FLASH
Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 septembre 2009

Il y a des hasards qui sont de sacrés signes du Ciel . A vous de juger !

Rachel

Le crash, qui a fait 7 morts, s’est produit alors que le président iranien Mahmoud Ahmadinejad affirmait que son pays riposterait à toute attaque portée contre lui.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a plutôt raté son effet d’annonce lors du défilé annuel des forces armées, mardi 22 septembre. Alors qu’il affirmait qu' »aucune puissance n’osera développer dans son esprit l’idée d’agresser l’Iran » et que ses « forces armées couperont n’importe où dans le monde la main de quiconque voudra tirer une balle en direction de l’Iran avant même qu’il appuie sur la gâchette », un avion militaire s’est écrasé au sud de Téhéran, dans le cadre du défilé, a annoncé l’agence Irna, faisant 7 morts. Pire, l’avion ferait parti de l’escadrille de combat Saegheh construite…. en Iran. « Un avion qui, dit-on, faisait une manoeuvre militaire lors du défilé de l’armée, s’est écrasé dans les environs du village de Vali Abad », au sud de Téhéran, a déclaré l’agence.


Un discours protectionniste


Le président iranien a aussi demandé le départ des troupes étrangères en faction dans la région. « Je vous conseille de retourner dans vos propres pays et d’utiliser les lourdes dépenses militaires pour régler les problèmes de vos peuples. C’est mieux pour vous », a-t-il conseillé.


« Comme vous l’avez vu en Irak et en Afghanistan, les peuples de la région sont hostiles à la présence des étrangers et il est impossible que les puissances étrangères puissent avoir des bases (militaires) à long terme dans la région », a ajouté Mahmoud Ahmadinejad.

Ce discours protectionniste, axé sur la défense, devait s’accompagner d’une démonstration de force avec la présentation des missiles Shahab-3 et Sejil, d’une portée de 2.000 km ainsi que d’antimissiles et de la fameuse escadrille d’avions de combat, qui a quelque peu terni le discours de Mahmoud Ahmadinejad. Deux jours plus tard, le président iranien doit se présenter à l’ONU à New York pour y faire un discours, puis participera à la réunion avec les 6 grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni, Allemagne) afin de trouver un terrain d’entente au niveau du nucléaire. Téhéran est soupçonné de développer un programme nucléaire militaire, mais le gouvernement affirme que le pays cherche seulement à avoir accès à l’énergie dans le domaine civil.


Israël principal destinataire du message


Mais les six grandes puissances ne sont certainement pas les principaux destinataires du message. L’avertissement, gâché par un accident, serait plutôt adressé à Israël, en raison de tensions ces derniers jours. La presse israélienne affirme, en partie, que l’Etat hébreux pourrait attaquer l’Iran afin d’empêcher la république islamique d’avoir accès à la production de l’énergie nucléaire. Ces allégations sont rendus crédibles pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, l’Iran est sur le point d’avoir accès à la production de matière fissible. Une fois la chose réalisée, rien ne l’empêchera d’avoir accès à l’arme atomique, ce qui est la principale crainte d’Israël, étant donné que Téhéran a déjà menacé de rayer le pays de la carte. C’est ce qu’aurait réalisé Israël lors du raid en Syrie contre une installation militaire en 2007, soupçonné de contenir de l’uranium d’après un rapport de l’AIEA, mais contesté par Damas.


Ensuite, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou se serait rendu en Russie secrètement le 7 septembre, d’après les médias israéliens, pour empêcher une livraison de système de défense antiaérien russe s-300 à destination… de l’Iran. Shimon Peres avait lui-aussi déjà demandé, officiellement cette fois, à Dmitri Medvedev de différer la livraison de ces antimissiles début août. Le président russe avait ensuite affirmé le 20 septembre que Shimon Peres lui avait affirmé qu’Israël n’envisageait pas d’attaque envers l’Iran. Des propos démentis le lendemain par un haut responsable gouvernemental qui a affirmé que l’
Etat hébreux n’avait donné « aucune garantie » de ne pas attaquer les installations nucléaires iraniennes.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/proche_moyenorient/20090922.OBS2064/un_avion_militaire_sest_ecrase_alors_quahmadinejad_vant.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz