FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 septembre 2009

Le Canada a critiqué le rapport Goldstone de l’ONU sur la guerre de Gaza et a défendu  le droit d’Israël à se défendre contre le Hamas.

 

A la différence des dirigeants européens, qui gardent le silence le plus absolu, les responsables canadiens ont condamné la partialité de l’ONU et la focalisation disproportionnée sur Israël.

 

 

Peter Kent, Ministre d’État des Affaires étrangères du Canada a rappelé,  le 17 septembre devant le Parlement de son pays, la nature déséquilibrée du  rapport remis  en  septembre 2009 par le juge sud-africain Richard Goldstone, de la Commission de  l’ONU  pour les Droits de l’Homme : 

 

«Je voudrais rappeler à cette Chambre que la soi-disant commission d’enquête a été la création d’un des organes les plus vicié par les Nations Unies, le Conseil des Droits de l’Homme, qui comprend certains des Etats les moins démocratiques de l’ONU. Dans la mise en service de cette enquête, le Conseil des Droits l’Homme suppose la culpabilité d’Israël (…) Le Gouvernement canadien n’a jamais assimilé Israël, un Etat démocratique, avec des groupes terroristes qui cherchent à le détruire ainsi que ses habitants » (1).

 

Au Parlement canadien, le ministre d’État M. Kent a précisé : « Le rapport Goldstone a commencé avec un mandat de condamner l’Etat juif dans un processus que le Canada et de nombreux autres pays refusent de financer. Le rapport accuse Israël de crimes de guerre dans le récent conflit de Gaza » (2).

 

James Lunney député fédéral à la Chambre des communes du Canada et représentant la circonscription britanno-colombienne de Nanaimo—Alberni  a  aussi apporté son soutien à l’Etat hébreu. Il s’exprimait au nom du Parti conservateur du Canada : « Monsieur le Président, le gouvernement continuera de rappeler aux Canadiens et les députés d’en face que c’est une chose de proposer des paroles d’encouragement à Israël quand cela est commode, et une autre est de rester ferme dans son heure de besoin. » (3).

 

Le Canada a reconnu l’État d’Israël au moment de son indépendance  en 1948, et les deux pays ont établi des relations diplomatiques officielles le 11 mai 1949. Le Canada a toujours était un  pays d’avant-garde lorsqu’Israel  est diabolisé par de nouveaux rapports de ce genre.

 

Le 30 avril dernier, des politiciens fédéraux se sont portés à la défense d’Israël au cours d’une marche organisée à Montréal, pour souligner le 61e anniversaire de l’indépendance de l’Etat hébreu. Israël a été prise à partie,  quelques jours auparavant, lorsque le président iranien Mahmoud Ahmadinejad lui a accolé le titre de «régime le plus cruel et le plus raciste» lors d’une conférence sur le racisme organisée par les Nations Unies, à Genève.

 

Il faut aussi rappeler que le  Canada  avait été le premier pays à se retirer de la conférence de Durban II, organisée à Genève, que le Premier ministre Stephen Harper avait qualifiée de “conférence de la haine”.

 

Si le Canada réagit aujourd’hui contre  le rapport Goldstone et défend Israël c’est parce que le rapport Goldstone a ramené l’ONU à sa période la plus sombre. Ce rapport qui  n’a aucune valeur juridique, factuelle ou morale  témoigne moins d’Israël que de ses auteurs et de leurs mandataires qui « se rit de l’histoire ».

 

La prise de position  du Canada,  devant  le rapport Goldstone,  témoigne  qu’Ottawa  est vraisemblablement le seule capitale  occidentale qui défend l’idée d’un Conseil des Droits de l’Homme qui assurerait la promotion et protection des droits de l’Homme sans politisation ni parti-pris. Le  Canada est l’un des rares pays qui ont  toujours condamné  le double discours et l’impartialité qui ont décrédibilisé et finalement sonné le glas de l’ancienne Commission des droits de l’Homme de l’Onu et qui  empoisonnent encore une fois aujourd’hui  le nouveau Conseil. À cet égard, Ottawa dénonce le traitement sélectif et l’attention disproportionnée dont Israël fait l’objet à l’ONU.

 

Ottawa a le mérite de sauver l’Honneur de l’Occident qui a peur du Hamas qui fait des courbettes…

 

 

Ftouh Souhail, Tunis

 

(1) Source: UN Watch (Traduction Ftouh Souhail)

 

(2) M. Kent s’est longtemps dévoué au service de la  justice. Auparavant, M. Kent a été, pendant plus de quarante ans, rédacteur, journaliste, producteur, présentateur et cadre dans le secteur de la radiotélévision au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Au niveau international, il a couvert des événements qui ont marqué le XXe siècle, en particulier la guerre de Yom Kippour, la fin de la guerre froide et la chute du mur de Berlin.

 

 

(3) Mr. James Lunney, député fédéral du (Nanaimo-Alberni, CPC), est aussi  membre du groupe Canada-Israël.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz