FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 septembre 2009

L’antisémitisme est devenu un phénomène culturel. Il n’est pas facile d’en dater le Big Bang, mais tout à fait aisé de mesurer son univers en expansion.

Vous en douter? Jugez plutôt des évenements de ces dernières semaines:

C’est dans ses pages « Culture » qu’Aftonbladet un des principaux quotidiens suédois a lancé la rumeur d’un vaste et mondial trafic d’organes réunissant depuis 17 ans, aux dépens des Palestiniens, l’armée Israélienne et des rabbins du New Jersey.

C’est dans ses pages « Culture » qu’El Mundo, important quotidien madrilène, profitait du 60e anniversaire du déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale, pour inviter l’historien négationniste David Irving, (ci dessus) en présentant ses divagations comme une opinion comme une autre, puisqu’elle suivait les interviews de 6 autres historiens sur la guerre.

C’est lors d’une éminente manifestation culturelle, le festival de cinéma de Toronto, qu’une triplette d’artistes réputés, Janet Fonda, Ken Loach et le musicien David Byrne, appelait à boycotter le festival, (dont le thème annuel adresse des villes), pour avoir choisi Tel-Aviv, sans offrir automatiquement de coupler ce choix avec une ville Palestinienne.

C’est prochainement que l’Unesco, organisme culturel s’il en est et dont le siège est à Paris, devrait choisir pour président, l’Egyptien Farouk Hosni, antisémite s’il en est, qui il y a quelques mois encore s’offrait de bruler lui-même des livres Israéliens, s’il en trouvait dans la bibliothèque d’Alexandrie.

Jane Fonda du temps où elle soutenait la dictature communiste d’Hanoï

Arguant de la liberté de la presse à Stockolm et Madrid, dégoulinant de bons sentiments à Toronto et Paris cet antisémitisme culturel et médiatique réhabilite les pires mensonges et se moque de l’Histoire.

Mais quoi, où sont les protestations de l’intelligentsia culturelle, de la classe politique?

Ne cherchez pas! En dehors de quelques intellectuels, par ailleurs Juifs, l’univers en expansion de l’antisémitisme culturel, s’étend dans un silence assourdissant.

Carl Bildt (ci-contre) le ministre des Affaires Etrangères Suédois est fier de la Liberté de la presse en son pays, voire défend Aftonbladet, comme si on lui demandait de le censurer et non de le condamner.

L’ambassadrice de Suède en Israël qui justement flétrissait cet article, s’est vue vertement rappelée à l’ordre.

Les rédacteurs d’El Mundo crurent être quittes en précisant que « l’opinion » de David Irving n’était pas la leur.

Comme si la négation d’un fait établi comme la Shoah n’était qu’une opinion parmi d’autres!

Comme si les journalistes d’El Mundo avaient qualité pour publier sur la Shoah une palette d’opinions incluant le négationnisme.

Comme si l’interview du président de l’Institut Yad Vaschem dédié à la mémoire de la Shoah, Avner Shalev, viendrait équilibrer celle de David Irving.

En Suède comme en Espagne, du nord au sud de l’Europe, une logique culturelle nauséabonde est à l’oeuvre.
Des mensonges sont présentés comme des opinions sur lesquelles il convient de se pencher.
Et ses opinions à leur tour dévaluent la Vérité qui n’est plus qu’une opinion parmi d’autres.

A Toronto et Paris c’est la négation même d’Israël qui s’esquisse. Un festival de cinéma ne peut choisir Tel-Aviv comme thème sans être l’objet d’un boycott s’il n’associe pas Ramallah.

Ce qui revient à dire qu’Israël n’existe que par le conflit et de facto par la négation que lui oppose sous différenets formes les dirigeants Palestiniens.

Janet Fonda et consors n’ont jamais pris la parole sur le Darfour ou le génocide Khmer Rouge au Cambodge, mais Tel Aviv leur est insupportable.

Tel-Aviv (la colline du Printemps) est justement une ville crée entièrement par les Juifs.
Une création 100% sioniste donc, est justement reconnu comme une partie du patrimoine mondiale de l’Unesco pour son architecture Bauhaus.

N’en déplaise à Farouk Hosni qui déclarait en 2001:
« Israël n’a jamais contribué à la civilisation à quelque époque que ce soit car il n’a jamais fait que s’approprier le bien des autres… »

Pour Janet Fonda & co toutefois, Farouk Hosni (ci-contre) aurait parfaitement assuré la programmation du festival de Toronto.

En effet:

Outre son opinion sur Israël et Tel-Aviv, le possible futur président de l’Unesco a notamment interdit en Égypte, la diffusion du film Israélien « La Visite de la Fanfare », histoire vraie d’une fanafare de la police d’Alexandrie en visite en Israël.

Mais à l’Unesco, le fait que son président puisse avoir aussi préconisé un autodafé de livres israéliens et tel un petit Goebbels souhaiter que son pays soit culturellement « judenrein », cette obscénité donc, ne perturbe guère les Sarkozy, Zapatero, Berlusconi and co qui favorisent la candidature de l’Egyptien Farouk Hosni.

Ne dites pas aux dirigeants Européens que c’est rabaisser le peuple Egyptien de lui choisir un si triste sire pour le représenter dans l’instance mondiale de la culture, ils sont persuadés que le Rais Moubarak est un homme bon.

Ne leur dites pas non plus que la Liberté de la presse n’autorise pas à répandre des mensonges et des calomnies car alors elle devient son contraire, la propagande de la haine.

L’antisémitisme bien présent dans les instances internationales à l’O.N.U. ou à Durban sous le déguisement de l’antisionisme, investit désormais la culture.

PS: Une note positive, celle de Miguel Angel Moratinos, le ministre Espagnol des Affaires etrangères qui de passage à Stockolm a condamné sans appel El Mundo. Carl Bildt a du méprisé ce « liberticide » de la presse.

http://autourdelaliberte.blogspot.com/2009/09/le-big-bang-planetaire-de.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz