FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 1 septembre 2009



Michel Garroté

Mardi 1er septembre 2009  – 12 Elul 5769

L’excellente éditorialiste (et non moins excellente spécialiste en géopolitique) Caroline Glick écrit dans le Jérusalem Post de vendredi 28 août (The rigged game) que Obama s’est décidé a accentuer la pression sur l’Iran a propos du nucléaire, en parallèle à une décision israélienne de suspendre la construction d’implantations en Judée-Samarie et à Jérusalem. Caroline Glick ajoute que la proposition d’Obama montre que le président américain s’est déjà résolu à un Iran nucléaire. Et une réponse positive de Netanyahou lui permettra de faire porter sur Israël, si nécessaire, la responsabilité de la nucléarisation de l’Iran. En réalité, quoi que Netanyahu fasse ou ne fasse pas en Judée-Samarie, il restera toujours la possibilité de rendre Israël soi-disant « responsable » de la nucléarisation de l’Iran.



A ce propos,
l’un des quotidiens les plus importants des USA, le Wall Street Journal, met en garde Obama, en déclarant qu’il doit impérativement stopper le programme nucléaire iranien « s’il ne voulait pas devoir subir les conséquences d’une offensive israélienne ». Le Wall Street Journal précise qu’une action militaire serait inévitable si l’Occident ne se décidait pas à agir rapidement. Dans un éditorial du lundi 31 août, le Wall Street Journal accuse Obama d’avoir gaspillé son temps, au cours des premiers mois de son mandat, à tenter de convaincre Israël de ne pas attaquer les installations nucléaires iraniennes au lieu d’essayer de persuader la communauté internationale de prendre des mesures plus efficaces pour stopper le développement du programme de Téhéran.

Le Wall Street Journal précise : « Les officiers américains et israéliens avec lesquels nous nous sommes entretenus sont certains qu’un raid israélien pourra gêner sérieusement les projets des Iraniens, même si des installations sont épargnées ». Le Wall Street Journal souligne que « Téhéran avait constaté la faiblesse des institutions internationales et savait en revanche que seul Israël saurait réagir s’il le faut ». Le Wall Street Journal poursuit : « Les Iraniens ont compris que l’ONU ne constitue pas pour eux une menace, pas plus d’ailleurs que l’Agence internationale de l’Energie atomique ». L’Occident, ajoute le Wall Street Journal, ne souhaite pas non plus intervenir et le président Obama « continue à supplier l’Iran d’entamer un dialogue ». Et de conclure : « Plus l’Occident et l’ONU feront preuve de faiblesse, plus il semblera évident qu’Israël attaquera ».



Le Pakistan a levé les restrictions
imposées au « père » du programme nucléaire pakistanais, Abdul Qadeer Khan, considéré comme le « père » de la bombe atomique pakistanaise. Abdul Qadeer Khan était jusqu’à présent placé en résidence surveillée après avoir reconnu sa participation directe à des activités de prolifération au profit de trois dictatures :  l’Iran, la Corée du Nord et la Libye. Abdul Qadeer Khan est désormais libre de ses mouvements.

Le dictateur bouffon Mouammar Kadhafi fête mardi 1er septembre ses 40 ans au pouvoir. Le dictateur libyen s’est octroyé le titre délirant de  »leader des dirigeants arabes, roi des rois d’Afrique et d’imam des musulmans ». Il donnera une réception à laquelle sont attendus de nombreux chefs d’Etats internationaux et notamment le caudillo cynocéphale vénézuélien Hugo Chavez.

Une Enquête de l’Ifop, publiée le 21 août 2009, intitulée Enquête sur l’implantation et l’évolution de l’islam en France, et signalée par LSB montre l’évolution de l’Islam en France entre 1989 et 2009 :  « On voit tout d’abord que, malgré son caractère laborieux (immigration de travail), la population est, en proportions nationales, à la fois considérablement plus jeune et violemment exposée au chômage (29.5% de chômage, soit le double de la moyenne nationale). Le cocktail est donc particulièrement fort en leur sein pour la prédisposer à la protestation sociale (…)  28% des jeunes (18-24 ans) déclarent prier au moins une fois par jour, les quadragénaires sont 35% à le déclarer et les plus de 55 ans 64%.

La fréquentation de la mosquée est en progression constante à partir de 1994 (ils sont 16% à déclarer fréquenter la mosquée en 1994, 20% en 2001 et 23% en 2009). En raison de l’effondrement de la pratique religieuse catholique, l’islam présente bien sûr un taux plus élevé: 5% des catholiques disent aller à l’église une fois par mois, tandis que la fréquentation au moins mensuelle de la mosquée atteint 23% chez les musulmans. C’est la pratique sociale par excellence, le ramadan, qui subit une hausse véritablement importante : 70% des personnes interrogées affirment jeûner pendant tout le ramadan alors qu’ils n’étaient que 60% en 1994 ».

Nicolas Sarkozy a nommé Valérie Hoffenberg, conseiller UMP de Paris, « représentante spéciale de la France pour la dimension économique, culturelle, commerciale, éducative et environnementale du processus de paix au Proche-Orient ». Valérie Hoffenberg est déléguée pour la France de l’American Jewish Comittee. Contrairement à ce que certains allèguent déjà, l’American Jewish Comittee n’est pas, je cite un idiot, « le plus important lobby sioniste américain ».  Il se trouve bien au contraire, que Valérie Hoffenberg n’est pas une alliée d’Israël et/ou du sionisme. La preuve :  elle n’a rien fait pour aider Philippe Karsenty dans le combat de celui-ci contre le montage pallywoodien Al-Dura de la chaîne publique France 2. Valérie Hoffenberg pour défendre le judaïsme et Israël, c’est comme si Sarkozy avait choisi, pour diligenter les relations entre catholiques et musulmans, Mgr Gaillot.

Et pour le dessert, je vous invite à goûter l’article intitulé « Je ferai de ce monde un bordel », article de Patricia La Mosca, paru lundi 31 août,  sur http://www.menapress.com. Elle y parle notamment des otages suisses et des dirigeants libyens. Un vrai régal.




Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz