absolues, le ghetto a compté durant toute son existence 204 000 habitants, dont 45 000 sont morts dans le ghetto. Les autres sont  déportés vers les trains de la mort.

 

 

À l’été 1944, la liquidation progressive du ghetto est décidée après que les nazis ont réussi à briser une grève sur le tas qui semble annoncer le début d’une résistance. Les convois de malades, de vieillards, d’improductifs et d’enfants, aboutissent au centre d’extermination de Chelmno et d’Auschwitz Birkenau.

 

 

Du 23 juin au 14 juillet 1944, 7 000 juifs sont déportés à Chelmno où ils sont assassinés. Comme la ligne de front se rapproche, le reste des juifs, est transporté à Auschwitz. À la fin du mois d’août 44, le ghetto est éliminé. Quelques 900 personnes réussissent à se cacher dans les ruines, où ils survivent jusqu’à l’arrivée de l’Armée rouge.

 

 

Au total, des 204 000 personnes qui passèrent par le ghetto de Lodz, seules 10 000 personnes survivront à la guerre. 95 % d’entre eux ont péri, des privations, de maladie, ou gazés dans les camps d’Auschwitz ou de Chelmno.

 

La célébration du  65e anniversaire de la liquidation du ghetto juif de Lodz  laisse à réfléchir  si le monde saurait tirer les leçons  de la manière impérissable sur ce que les nazis ont mis en œuvre : la tentative d’anéantissement du peuple juif.

 

Ftouh Souhail

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz